Sophie Deschaintres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Sophie Deschaintres
Illustration.
Sophie Deschaintres en 2018
Fonctions
Conseillère départementale des Alpes-Maritimes
élue dans le canton Biot – Antibes 3
En fonction depuis le
(4 ans, 10 mois et 19 jours)
Élection 29 mars 2015
Prédécesseur Création du canton
Conseillère municipale à Biot

(3 ans, 10 mois et 23 jours)
Élection 30 mars 2014
Adjointe au maire à Biot

(6 ans et 14 jours)
Élection 16 mars 2008
Biographie
Nom de naissance Sophie Gaidoz
Date de naissance (52 ans)
Lieu de naissance Valenciennes (Nord)
Nationalité Française
Père Jean-Paul Gaidoz
Conjoint Gil Deschaintres
Diplômé de Université de Nice

Université Pierre et Marie Curie

Sophie Deschaintres est une scientifique et une femme politique française, née le à Valenciennes. Elle est responsable du service "Partenariat et Valorisation" (SPV) pour les départements des Alpes-Maritimes et du Var au CNRS. Adjointe au maire de Biot de 2008 à 2014, conseillère municipale de l'opposition de 2014 à 2018, elle est conseillère départementale des Alpes-Maritimes depuis 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Sophie Gaidoz est la fille de Jean-Paul Gaidoz et de Monique Bel, issue d'une ancienne famille biotoise, la famille Bel, établie par le Roi René en 1470[réf. nécessaire] pour repeupler Biot avec d’autres familles après un épisode de peste noire et de guerres de bandes qui dura près d’un siècle[1]

Elle passe son enfance à Biot. Elle le quitte pour effectuer ses études scientifiques, puis pour débuter son activité professionnelle à Paris.

Attachée à son village, où ses parents possédaient un commerce, elle retourne rapidement[Quand ?] à Biot et épouse un entrepreneur biotois, Gil Deschaintres avec qui elle a 3 enfants[2].

Études[modifier | modifier le code]

Son appétence pour les études scientifiques l'orientera vers les cursus suivants:

Sophie Deschaintres s'est également formée aux questions de propriété intellectuelle allant de pair avec sa carrière au CNRS:

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Cadre au CNRS depuis 1999, ingénieure de recherche, Sophie Deschaintres est responsable du Service partenariat et valorisation[3], et de la Cellule contrats européens à la Délégation régionale Côte d'Azur.

Elle dirige ainsi une équipe de juristes et de scientifiques (6 personnes) afin d'évaluer les opportunités, de négocier, puis de mettre en œuvre les partenariats

Conseillère municipale de Biot[modifier | modifier le code]

Adjointe au maire UMP de 2008 à 2014, Sophie Deschaintres est déléguée aux nouvelles technologies de l’information, logistique et modernisation des services et transports et également conseillère communautaire à la Communauté d'agglomération Sophia Antipolis siégeant à la commission Transports[4].

Durant la mandature, elle crée le site interactif de gestion des inscriptions et paiements aux activités culturelles et périscolaires qui est encore à la disposition des familles biotoises[réf. nécessaire][5].

Elle s'engage également en faveur d'une meilleure prise en compte des personnes en situation de handicap et réaménage ainsi la mairie annexe de Biot sur le site de St Philippe à Sophia Antipolis. Ce projet a été récompensé par l'antenne départementale de l'Association des paralysés de France par le prix du meilleur projet en 2010[6].

Sophie Deschaintres rationalise le parc de véhicules et les dépenses logistiques de la Mairie, et instaure une ligne de bus Biot Village – Saint Philippe, supprimée en 2017 par la nouvelle majorité municipale.[réf. nécessaire]

Lors des élections municipales de 2014, sa liste est en deuxième position derrière une liste divers gauche, elle siège comme conseillère municipale de l'opposition à Biot[7].

Souhaitant prendre du recul et se consacrer à son canton, elle quitte le conseil municipal en février 2018[8].

Conseillère départementale des Alpes -aritimes[modifier | modifier le code]

En avril 2015, Sophie Deschaintres est élue (Union de la droite) Conseillère départementale des Alpes-Maritimes pour le canton d'Antibes-3 en binôme avec Éric Pauget.

Depuis le début de son mandat, elle a obtenu 9,5 millions d'euros spécifiquement pour son canton notamment pour :

  • l’aménagement du territoire (la sécurisation des routes, la sécurité et la vidéo-protection, l'entretien du parc de la Brague, la réfection du collège de l’Éganaude...) ;
  • les aides sociales pour les seniors et les handicapés ;
  • les associations sociales, culturelles et évènementielles ;
  • le patrimoine et les traditions ;
  • les clubs sportifs et la jeunesse.

Elle débloque aussi d'importants fonds après les inondations d'octobre 2015 et se fait le défenseur des sinistrés[9].

Son engagement se traduit également par sa participation active à la mise en place de projets innovants, au sein du SMART DEAL, plan de transition numérique porté dès 2018 par le Président du Conseil Départemental, Charles Ange Ginesy, sur l'ensemble du territoire des Alpes Maritimes. Elle y est nommée "expert"[10].

Dans ce cadre, Sophie Deschaintres participe activement au projet de création de la Maison départementale de l'intelligence artificielle, portée par le Président du Département des Alpes Maritimes, en collaboration avec la CASA, l'Université Côte d'Azur et la Chambre de Commerce et d'Industrie. Sur sa proposition, la Maison de l’intelligence artificielle sera implantée dans des locaux situés à Biot.

Présidente de la commission écologie et développement durable, elle participe au plan de transition écologique et environnemental, le GREEN DEAL.

Avec le SMART DEAL, il est l'un des axes majeurs de la politique impulsée par le Président du Département, Charles Ange GINESY, dont elle est actrice avec ses propositions.

Sophie Deschaintres devient membre titulaire du SMIAGE (Syndicat Mixte pour les Inondations, l’Aménagement et la gestion de l’Eau maralpin) à sa création le 1er janvier 2017. Le Président du SMIAGE, Charles-Ange Ginesy, lui confie la présidence de la commission des appels d’offres[11].

Élections municipales de 2020[modifier | modifier le code]

Sollicitée et encouragée dans son action par de nombreux biotois, Sophie Deschaintres a déclaré se présenter en tête de liste lors des prochaines élections municipales de 2020[12].

Mandats et fonctions[modifier | modifier le code]

Comme Conseillère Départementale :

  • Présidente de la commission écologie et développement durable
  • Experte au sein du Comité d'Experts du Smart Deal
  • Membre du Syndicat Mixte Inondations, Aménagement et Gestion de l'Eau (SMIAGE)
  • Membre de la commission permanente
  • Membre de la commission finances, interventions financières, administration générale, SDIS
  • Membre de la commission transports et déplacements
  • Membre de la commission sports et jeunesse
  • Membre du Conseil d'Administration du Foyer de l'Enfance des Alpes Maritimes
  • Membre du Conseil d'Administration du collège de l'Eganaude
  • Membre de droit de la Fondation Sophia Antipolis représentant le Président du Département

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le repeuplement de Biot
  2. « Mieux me connaître », sur www.sophiedeschaintres.com (consulté le 4 octobre 2019)
  3. « Annuaire du SPV du CNRS », sur www.cnrs.fr (consulté le 4 octobre 2019)
  4. « Les séances du Conseil Municipal de Biot », sur www.biot.fr (consulté le 6 août 2019)
  5. « Biot Info - Le Gupii », sur https://docplayer.fr, Archives de Biot-Info, (consulté le 4 octobre 2019), p. 6
  6. « Réflexe handicap APF 06 | Prix accessibilité 2010...une belle opération qui continue ! », sur dd06.blogs.apf, Blog AFP, (consulté le 19 janvier 2020)
  7. « Résultats des élections municipales 2014 - Biot (06410 - Alpes-Maritimes) », sur www.lexpress.fr, L'express, (consulté le 6 août 2019)
  8. « Sophie Deschaintres rend son tablier municipal », sur www.nicematin.com, Nice Matin, (consulté le 4 octobre 2019)
  9. « Mes actions au département », sur www.sophiedeschaintres.com (consulté le 22 septembre 2019)
  10. « Le Comité d'Experts », sur https://smartdeal06.departement06.fr (consulté le 22 septembre 2019)
  11. « Le Comité Syndical », sur www.smiage.fr (consulté le 22 septembre 2019)
  12. « "Je suis une candidate qui gêne": Sophie Deschaintres (LR) se lance officiellement dans la bataille des municipales à Biot », sur www.nicematin.com, Nice Matin, (consulté le 2 octobre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]