Sony RX

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La série Sony RX est une gamme d’appareils photographiques haut de gamme, orientée experts de types compacts, bridges et action-cam ; créée par Sony en 2012.

Présentation[modifier | modifier le code]

Cette série d’appareils haut de gamme est destinée à un public de photographes avertis, passionnés voire professionnels. La gamme est introduite en 2012 par le RX100 qui est le modèle le plus accessible de la gamme, proposé à 600 à son lancement. Le RX1 apparaît quelques mois plus tard : réservé aux professionnels, il est lancé à 3 200 . Un an plus tard sort le RX10 au prix de 1 300 . Tous les appareils sont munis d'optiques Carl Zeiss qui a déjà conçu, par le passé, de nombreux objectifs pour les reflex et les hybrides de la gamme Alpha. La série RX rencontre globalement un succès critique et commercial. Ainsi, les compacts experts RX100 ont placé Sony en tête des ventes de ce segment en deux ans, alors que la marque était absente de ce marché auparavant[1] ; et le RX100 a été désigné comme étant une des 25 meilleures inventions de l'année 2012 par Time[2].

À l'automne 2017, la gamme est complétée par une action-cam, la RX0 commercialisée à 850 [3].

Gamme actuelle[modifier | modifier le code]

  • RX1R II
  • RX1R
  • RX10 IV
  • RX10 III
  • RX10 II
  • RX10
  • RX100 V
  • RX100 IV
  • RX100 III
  • RX100 II
  • RX100
  • RX0

Série 0[modifier | modifier le code]

RX0[modifier | modifier le code]

La RX0 est une action-cam équipée d'un capteur CMOS Exmor RS de 15,3 mégapixels. Elle est équipée d'une optique Zeiss et du processeur Bionz X. Elle filme en 4K et propose la slow motion jusqu'à 1 000 i/s. En photographie, la rafale monte à 16 i/s avec une vitesse d'obturation pouvant descende à 1/32 000e de seconde. Elle est présentée le pour une commercialisation en octobre de la même année au tarif de 850 [3].

Série 1[modifier | modifier le code]

Le RX1.

RX1[modifier | modifier le code]

Le RX1 est sorti fin 2012. Il s'agit d'un compact expert équipé d'un capteur plein format de 24 mégapixels (notamment utilisé par l'Alpha 99), dont la sensibilité s'étend de 100 à 25 600 ISO. L'objectif possède une focale fixe de 35 mm et une ouverture de f/2. L'appareil dispose d'un écran de 7,5 cm de diagonale et d'une définition de 1 229 000 points[4].

RX1R[modifier | modifier le code]

Sorti pendant l'été 2013, il s'agit d'une version dérivée du RX1 sans filtre passe-bas, comme un hybride plein format de la marque, l'Alpha 7R[5].

RX1R II[modifier | modifier le code]

Annoncé le , ce modèle intègre un viseur électronique et un autofocus amélioré issu de l'Alpha 7R II, la définition du capteur passe à 42,4 millions de pixels avec filtre passe-bas optionnel dans les menus[6].

Série 10[modifier | modifier le code]

RX10[modifier | modifier le code]

Le RX10 est sorti fin 2013, il s'agit d'un bridge expert équipé d'un capteur de 1" (quatre fois plus gros que ceux des bridges classiques) de 20 mégapixels, dont la sensibilité s'étend de 125 à 12 800 ISO (extensible à 74 ISO). L'objectif possède une plage focale équivalent 24−200 mm (zoom 8,3x) et une ouverture constante f/2,8. L'appareil dispose d'un écran de 7,5 cm de diagonale et d'une définition de 1 228 800 points[7].

RX10 II[modifier | modifier le code]

Le RX10 II est commercialisé en juillet 2015, il bénéficie d'une nouvelle génération de capteur plus rapide (Exmor RS) et de la vidéo 4K. L’autofocus progresse avec 0,9 secondes sur un objet en mouvement. La vitesse d'obturation maximale est de 1/32 000 s, la rafale passe à 16 i/s[8].

RX10 III[modifier | modifier le code]

Le RX10 III est annoncé en mars 2016, il apporte un zoom trois fois plus ample (passage de 8,3x à 25x), le 24−200 mm f/2.8 est remplacé par un 24−600 mm f/2.4-4. Sa commercialisation a lieu en avril au prix de 1 600 [9].

RX10 IV[modifier | modifier le code]

Le RX10 IV est annoncé en septembre 2017, il apporte un meilleure autofocus. Sa commercialisation a lieu en octobre au prix de 2 000 [10].

Série 100[modifier | modifier le code]

RX100[modifier | modifier le code]

Le premier RX100.

Le RX100 est sorti pendant l'été 2012. Il s'agit d'un compact expert équipé d'un capteur de 1" (quatre fois plus gros que ceux des compacts classiques) de 20 mégapixels, dont la sensibilité s'étend de 80 à 6 400 ISO. L'objectif possède une plage focale équivalent 28−100 mm (zoom 3,6x) et une ouverture glissante f/1,8-4,9. L'appareil dispose d'un écran de 7,5 cm de diagonale d'une définition de 1 230 000 points[11]. Son prix indicatif au lancement est 650 [12].

En 2013, Hasselblad lance le Stellar, basé sur le RX100, il utilise des matériaux spécifiques comme du cuir ou du bois. C'est un appareil destiné aux professionnels travaillant dans le milieu du luxe et de la mode, ainsi qu'aux célébrités[13].

RX100 II[modifier | modifier le code]

Nouvelle version sortie pendant l'été 2013. D'un point de vue ergonomique, ce nouveau modèle apporte une griffe ISO porte-accessoire et un écran inclinable[14]. Les évolutions techniques concernent le capteur qui devient rétro-éclairé (BSI (en)). La qualité des images en basse lumière est donc améliorée de même que la réactivité (autofocus). La plage de sensibilité s'étend désormais de 100 à 12 800 ISO. Le Wi-Fi et le NFC sont intégrés, permettant de contrôler l'appareil photo avec son smartphone grâce à une application dédiée. Les dimensions sont identiques à celles du RX100, sauf en épaisseur où le Mark II prend environ trois millimètres. Son prix indicatif au lancement est 750 [14] et le RX100 reste au catalogue.

Le 26 novembre 2014, Hasselblad annonce le Stellar II, basé sur le RX100 II[15]. Il est lancé à 1 650 , il remplace le premier Stellar et propose plusieurs matériaux pour le grip : olivier, noyer, padouk, et fibre de carbone[16].

RX100 III[modifier | modifier le code]

RX100 III : viseur électronique escamotable, flash au milieu, nouvelle articulation de l'écran orientable.

Annoncée le et commercialisée au mois juillet suivant, cette nouvelle version propose une ouverture plus grande au téléobjectif, qui passe de f/4,9 à f/2,8. La plage focale est modifiée pour bénéficier d'un grand angle : elle est équivalente à 24−70 mm (zoom 2,9x). Une nouvelle version du microprocesseur Bionz (dénommée « X ») plus puissante et plus rapide voit le jour. Le boîtier intègre un viseur électronique pop-up (de définition identique à celui de l'Alpha 6000), à la façon d'un flash (ce dernier prenant la place de la griffe ISO, qui disparaît). La sensibilité est encore améliorée, avec une plage allant de 125 à 25 600 ISO. L'écran offre une orientation élargie, avec un angle de 180° vers le haut et 45° vers le bas, notamment pour favoriser les selfies[17]. Les dimensions restent identiques par rapport au RX100 II, sauf en épaisseur où le Mark III prend environ trois millimètres. Le RX100 III, commercialisé à 850 [18], ne remplace pas les précédents RX100 qui restent disponibles à la vente, à un prix diminué, permettant à Sony proposer une gamme d'appareils compacts experts[19].

RX100 IV[modifier | modifier le code]

Le RX100 IV est commercialisé en juillet 2015 à 1 150 . Il bénéficie d'une nouvelle génération de capteur plus rapide (Exmor RS) et de la vidéo 4K. L’autofocus progresse avec 0,9 secondes sur un objet en mouvement. La vitesse d'obturation maximale est de 1/32 000 s, la rafale passe à 14 i/s[8].

RX100 V[modifier | modifier le code]

Le RX100 V est commercialisé en novembre 2016 à 1 200 . Cette nouvelle version apporte un nouvel autofocus plus rapide et une rafale à 24 i/s en pleine définition (20 mégapixels)[20].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Adrian Branco, « Photokina 2014 : comment Sony veut s'emparer de la photo pro », sur 01net, (consulté le 20 septembre 2014).
  2. (en) « Best Inventions of the Year 2012 : Sony RX100 Digital Camera », sur techland.time.com, (consulté le 24 septembre 2014).
  3. a et b « Sony RX1 : un compact 24x36 mm », sur LesNumeriques.
  4. « Sony RX1 : un compact 24x36 mm », sur LesNumeriques.
  5. « Test : Sony RX1R », sur LesNumeriques.
  6. « Test - Sony RX1R II », sur Focus Numerique.
  7. « Test : Sony Cyber-shot RX10 », sur LesNumeriques.
  8. a et b Arthur Azoulay, « Sony RX100 Mark IV et RX10 II : 4K, Exmor RS et 1000 ips ! », sur Focus Numerique, .
  9. Adrian Branco, « Sony RX10 Mark III, le bridge expert s'offre un zoom trois fois plus puissant! », sur 01.net, .
  10. Adrian Branco, « Sony RX10 Mark IV, le meilleur bridge du monde devient encore plus rapide », sur 01.net, .
  11. « Test : Sony Cyber-shot RX100 », sur LesNumeriques.
  12. Branco, « Cyber-shot RX100 : le compact expert qui égale les reflex », sur 01net, (consulté le 24 mai 2014).
  13. « Stellar : le RX100 sauce Hasselblad », sur LesNumeriques.
  14. a et b « Test : Sony Cyber-shot RX100M2 », sur LesNumeriques.
  15. (en) « Hasselblad launches the Stellar II (based on the RX100II) ».
  16. « Hasselblad Stellar II : un RX100 II rhabillé pur luxe », sur Focus Numerique.
  17. « Test Sony RX100 Mark III », sur Focus Numerique.
  18. « Sony dévoile les prix de ses RX100 III et Alpha 7s : 850 € et 2400 € », sur LesNumeriques.
  19. Branco, « RX100 III : le roi des compacts s'offre un viseur et une optique haut de gamme », sur 01net, (consulté le 24 mai 2014).
  20. ascale Brites, « Sony RX100 Mark V : compact expert 24 im/s à 20 Mpx ! », sur Focus Numerique, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]