Sophie Lorain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lorain.
Sophie Lorain
Naissance (59 ans)
Montréal, Drapeau : Québec Québec (Canada)
Nationalité Drapeau du Canada Canadienne
Profession Actrice
Réalisatrice
Productrice
Films notables

L'Odyssée d'Alice Tremblay
Maman Last Call

Avant que mon coeur bascule
Séries notables Omerta
Fortier
Au secours de Béatrice

Sophie Lorain, née le 21 novembre 1957[1] à Montréal, est une actrice, réalisatrice, productrice et scénariste. Elle est la fille de Denise Filiatrault et de Jacques Lorain et la sœur de Danièle Lorain. Elle est la mère du comédien Mathieu Lorain Dignard.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle entreprend sa formation en Angleterre, à la Webber Douglas Academy of Dramatic Arts de Londres. À son retour au Québec et jusqu’à la fin des années 1990, on la retrouve, au théâtre, dans de nombreuses mises en scènes de Robert Lepage, d’Yves Desgagnés, d'Alexandre Hausvater et de Denise Filiatrault[2].

Présente au cinéma principalement depuis les années 1990, elle multiplie les rôles autant au Québec qu’ailleurs au Canada. Elle est de la distribution de films tels C't'à ton tour, Laura Cadieux, Mambo italiano, Les Invasions BarbaresL’Odyssée d’Alice TremblayMaman last call et, plus récemment, Avant que mon cœur bascule.

À la télévision, elle s’est d’abord fait connaître grâce à ses rôles dans différentes téléséries à succès, dont Scoop, Urgence et Omerta. Cependant, c’est, sans contredit, le rôle de l’attachante et maladroite psychologue névrosée qu’elle tient dans la série Fortier  qui fera d’elle l’une des comédiennes québécoises les plus appréciées du public. Entre 2000 et 2004, ce rôle lui vaut de multiples prix Métrostar et un prix Gémeaux.

À titre de réalisatrice, Sophie Lorain a été impliquée dans différentes téléséries (Fortier, Un homme mort, La Galère, Nouvelle adresse). En 2009, elle signait la réalisation de son premier long métrage, Les Grandes Chaleurs. En 2014, le film La petite reine, pour lequel elle agissait à titre de co-scénariste, sortait au grand écran. Depuis le début des années 2000, elle travaille en outre comme productrice à la fois au cinéma (C’ta ton tour, Laura Cadieux) comme à la télévision (Fortier, Au secours de Béatrice)[3]. Sa dernière production, Au secours de Béatrice, réalisée par Alexis Durand-Brault, marque en outre son retour au petit écran,  après 10 ans d’absence.

En 2017, parallèlement à son premier rôle dans Au secours de Béatrice, elle joue au cinéma dans C’est le cœur qui meurt en dernier, une adaptation d’un roman de Robert Lalonde[4]. Elle y tient le rôle d'une mère de famille des années 1970 aux côtés de sa mère, Denise Filiatrault.

En 2017, elle se livre en outre à la réalisation de son second long métrage, De l'amour pour Noël (titre temporaire)[5].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1998: Le mariage de Figaro: la comtesse
  • 1997: Des hommes d’honneur: Joanne Galloway
  • 1995: Les trois sœurs : Olga
  • 1994: Après la chute : Holga
  • 1994: Le dindon : Maggy Soldignac
  • 1993: Les belles sœurs : Pierrette Guérin
  • 1992: Les fourberies de Scapin: Hyacinthe 
  • 1991: Echo
  • 1991: La visite de la vieille dame: Institutrice
  • 1991: Comme il vous plaira : Rosalind
  • 1989: Le vrai monde : Mariette[6]

Productrice[modifier | modifier le code]

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Récompenses et Nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • 2004 - Prix Gémeaux : Meilleure réalisation : Fortier
  • 2013 - Prix Jutra : Meilleure actrice de soutien : Avant que mon cœur bascule
  • 2013 - Prix Gémeaux : Meilleure réalisation - comédie : La galère
  • 2015 - Prix Artis : Rôle féminin, téléroman québécois: Au secours de Béatrice
  • 2015 - Prix Artis : Personnalité féminine de l'année
  • 2016 - Prix Artis : Rôle féminin, téléroman québécois: Au secours de Béatrice
  • 2016 - Prix Artis : Personnalité féminine de l'année
  • 2016: Prix Gémeaux: Meilleur premier rôle féminin

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie de Denise Filiatrault », sur Star Québec (consulté le 18 mai 2017)
  2. « Accueil », sur cinemaquebecois.telequebec.tv (consulté le 29 avril 2016)
  3. « Sophie Lorain - Agence Maxime Vanasse », sur Agence Maxime Vanasse (consulté le 28 avril 2016)
  4. « Denise Filiatrault et Sophie Lorain réunies | André Duchesne | Cinéma québécois », sur La Presse (consulté le 28 avril 2016)
  5. « Sophie Lorain tourne «De l'amour pour Noël» avec plusieurs jeunes acteurs », sur Le Huffington Post (consulté le 15 mars 2017)
  6. « Sophie Lorain - Agence Maxime Vanasse », sur Agence Maxime Vanasse (consulté le 4 février 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]