Sopaipilla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Des sopaipillas.

La sopaipilla, sopapilla, sopaipa ou encore cachanga, est une tortilla de farine de blé, frite dans de l'huile ou du beurre. Il existe beaucoup de façons de la préparer, mais elle comprend fréquemment, comme ingrédient principal, du potiron ou calabaza. On la trouve dans de nombreux pays de culture espagnole.

La pâte peut être sucrée ou salée. La sopaipilla est servie tiède. Quand elle est sucrée, elle est servie avec du chancaca, un sirop de sucre complet, cristallisé au miel, et parfumé de zeste d'orange, voire de cannelle. Elle se mange traditionnellement en période pluvieuse.

L'origine du nom viendrait du mozarabe xopaipa (« pâte frite »)[1], mais des étymologies concurrentes sont parfois présentées, évoquant notamment des origines germanique (suppa = « pain mouillé dans du liquide »), hispanique (sopa = « soupe »), ou araucane (les Indiens auraient créé ce nom en référence à un oiseau).

Recette pour les sopapillas[modifier | modifier le code]

Ingrédients

  • 3 tasses de farine
  • 2 œufs
  • 1 plaquette de beurre (250 grammes) ou un peu moins
  • 1 cuiller à café de poudre à lever
  • 1 pincée de sel
  • lait
  • accompagnement : au choix, du sucre, du charanca ou du sel/du fiambre)

Frire à la poêle. Le diamètre recommandé est de 5 centimètres, environ.

Note : au centre du Chili, l'ingrédient principal des sopaipillas est le potiron, ou la courge, et l'on n'utilise pas d'œufs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « ¿Por qué se llaman como se llaman? », sur Revista Mujer, (consulté le 31 janvier 2018)