Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Choplin.
Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Instrument
Site web

Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin, née en 1959 à Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir), est une organiste et improvisatrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle naît dans une famille de musiciens et apprend le piano dès son plus jeune âge. Elle continue l’étude du piano à l’École Nationale de Musique du Mans (maintenant le Conservatoire du Mans) et commence l’apprentissage de l’orgue à 14 ans avec Gérard Letellier. Après des études musicales couronnées par le prix du Ministère de la Culture en 1980, elle entre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe d’orgue de Rolande Falcinelli où elle obtient des Premier Prix en orgue et en improvisation, ainsi que les prix d'harmonie (Jean Lemaire), de fugue (Michel Merlet) et de contrepoint (Jean-Claude Henry).

En 1983, elle est nommée titulaire du grand-orgue de l'église Saint-Jean-Baptiste-de-La-Salle à Paris, poste qu'elle quittera en 2013, devenant alors organiste émérite et étant, à son départ, décorée de la médaille du Mérite Diocésain.[réf. souhaitée] Elle devient également titulaire adjointe (avec Daniel Roth) du grand-orgue de l'église Saint-Sulpice en 1985, poste qu'elle honore toujours[1].

En 1990, elle se perfectionne avec Loïc Mallié, professeur d'improvisation au C.N.S.M. de Paris, et décroche le Second Prix d'improvisation du Concours International d'Orgue de Chartres (le premier prix ayant été obtenu par Pierre Pincemaille)[2]. Elle est toujours, à ce jour, la première femme à l'avoir obtenu.

Considérée comme l'une des meilleures improvisatrices de sa génération, elle se produit dans le cadre de concerts « orgue et récitant » notamment avec les comédiens Michael Lonsdale, Marcel Maréchal, Jean-Michel Dhermay, Brigitte Fossey, Pierre Arditi, Didier Flamand, Guillaume Marquet, Pierre-Marie Escourrou, Pauline Choplin et François-Éric Gendron. Elle affectionne également l'improvisation sur des films muets (Le Voyage sur la Lune de Georges Méliès, La Passion de Jeanne d'Arc de Carl Th. Dreyer, The Lodger d'Alfred Hitchcock...)

Sa réputation l'amène à donner des classes de maître en interprétation et improvisation tant en France qu'à l'étranger, comme pour l'AGO National Convention de 2012 à 2016, ainsi qu'à animer des académies (Londres, Biarritz, Kevlar, Stockholm, USA...). Elle est également régulièrement sollicitée dans les jurys de concours nationaux et internationaux Chicago, 2006, Concours international de Chartres 2008 et 2016, Concours Karl Nielsen Odense 2011 et 2017, AGO Nashville 2012, Longwood Gardens 2013, Miami 2014, Québec 2014, Dublin 2014 et 2016, St Albans 2017...).

Elle a été nommée professeur d'orgue en interprétation et improvisation à l'orgue puis également au piano (classe créée depuis 2011 pour les étudiants en Master) au Royal College of Music de Londres en 2008. Elle a également été professeur invitée à la Yale University - New Haven USA (novembre 2010).

Discographie[modifier | modifier le code]

Ses enregistrements, qui comprennent des œuvres depuis Bach jusqu'aux compositeurs contemporains et des improvisations,ont reçu les louanges de la presse spécialisée[réf. souhaitée]. Son dernier enregistrement (Mendelssohn, Bédard) a été récompensé de 5 diapasons.

Elle enregistre également pour YouTube avec 16-8-4 Productions.

Références et sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Roubinet, « Daniel Roth et Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin – 30 années de titulariat à Saint-Sulpice – Compte-rendu », sur concertclassic.com, (consulté le 2 février 2019).
  2. « Concours 1990 », sur le site de l'association des grandes orgues de la cathédrale de Chartres (consulté le 17 mars 2018).

Vidéos sur YouTube[modifier | modifier le code]

  • YouTube Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin interprète le Prélude de S. Rachmaninov à Saint-Sulpice (2017)
  • YouTube Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin improvise à Saint-Sulpice (2017)
  • YouTube Sophie-Véronique Cauchefer-Choplin interprète le Prélude de Gabriel Pierné à Saint-Sulpice (2017)
  • YouTube Mme Cauchefer-Choplin improvise à Saint-Sulpice (2000).
  • YouTube Mme Cauchefer-Choplin joue Résurrection, la pièce finale de la Symphonie-Passion de Marcel Dupré à Saint-Sulpice (2000).
  • YouTube Mme Cauchefer-Choplin joue l'Andante Sostenuto de la Symphonie Gothique de Widor à Saint-Sulpice (2000).
  • YouTube Mme Cauchefer-Choplin joue la Fantaisie et Fugue en do mineur BWV 537 de Bach à Saint-Sulpice (2000).