Sonate pour violon et piano nº 1 de Beethoven

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la musique classique
Cet article est une ébauche concernant la musique classique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La Sonate pour violon en ré majeur, opus 12 no 1, de Ludwig van Beethoven, est la première des dix sonates pour violon et piano. Elle a été composée entre 1797 et 1798[1] et publiée en 1799[1]. Beethoven la dédia avec les deux suivantes (son op. 12) à son maître Antonio Salieri[1].

Composée à l'époque de la Sonate pathétique, cette sonate fut accueillie sévèrement par la critique de l'époque qui n'y vit qu'un « amas de choses savantes et sans méthode »[2]. Cette critique est d'une sévérité extrême pour une œuvre limpide, nullement révolutionnaire et composé dans un style purement mozartien[3].

Elle comporte trois mouvements :

  1. Allegro con brio (ré majeur)
  2. Tema con variazioni. Andante con moto (la majeur)
  3. Rondo. Allegro (ré majeur)

Son exécution demande un peu moins de vingt minutes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Barry Cooper, Dictionnaire Beetoven, J.C.Lattès,‎ , 613 p. (ISBN 978-2-7096-1081-0), p. 375
  2. Source : Un critique musical de l'Allgemeine Musikalische Zeitung en 1798, reproduit In: Massin J et B, Ludwig van Beethoven, Fayard, 1967, p. 607
  3. François-René Tranchefort, Guide de la Musique de Chambre, Fayard 1989, p. 50

Liens externes[modifier | modifier le code]