Aller au contenu

Sophie de Bavière (1967)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sophie de Bavière
Description de cette image, également commentée ci-après
La princesse Sophie de Liechtenstein.

Titre

Princesse héréditaire consort de Liechtenstein

Depuis le
(30 ans, 11 mois et 22 jours)

Prédécesseur Marie Kinský von Wchinitz und Tettau
Biographie
Titulature Princesse de Bavière
Duchesse en Bavière
Comtesse de Rietberg
Princesse de Liechtenstein
Dynastie Maison de Wittelsbach
Maison de Liechtenstein
Nom de naissance Sophie Elisabeth Marie Gabrielle Prinzessin von Bayern
Naissance (56 ans)
Munich
Père Prince Max Emmanuel de Bavière, duc en Bavière
Mère Comtesse Elisabeth Douglas
Conjoint Prince Alois von Liechtenstein
Enfants Prince Joseph Wenzel von Liechtenstein
Princesse Marie Caroline von Liechtenstein
Prince Georg von Liechtenstein
Prince Nikolaus von Liechtenstein
Résidence Château de Vaduz
Religion Catholicisme

Sophie de Bavière (Sophie Prinzessin von Bayern), princesse de Bavière, duchesse en Bavière et, par son mariage, en 1993, princesse héréditaire de Liechtenstein, est née à Munich, le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Fille du prince Max Emmanuel de Bavière, duc en Bavière, et de la comtesse Elisabeth Christine Douglas, Sophie est l'aînée d'une fratrie de cinq filles[1]. Elle est baptisée à Bad Kreuth, le et reçoit pour marraines : Anne Gabrielle de Wrede (née en 1940), future épouse de l'archiduc Rodolphe d'Autriche et, sa tante maternelle, Rosita comtesse Douglas (née en 1943), future duchesse de Marlborough[2].

Par son père, Sophie de Bavière est une arrière petite-fille du Kronprinz Rupprecht de Bavière (1869-1955), tandis que par sa mère, elle est une arrière arrière petite-fille du prince Philipp zu Eulenburg (1847-1921), homme politique et diplomate allemand[1].

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Sophie de Bavière épouse en la Cathédrale Saint-Florin de Vaduz le l'héritier du trône de Liechtenstein, le prince Alois de Liechtenstein, né à Zurich, le , fils du prince souverain Hans-Adam II (né en 1945) et de Marie Kinsky von Wchinitz und Tettau (1940-2021)[3],[4].

De cette union naissent quatre enfants, portant la qualification d'altesse sérénissime[5] :

Activités[modifier | modifier le code]

La princesse Sophie succède à sa belle-mère en qualité de présidente de la Croix-Rouge du Liechtenstein en 2015[6].

Sophie Elisabeth est également l'héritière en troisième place des droits des Stuart au trône d'Angleterre et d'Écosse. Le jour où son fils le prince Joseph Wenzel de Liechtenstein sera intronisé souverain du Liechtenstein, ce sera la première fois depuis la mort du Duc de Modene (Modena-Reggio) Francois V qu'un héritier jacobite au trône d'Angleterre sera en même temps le chef d'un autre État.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

  • - 1973 : Son Altesse Royale la princesse Sophie de Bavière (naissance) ;
  • 1973 -  : Son Altesse Royale la princesse Sophie de Bavière, duchesse en Bavière ;
  • depuis le  : Son Altesse Royale la princesse héréditaire de Liechtenstein, comtesse de Rietberg (mariage).

Ascendance de Sophie de Bavière[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
8. Rupprecht de Bavière
 
 
 
 
 
 
 
4. Albert de Bavière
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
9. Antonia de Luxembourg
 
 
 
 
 
 
 
2. Max Emmanuel de Bavière
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
10. Dionys Maria Draskovich comtesse von Trakostján
 
 
 
 
 
 
 
5. Maria Draskovich von Trakostján
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
11. Juliana Rose princesse de Montenuovo
 
 
 
 
 
 
 
1. Sophie de Bavière
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
12. Archibald comte Douglas
 
 
 
 
 
 
 
6. Carl Ludwig comte Douglas
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
13. Astri Henschen
 
 
 
 
 
 
 
3. Elisabeth Douglas
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
14. Otto Ludwig Haas-Heye
 
 
 
 
 
 
 
7. Ottora Maria Haas-Heye
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
15. Viktoria Ada comtesse von Eulenburg und Hertefeld
 
 
 
 
 
 

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Énache 1999, p. 181.
  2. da Rocha Carneiro 2000, p. 196.
  3. Énache 1999, p. 690.
  4. da Rocha Carneiro 2000, p. 196-197.
  5. da Rocha Carneiro 2000, p. 197.
  6. (en) « Interview with Hereditary Princess Sophie », sur luxarazzi.com, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Monique da Rocha Carneiro, La descendance de Frédéric-Eugène duc de Wurtemberg, Paris, Éditions L'intermédiaire des chercheurs et curieux, , 511 p. (ISBN 978-2-908003-17-8).
  • Nicolas Énache, La descendance de Marie-Thérèse de Habsburg, Paris, Éditions L'intermédiaire des chercheurs et curieux, , 795 p. (ISBN 978-2-908003-04-8).

Liens externes[modifier | modifier le code]