Sonja Sutter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sutter.
Sonja Sutter
Description de cette image, également commentée ci-après
Sonja Sutter en 1958.
Naissance
Fribourg (Allemagne)
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemande
Décès (à 86 ans)
Baden (Autriche)
Profession Actrice

Sonja Sutter ( - ) est une actrice allemande[1].

Elle a été l'une des rares actrices qui était autorisée à apparaître dans des productions à la fois en Allemagne de l'Est et en Allemagne de l'Ouest. On se souvient d'elle pour son rôle de Fraulein Rottenmeier dans la série télévisée allemande Heidi à partir de 1978. Cette série, diffusée dans de nombreux pays en Europe durant les années 1980 et 1990, a été doublée en plusieurs langues. Elle est également connue pour avoir plusieurs rôles dans la série télévisée Derrick, de 1983 à 1998.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sonja Sutter est née à Fribourg en Allemagne. Elle fréquentait l'école Rudolf-Steiner de Fribourg mais dut interrompre sa scolarité à cause de la guerre. Elle reprit des études au lycée classique de Fribourg après 1945, où elle a étudié le grec ancien et le latin. Sa vocation d'actrice lui vint vers l'adolescence.

Elle fait ses débuts sur les planches en 1950 au théâtre municipal de Fribourg. Elle se produit ensuite à Stuttgart, au Schauspielhaus de Hambourg et au Staatstheater de Munich. Elle est remarquée par le directeur de Deutsche Film AG, Slatan Dudow, lors de bouts d'essais pour un film de terroir de Luis Trenker : elle est engagée pour le premier rôle dans Destins de femmes (Frauenschicksale, 1952).

Finalement à partir de 1953 elle reçoit de nouvelles propositions, cette fois en Allemagne de l'Ouest : elle est alors l'une des seules actrices allemandes à tourner pour les deux Allemagnes. Mais c'est dans une production est-allemande primée à plusieurs reprises, Lissy (1957), qu'elle accède à la célébrité. La construction du Mur de Berlin, en 1961, lui interdit la poursuite de cette carrière de l'autre côté du Rideau de fer.

En 1959, elle accepte l'offre du Burgtheater de Vienne, pour lequel elle jouera pendant plus de 40 ans. Le reste du temps, elle tourne pour la télévision, souvent pour des séries policières (Inspecteur Derrick, Le Renard), mais seulement très exceptionnellement pour le cinéma (L'Œuf du serpent, 1976, sera sa dernière apparition pour le grand écran). Au début des années 1990, elle intervient régulièrement au Festival de Salzbourg, ou comme actrice invitée des grandes scènes d'Allemagne : le Schauspielhaus de Hambourg, le Deutsche Oper am Rhein de Düsseldorf, le Schauspielhaus de Zürich, aux festivals de Bregenz et de Bad Hersfeld[2].

En 1970, elle se voit attribuer le Kammerschauspieler pour toute sa carrière (titre honorifique autrichien).

Elle vivait à Vienne, mariée à un médecin. Sa fille est Carolin Fink (de).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Daniela Berghahn, Hollywood behind the Wall: the cinema of East Germany, Manchester University Press, , 186– p. (ISBN 978-0-7190-6172-1, lire en ligne)
  2. « Burgschauspielerin Sonja Sutter gestorben », Der Standard,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :