Sonnenallee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la rue de Berlin. Pour le film, voir Sonnenallee (film, 1999).
Sonnenallee
Image illustrative de l'article Sonnenallee
Sonnenallee: l'ancienne frontière symbolisée par des pavés traversant la chaussée.
Situation
Coordonnées 52° 28′ 34″ nord, 13° 27′ 09″ est
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Ville Berlin
Quartier(s) Friedrichshain
Baumschulenweg
Tenant Hermannplatz, Kottbusser Damm, Urbanstraße (NO)
Aboutissant Südostallee (SE)
Morphologie
Type Avenue
Longueur 4 500 m
Histoire
Création 1880
Anciens noms Kaiser-Friedrich-Straße, Braunauer Straße

Sonnenallee ( « avenue du soleil ») est une avenue de Berlin située dans les arrondissements de Neukölln (quartier Berlin-Neukölln) et Treptow-Köpenick (quartier Berlin-Baumschulenweg). Une petite partie se trouvait en RDA pendant la partition de la ville. Le livre de Thomas Brussig Am kürzeren Ende der Sonnenallee écrit en 1995 et le film qui en est tiré racontent la vie dans cette partie de la rue dans les années 1980.

Situation[modifier | modifier le code]

Une fresque murale de CitéCréation au 307 de la rue, devant un cabinet de médecin.

La Sonnenallee est longue de près de 5 kilomètres (4,5 km à Berlin-Neukölln, 0,4 km à Berlin-Baumschulenweg). À son extrémité sud-est, elle croise la Baumschulenstraße, à son extrémité nord-ouest se trouve la Hermannplatz. Elle traverse le canal navigable de Neukölln, l'ancien Wiesengraben. Au centre se trouve la Hertzbergplatz.

Aménagée aujourd'hui complètement à quatre voies la rue compte parmi les artères les plus importantes du sud de Berlin. Elle comprend un centre commercial, un grand hôtel, un mini-terrain de golf, plusieurs terrains de football et deux parcs (le Hertzbergpark et le Schulenburgpark). Au nord de la gare la Sonnenallee est, jusqu'à la Hermannplatz, une rue commerçante avec plusieurs petits magasins de détail, surtout turcs et arabes.

La numérotation des immeubles de la rue se fait depuis 1938 en numérotage séquentiel. En s'éloignant du centre ville à partir de la Herrmanplatz (nord-ouest), les n° pairs sont à droite et le n° impairs à gauche de la chaussée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après la mort de l'empereur Frédéric III (1888), elle fut appelée en son honneur en 1893 Kaiser-Friedrich-Straße. La gare du chemin de fer de ceinture, qui se situait alors à l'extrémité sud de la rue, fut ouverte le en portant elle aussi le nom de l'empereur. Comme la rue, elle devait être rebaptisée plus d'une fois.

La zone où se situe la rue se caractérisait à la fin du XIXe siècle par sa pauvreté. Au départ la rue fut construite pour pouvoir héberger les populations qui affluaient dans les villes pendant l'exode rural du XIXe siècle finissant. Dans les années 1930 fut ouverte au débouché de la Grenzallee l'une des premières agences pour l'emploi d'Allemagne (l'agence pour l'emploi de l'est, par la suite agence pour l'emploi du sud-est). Au temps où Berlin était divisé, un dixième de la Sonnenallee au sud, se trouvant à Baumschulenweg, était coupé par le mur. C'est là que se trouvait un passage frontière intra-urbain.

À l'origine la rue possédait sur toute sa longueur une promenade au milieu et des deux côtés on avait planté des arbres ; jusqu'en 1965 on trouvait une ligne de tramway. Dans les années 1980, elle a été remplacée par des chaussées supplémentaires ou des alignements d'arbres.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]