Sophie Lacaze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sophie Lacaze
Photo Sophie Lacaze 2010.jpg
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Sophie LacazeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Mouvement
Site web

Sophie Lacaze, née le à Lourdes, est une compositrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Parallèlement à des études d'ingénieur à l'ENSEEIHT Toulouse, elle étudie la musique au Conservatoire National de Région de Toulouse[1]. Elle entre ensuite à l'École Normale de Musique de Paris[1] où elle obtient le diplôme de composition, puis suit les cours de Franco Donatoni et Ennio Morricone à l'Académie musicale Chigiana de Sienne. En France, elle travaille aussi avec Antoine Tisné, Allain Gaussin, Philippe Manoury, suit les cours de Pierre Boulez au Collège de France et aborde le théâtre musical avec Georges Aperghis au Centre Acanthes. Début 2002, elle est en résidence à l'Electronic Music Unit de l'université d'Adélaïde (Australie).

Depuis une vingtaine d'années, elle collabore avec de nombreux ensembles et musiciens solistes en France et à l’étranger. Son catalogue comporte aujourd'hui une soixantaine d’œuvres, des pièces solos aux pièces pour orchestre, en passant par deux opéras et des œuvres mixtes. Parmi ses interprètes, on peut citer l’Orchestre symphonique de la BBC (dir. Sakari Oramo), l'Orchestre Philharmonique de Radio France (dir. Pierre-André Valade), l'Orchestre National des Pays de la Loire (dir. Aziz Shokhakimov), l'Orchestre de Perpignan Méditerranée (dir. Daniel Tosi), l'Orchestre national d’Auvergne (dir. Baldur Brönnimann), l'Ensemble Orchestral Contemporain (dir. Bruno Mantovani), I Solisti Veneti (dir. Claudio Scimone), l'Orchestre de la radio nationale roumaine (dir. Horia Andreescu), l’Orquesta de Cámara PUCV (dir. Pablo Alvadaro Gutiérrez), l'Orchestre de Flûtes Français (dir. Pierre-Alain Biget), le chœur Calliope (dir. Régine Théodoresco), l’ensemble Mora Vocis (dir. artistique Els Janssens-Vanmunster)…

En dehors de toute école et de tout courant musical, Sophie Lacaze s'est forgée une esthétique personnelle et originale qui cherche à redonner à la musique ses vocations premières, comme le rituel, l'incantation et la danse, et dans laquelle le timbre tient une place centrale. C'est au cours de son premier voyage en Australie, en 1996, qu'elle a découvert la culture des Aborigènes. Depuis lors, un retour à l'essence même de l'art musical, à l'épurement fondamental, lui semble essentiel[2].

Sophie Lacaze est aussi une artiste engagée qui défend la musique contemporaine. En 2008, elle crée le Printemps Musical d'Annecy, festival pluridisciplinaire dont une grande partie était dédiée à la création musicale, et le dirige pendant 5 ans. Elle prend ensuite la direction du Festival Turbulences Sonores de Montpellier, en collaboration avec le musicologue Guilherme Carvalho. En , on lui confie la direction du festival Musiques Démesurées de Clermont-Ferrand.

Elle crée en mars 2013 l'association française des compositrices Plurielles 34 avec la pianiste Nathalie Négro dont elle a été la présidente jusqu’en septembre 2020[3].

Elle a enseigné la composition et l'histoire de la musique à l'Université Paul Valéry de Montpellier pendant une dizaine d'années.

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Trois mélodies, pour voix de soprano et trio à cordes. Sur des poèmes de Jules Supervielle.
  • 1993 : Voyelles, pour flûte. Sur un poème d'Arthur Rimbaud.
  • 1996 : Jetez-vous sur l'avenir, pour voix de femme, flûte et piano. Sur un poème de Jean-Pierre Rosnay.
  • 1997 : La vita è bella ?, pour flûte et violoncelle.
  • 1998 : Le Bécut, pour instrument à vent, didgeridoo, chœur d'enfants et petites percussions.
  • 1999 : Comme une rue pavée, pour violon, clarinette et piano.
  • 2000 : Broken Words, pour flûte, violon, alto, violoncelle. Sur un poème de Henry Kendall.
  • 2000 : And then there was the sun in the sky, pour flûte, didgeridoo et orchestre de flûtes.
  • 2001 : Iotife, pour trio à cordes. Sur un poème de Henry Kendall.
  • 2002 : Histoire sans paroles, pour violon, violoncelle et piano.
  • 2002 : Voices of Australia, pour flûte solo et voix enregistrées.
  • 2002 : L'enfance de Catherine, pour flûte et trio à cordes. Musique du film "l'enfance de Catherine" de Anne Baudry.
  • 2003 : Messe de Nostre Dame, pour 8 voix de femmes et percussions. Hommage à la "Messe de Nostre Dame" de Guillaume de Machaut.
  • 2003 : Tarantella, pour piano.
  • 2004 : Dreaming, opéra de chambre pour deux voix de femmes, didgeridoo, flûte, alto, percussions et bande.
  • 2005 : Océans, pour flûte, basson, violon, alto, contrebasse, chœur d'enfants et petites percussions.
  • 2005 : Cinq Voyelles pour Quatre Flûtes, transcription de "Voyelles" pour 4 flûtes. Sur un poème d'Arthur Rimbaud.
  • 2005 : Py, pour flûte et piano.
  • 2005 : Het Lam Gods, pour quatuor à cordes. Sur le polyptyque "Het Lam Gods" des frères Hubert et Jan van Eyck.
  • 2005 : Duo, pour voix et sons sur CD.
  • 2006 : Archèlogos I, pour voix et sons sur CD.
  • 2006 : Les quatre éléments, concerto pour flûte, chœur d'enfants et percussions.
  • 2006 : Deux mouvements, pour saxophone tenor et orchestre.
  • 2006 : Musique de la mer, pour clarinette, basson, quatuor à cordes, chœur d'enfants et petites percussions.
  • 2006 : Vignes, sons fixés sur CD. Pour l'exposition de photographies "Vignes" de Guy Bompais.
  • 2006 : The great flood, pour saxophone alto et ensemble de saxophones.
  • 2007 : Archèlogos II, pour flûte basse et sons sur CD.
  • 2007 : Het Lam Gods II, pour flûte et orchestre de flûtes.
  • 2008 : Quatre haïkus, pour saxophone alto et piano.
  • 2008 : Le Petit Prince, musique de scène, pour ondes Martenot, flûte et trio à cordes.
  • 2008 : Archèlogos IIb, pour ondes Martenot et sons sur CD.
  • 2009 : L'art est le plus beau des mensonges, pour voix de soprano et vibraphone. Sur un texte d'Alain Carré.
  • 2009 : Het Lam Gods III, pour quatuor de flûtes. Sur le polyptyque "Het Lam Gods" des frères Hubert et Jan van Eyck et un texte d'Alain Carré.
  • 2010 : L'espace et la flûte - Variations sur des textes de Jean Tardieu, pour récitant et orchestre de flûtes.
  • 2010 : Souffles, pour quatre flûtistes (2 zamponias et bajons et 3 flûtes traversières - flûte en ut, flûte alto et flûte basse).
  • 2011 : Marco Polo, opéra pour chanteurs et musiciens amateurs et professionnels.
  • 2011 : Calligrammes, pour baryton, chœur mixte et quatuor de saxophones. Sur des textes de Guillaume Apollinaire.
  • 2011 : Après avoir contemplé la lune, pour orchestre.
  • 2011 : Il pleut des voix de femmes, pour chœur de femmes et piano. Sur un poème de Guillaume Apollinaire.
  • 2012 : Estampes, pour quatuor de flûtes.
  • 2012 : En Quête, pour voix de femme, récitant, saxophone alto et piano. Sur des textes de Jean-Pierre Rosnay.
  • 2013 : Ukiyo-e, pour ondes Martenot et ensemble de flûtes.
  • 2013 : O Sapientia, pour quatre ou cinq voix de femmes a cappella. Sur des textes de Hildegard von Bingen.
  • 2013 : Jesous ahatonhia, pour quatuor de saxophones.
  • 2013 : Immobilité sérieuse I, pour piano et orchestre à cordes.
  • 2014 : Maye, pour percussions.
  • 2014 : Un parapluie et un manteau de paille, miniature pour piano.
  • 2015 : Au milieu de la plaine, pour flûte et harpe.
  • 2015 : Voices of Australia, version pour saxophone soprano et sons enregistrés.
  • 2015 : Voyelles, version pour saxophone alto. Poème d'Arthur Rimbaud.
  • 2015 : La lune dans l'eau, pour jeune saxophoniste conteur. Sur un haiku de Ueda Chôshû.
  • 2016 : La lune dans l'eau, version pour jeune flûtiste conteur. Sur un haiku de Ueda Chôshû.
  • 2016 : And birds sing et And Earth breathes, pour flûte circulaire ou pour quatuor de flûtes.
  • 2017 : Voyages d'Orient I et Voyages d'Orient II, pour ensemble à vent et choeur.
  • 2017 : Je vois passer l'Ange, pour trois voix de femmes et saxophone alto.
  • 2017 : Ahatonhia again, pour quatuor de clarinettes.
  • 2018 : And Earth moves away, pour quatuor de flûtes.
  • 2018 : Ntau, pour flûte, clarinette, piano et percussions.
  • 2019 : Bur Buk Boon, pour didgeridoo et orchestre d'enfants.
  • 2020 : Immobilité sérieuse II, pour violoncelle et orchestre à cordes.
  • 2021 : Vers les étoiles, pour piano.
  • 2022 : Chansons de printemps, pour accordéon et quatuor à cordes.
  • 2022 : Chanson d'été, pour 5 musiciens.
  • 2022 : Chanson d'automne, pour récitant.e, clarinette et quatuor à cordes. Sur un poème de Paul Verlaine.
  • 2022 : Chansons d'hiver, pour quatuor à cordes.
  • 2022 : Soupirs d'étoiles, pour orchestre symphonique.

Prix[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Musiques françaises du XXe siècle, REM, 1996. Avec Voyelles par Chiharu Tachibana.
  • En Quête, Galun Records, 2000. Avec En Quête, Kulungalinpa, La Vita è Bella ?, Jetez-vous sur l'avenir et Le Bécut. Par Marie Kobayashi, Marcelle Rosnay, Ivan Bellocq, Mie Ogura, Phillip Peris, Fuminori Tanada, Lucie Bessière, Marie-Agnès Letellier, Arnaud Limonaire, Paul Broutin, Bernard Vandenbroucque, et les enfants des écoles primaires Lappacca de Lourdes et Parc Suzanne d'Argelès Gazost.
  • Aperto (Re)Forms, Gaudeamus (Roumanie), 2000. Avec Comme une rue pavée et Trois préludes par le Trio Aperto et Dolorès Chelariu.
  • Plurielles, Maguelone, 2004. Avec Broken Words et Voyelles par l'ensemble Helios et Christel Rayneau.
  • Cosmogonies, Galun Records, 2005. Avec Voices of Australia par Ivan Bellocq.
  • Works with flutes, Solal (Allemagne), 2008. Avec Het Lam Gods II, Voices of Australia, Archèlogos II, And then there was the sun in the sky, Cinq voyelles pour quatre flûtes, Py et Les quatre éléments par Pierre-Yves Artaud, l'Orchestre de Flûtes Français (direction Pierre-Alain Biget), le quatuor Arcadie, Phillip Peris, Fuminori Tanada et Michel de Maulne.
  • Encounters / Rencontre, AF Adelaïde (Australie), 2012. Avec deux des Trois préludes pour piano, par Stephen Whittington.
  • Souffles, Les Éditions de l'Astronome, 2012. Avec L'espace et la flûte, En quête, Quatre haïkus, Voyelles et Het Lam Gods III, par Alain Carré, Baudoin Giaux, Jean-Yves Fourmeau, Amaya Dominguez, Martin Surot, le quatuor Hinémoa et l'ensemble de flûtes du Conservatoire royal de Bruxelles[5].
  • 7 saxophones autour du monde, Nova Musica (France), 2016. Avec Deux mouvements pour saxophone tenor et orchestre, par Daniel Kientzy et l'Orchestre de la Radio Nationale Roumaine, direction Horia Andreescu.
  • Fair_Play One, Réseau Fair Play (France), 2017. Avec Vents du sud, pièce acousmatique.
  • Fair_Play 2, Réseau Fair Play (France), 2018. Avec le premier des Deux mouvements pour saxophone tenor et orchestre, par Daniel Kientzy et l'Orchestre de la Radio Nationale Roumaine, direction Horia Andreescu.
  • Accents, Aparté (France), 2021. Avec Histoire sans paroles, pour violon, violoncelle et piano, par les musiciens de l'ensemble K : Manon Galy (violon), Kacper Nowak (violoncelle) et Mara Dobresco (piano).
  • Les femmes dansent, Klarthe (France), 2021. Avec Tarantella, pour piano, par Axia Marinescu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) F. D. Leone, « Composer Profile: Sophie Lacaze », sur fdleone.com, (consulté le ).
  2. (de) Dr Hanns-Peter Mederer, « Aborigines-Impressionen », sur amusio.com, (consulté le ).
  3. [ https://www.telerama.fr/musique/les-compositrices-vont-elles-enfin-faire-entendre-leur-voix-6672458.php] Télérama
  4. « Commission Lyrique/Spectacle Musical 2012 | Association Beaumarchais-SACD ».
  5. Michèle Tosi, « Souffles de Sophie Lacaze », sur ResMusica, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sophie Lacaze, portrait of a composer, dialogues with Geneviève Mathon, Éditions Delatour, 160 pages, [(en) présentation en ligne].
  • Sophie Lacaze, portrait d'une compositrice, dialogues avec Geneviève Mathon, Éditions Delatour, 160 pages, [présentation en ligne].
  • La musique pour flûte(s) de Sophie Lacaze - Traversière Magazine no 104, 2012. Revue officielle de l'Association Française de la Flûte.
  • (es) La música de los cuatro elementos - Article de Geneviève Mathon (traduction Alberto Leongómez H.) sur « Les quatre éléments », concerto pour flûte, chœur d'enfants et petites percussions de Sophie Lacaze, dans “(Pensiamento), (palabra)… Y oBra”, Revista de la Facultad de la Universidad Pedagogica Nacional de Bogotà, Colombie (2014) [PDF] [lire en ligne].
  • Compositrices l'égalité en actes, Geneviève Mathon, p. 293-296, Éditions MF, 2019. [présentation en ligne].
  • Compositrices françaises au XXe siècle, Michèle Friang, p. 103-105, Éditions Delatour France, 2014. (ISBN 9782752102409) [présentation en ligne].
  • Interpreting a cappella music in 20th- and 21st-century France, The project A cappella Impromptu, , Universität für Musik und darstellende Kunst, Graz, mémoire de Master par Anaïs Maillard de la Morandais, p. 26.
  • L'annuaire des expertes, Club de la presse du Languedoc-Roussillon, Femmes & Médias, , p. 72.

Liens externes[modifier | modifier le code]