Sonya Barlow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sonya Barlow
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
(28 ans)
Langley dans le Berkshire (Royaume-Uni)
Nationalité
britannique
Domicile
Activité
informaticienne, chef d'entreprise
Autres informations
Mouvement
féministe

Sonya Barlow, née en , est une entrepreneuse pakistanaise et britannique[1]. Elle est également conférencière motivatrice et coach en entreprise pour la diversité (diversity business coach)[2]. Elle a fondé le centre de recherche LMF Network qui a pour but d'utiliser la technologie pour construire des communautés, créer des cultures inclusives et combler le skills gap et le fossé des genres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Sonya Barlow naît en [3] au Pakistan[4]. Elle arrive en Angleterre à l'âge de 3 ans[5]. Elle est originaire de Langley dans le Berkshire et vit à Londres[6]. Elle est diplômée de la Cass Business School depuis 2015.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après ses études, elle commence sa carrière en technologie comme analyste de données. Elle a notamment travaillé pour les entreprises O2, Lloyds Banking Group et Volkswagen sur des big data, de la technologie financière (fintech) et de la digitalisation[7]. Après 5 ans[8] à travailler sur le terrain de la technologie industrielle, elle se rend compte que les minorités ethniques et les femmes sont peu représentées, voire oubliées dans le domaine[7]. Elle décide alors de trouver un moyen d'allier ses connaissances technologiques et les valeurs qui lui sont chères[7]. En 2017 elle remporte le "Rising Star Award" in Sales de We are the City[9]. En 2018, elle fonde Like Minded Females (LMF) Network et en devient la présidente-directrice générale[7]. À la suite de cela, elle est nommée "the most influential women in tech" par le magazine numérique Computer Weekly (en) et gagnante de "the women in software changemakers" par Makers et Google[10]. En 2020 elle remporte le Marie Claire Future Shapers Awards dans la catégorie Tech innovator[11] et fait partie des Top 50 BAME Entrepreneurs[12],[7]. Elle a donné deux TED Talk: How technology can build communities[7] et Failure comes before resilience[7],[13]. C'est la première femme d'origine sud asiatique à avoir donné deux TED Talk en une année. En 2019, elle fait partie des intervenants de Big Data LDN (Londres), qui est la plus grande conférence et exposition gratuite du Royaume-Uni sur les données et l'analyse[14]. Sonya Barlow a récemment collaboré avec Rens Original pour écrire, diriger, et réaliser le court-métrage I'm done[15] à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, le 8 mars 2021[16]. En 2020, elle crée le podcast Strategically Winging It[12]. Sonya Barlow a écrit des articles pour le magazine Metro Uk et le magazine en ligne Unfold, sur ses sujets de prédilection: la technologie, la diversité et la communauté. Le 19 janvier 2021, elle est invitée par donne ShfWIT pour donner une conférence pour parler des échecs, de leur acceptations et de renforcer notre résilience[17]. En 2021, elle prépare la publication de son premier livre Unprepared to Entrepreneur: A Method to the Madness of Starting Your Own Business qui sort le . Geraldine Collard, rédactrice en chef de Kogan Page déclare que dans ce livre, Sonya Barlow "se penche sur les mythes qui dissuadent les gens de se lancer à leur compte(...)"[4],[18].

Entreprise[modifier | modifier le code]

Like Minded Females (LMF) Network[modifier | modifier le code]

Fondée en 2018, l'entreprise Like Minded Females (LMF) Network[19] a pour but de former les femmes et les groupes sous représentés en technologie, en affaire et en entreprenariat dans le but de combler l'écart de compétences présents dans ces domaines[12]. L'entreprise organise des événements pour favoriser la mise en réseau entre femmes[20]. En septembre 2019, l'entreprise LMF qui a pour but d'empower, de connecter et de célébrer les professionnelles à travers toutes les industries, avait engagé plus de 12 000 personnes depuis sa création en mai 2018[20].

Publications[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • (en) Unprepared to Entrepreneur: A Method to the Madness of Starting Your Own Business, Kogan Page, , 288 p. (ISBN 9781398601482)

Articles[modifier | modifier le code]

  • We don’t need your empty gestures; we need action, Sifted, 8 juin 2020[21]
  • Can we trust machines to predict the stock market with 100% accuracy?, Metro, 6 mai 2019[22]
  • What is belonging?, Unflod, 23 septembre 2020
  • I'm not surprised by Deloitte's bullying claims - toxic workplace abuse nearly derailed my career, The telegraph, 5 mai 2021[23]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Most influencial Women in the Tech UK 2020, Computer Weekly[24]
  • Women in Software changemakers list 2020, Makers & Google for Startups[25]
  • Future shaper 2020, Marie Claire[12]
  • Top 50 BAME Entrpreneurs 2020, Tech Round[7]
  • Pitch 100 SuperWoman, Pitchfanzine 2019[26]
  • The Rising Star Award, 2017, We Are The City[9]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) How Do I?, « #TakeFiveWith Sonya Barlow », sur Medium, (consulté le 3 mai 2021)
  2. « Sonya Barlow Bio », sur generalassemb.ly (consulté le 5 mai 2021)
  3. (en) « Sonya BARLOW - Personal Appointments (free information from Companies House) », sur find-and-update.company-information.service.gov.uk (consulté le 3 mai 2021)
  4. a et b (en) Liz Scheier, « Out Here on My Own: Business & Personal Finance Books 2021 », sur publisherweekly.com,
  5. (en) LifeWithLuce, « Sonya Barlow: From being discriminated in the workplace, to CEO of empowering female group », sur Life With Lucy, (consulté le 8 mai 2021)
  6. (en-GB) Sahar Arshad, « Leaving Home Allowed Me To Explore My 'Aesthetic' For The First Time », sur www.refinery29.com (consulté le 3 mai 2021)
  7. a b c d e f g et h (en-GB) « Announced! TechRound's BAME 50 Under 50 Entrepreneurs of 2020 », sur TechRound, (consulté le 30 mars 2021)
  8. (en-US) « Sonya Barlow », sur Sonya Barlow (consulté le 30 mars 2021)
  9. a et b (en-US) Alison Simpson, « Rising Stars: What happened next for Sonya Barlow », sur WeAreTheCity, (consulté le 3 mai 2021)
  10. (en-GB) « Sonya Barlow | Founder, Like Minded Females », sur WeAreTechWomen - Supporting Women in Technology (consulté le 30 mars 2021)
  11. (en-GB) Marie Claire, « Future Shapers 2020: our winners on how to shape the future », sur Marie Claire, (consulté le 4 mai 2021)
  12. a b c et d (en) Marie Claire, « Marie Claire Future Shapers: meet the brilliant women set to shape 2021 », sur Marie Claire, (consulté le 30 mars 2021)
  13. (en-GB) Sonya Barlow, « Failure Comes Before Resilience » (consulté le 4 mai 2021)
  14. (en) « Big Data LDN »
  15. « I'm Done. | Rens Original » (consulté le 3 mai 2021)
  16. (en) « 'I'm Done' is the resounding cry behind a new campaign by Rens Original that calls for gender equality », sur Creative Boom, (consulté le 3 mai 2021)
  17. (en-GB) « Sonya Barlow », sur ShfWIT (consulté le 8 mai 2021)
  18. « Out Here on My Own: Livres sur les affaires et les finances personnelles 2021 - Publishers Weekly », sur Développement personnel & développement commercial, (consulté le 9 mai 2021)
  19. (en) « Home », sur Like Minded Females (consulté le 3 mai 2021)
  20. a et b (en) « Like Minded Females diversity initiative aims to unite working women in Windsor »
  21. (en-US) « We don't need your empty gestures; we need action », sur Sifted, (consulté le 8 mai 2021)
  22. (en) Sonya Barlow, « Can we trust machines to predict the stock market with 100% accuracy? », sur Metro, (consulté le 8 mai 2021)
  23. (en-GB) « Sonya Barlow », sur The Telegraph (consulté le 9 mai 2021)
  24. (en) « Computer Weekly announces the Most Influential Women in UK Tech 2020 », sur ComputerWeekly.com (consulté le 3 mai 2021)
  25. (en) Makers, « Shortlist: the 2020 Women in Software Changemakers List », sur Medium, (consulté le 3 mai 2021)
  26. « https://static1.squarespace.com/static/56b397dcb6aa601d67d241ff/t/5e873c07d6ea570f51c1358f/1585921041882/pitch-100-superwomen-2019.pdf »

Liens externes[modifier | modifier le code]