Sonate pour piano nº 5 de Beethoven

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la musique classique
Cet article est une ébauche concernant la musique classique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Sonate pour piano no 5
Opus 10 no 1
Genre Sonate
Nb. de mouvements 3
Musique Ludwig van Beethoven
Effectif Piano
Dates de composition 1797
Dédicataire Anna Margarete von Browne

La Sonate pour piano n° 5 en do mineur, opus 10 no 1, de Ludwig van Beethoven, fut composée en 1797, publiée en 1798 et dédiée à la comtesse Anna Margarete von Browne.

Dans la tonalité de do mineur la Sonate no 5 annonçait la Pathétique et surtout la Cinquième Symphonie, dont la célèbre cellule rythmique se retrouve textuellement dans le quatrième mouvement. La critique l'accueillit avec une faveur nuancée : « Il n'y a pas beaucoup d'artistes auxquels on puisse dire : « Épargne tes trésors et uses-en avec ménagement »… C'est donc moins un blâme qu'un éloge qui comporte sa critique »[1]

Analyse de l'œuvre[modifier | modifier le code]

Allegro molto e con brio[modifier | modifier le code]

Début du premier mouvement

Adagio molto[modifier | modifier le code]

Prestissimo[modifier | modifier le code]

Partition[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Source : critique de l’Allgemeine musikalische Zeitung, 1799, cité dans Jean et Brigitte Massin, Ludwig van Beethoven, Fayard, 1967, p. 606.

Liens externes[modifier | modifier le code]