Songy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Songy
L'église et une maison à pan de bois, la statue de 2009 de la fille sauvage.
L'église et une maison à pan de bois, la statue de 2009 de la fille sauvage.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Vitry-le-François
Canton Vitry-le-François-Champagne et Der
Intercommunalité Vitry, Champagne et Der
Maire
Mandat
Francis Passinhas
2014-2020
Code postal 51240
Code commune 51552
Démographie
Gentilé Songenats
Population
municipale
268 hab. (2014)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 48′ 11″ nord, 4° 30′ 04″ est
Altitude Min. 89 m – Max. 166 m
Superficie 15,06 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Songy

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Songy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Songy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Songy

Songy est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Songy est situé dans le quart sud-est de la Marne, entre Vitry-le-François et Châlons-en-Champagne. Son territoire d'une superficie de 15,06 km2, s'étend du sud-ouest au nord-est[1].

La Guenelle, le ruisseau « les Fosses » et la Marne s'écoulent à l'est du village. C'est à proximité de ces rivières que l'altitude est la plus basse, approchant les 90 m. La partie sud-ouest de la commune, en Champagne crayeuse, est plus élevée : l'altitude y atteint les 165 m[2].

Communes limitrophes de Songy
Cheppes-la-Prairie Saint-Martin-aux-Champs Ablancourt
Faux-Vésigneul Songy
Pringy Soulanges

Histoire[modifier | modifier le code]

Halles.

C'est dans ce village que fut, en , capturée Marie-Angélique, « la fille sauvage de Songy », connue dans la littérature anglo-saxonne sous le nom de « fille sauvage de Champagne » (« wild girl of Champagne »). Après une longue période de survie en forêt, elle fut capturée à Songy en septembre 1731, dans la partie aride de la Champagne, où l'absence de massif forestier la mettait dangereusement à vue[3],[4],[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1995 2008 Jean Cheminon    
2008[6] en cours
(au 4 juillet 2014)
Francis Passinhas   Réélu pour le mandat 2014-2020[7]

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants de la commune sont les Songenats et les Songenates[8].

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[10],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 268 habitants, en diminution de -2,19 % par rapport à 2009 (Marne : 0,82 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
244 359 361 368 373 418 446 447 489
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
448 423 400 389 360 358 355 344 314
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
312 351 315 310 318 311 310 309 374
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
365 344 307 286 299 279 268 271 268
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église, son portail occidental.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Carte IGN de Songy sur Géoportail (consulté le 21 septembre 2013).
  3. Serge Aroles, Marie-Angélique (Haut-Mississippi, 1712 - Paris, 1775). Survie et résurrection d'une enfant perdue dix années en forêt, (ISBN 2 915587 019)
    La biographie de Marie-Angélique, avec 30 documents d'archives en fac-similé
  4. Serge Aroles, L’Énigme des enfants-loups. Une certitude biologique mais un déni des archives., (ISBN 2748339096)
    Une approche générale très critique, basée sur les archives, relative à l'ensemble des cas d'enfants sauvages
  5. Gaëlle Hersent, Aurélie Bévière, Jean David Morvan, « Accueil », sur Blog consacré à la bande dessinée sur Marie-Angélique Memmie Leblanc,
  6. [xls]« Liste des maires au 1er août 2008 », sur site de la préfecture de la Marne (consulté le 22 décembre 2008).
  7. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 2 septembre 2015).
  8. « Songy », sur site de la Communauté de communes Vitry, Champagne et Der (consulté le 21 septembre 2013).
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  12. Notice no PA00078865, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 21 septembre 2013.