Son of a Gun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est la version actuelle de cette page, en date du 4 mai 2019 à 10:13 et modifiée en dernier par 77.136.17.216 (discuter). L'URL présente est un lien permanent vers cette version.
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Son of a Gun
Titre québécois Le Fils adoptif
Réalisation Julius Avery
Scénario Julius Avery
Acteurs principaux
Sociétés de production Altitude Film Entertainment
Daydream Productions Limited
Hopscotch Entertainment One
Media House Capital
Screen Australia
Screenwest
Lotterywest
Screen NSW
Pays d’origine Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau du Canada Canada
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre action
Durée 108 minutes
Sortie 2014


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Son of a Gun ou Le Fils adoptif au Québec est un film d'action britannico-canado-australien écrit et réalisé par Julius Avery, sorti en 2014.

Synopsis[modifier | modifier le code]

JR , jeune homme de dix-neuf ans, auteur d'un délit mineur, est envoyé pour la première fois dans un des établissements pénitentiaires les plus durs d'Australie pour six mois. Il y découvre les clans qui régissent cette prison et les abus sexuels sur les plus faibles. Grâce à sa connaissance des échecs, il fait la connaissance de Brendan Lynch, ancien ennemi public no 1 australien qui joue aux échecs par correspondance. Ce dernier, spécialiste des braquages et condamné plusieurs fois à la prison à vie, remarque le jeune homme pour son manque d’expérience mais aussi pour son esprit stratégique. Venant en aide à son compagnon de cellule qui est harcelé par des détenus, JR est approché par Brendan qui lui propose sa protection. En échange, à sa sortie de prison, il doit le faire évader avec deux autres complices. À sa libération, JR rencontre la belle Tasha dont il tombe amoureux. Elle le met en relation avec Sam, le cerveau du gang de Brendan et lui fournit le plan d'évasion. Alors que Brendan organise une mutinerie, JR détourne un hélicoptère qui permet de faire évader Brendan et ses deux hommes. Une fois dehors, Brendan organise un braquage d'envergure, le vol d'un stock d'or dans une mine aurifère. En récompense, JR est invité à rejoindre son gang. Mais l'affaire tourne mal[1].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Didier, « Son of a Gun », sur Télérama, .

Liens externes[modifier | modifier le code]