Son of Albert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Son of Albert
Album de Andrew Ridgeley
Sortie mai 1990 (États-Unis)
(Australie)
Durée 46:02
Genre Pop, rock
Format 45t, cassette, CD
Producteur Gary Bromham, Andrew Ridgeley
Label Epic
Columbia (États-Unis)
Critique

Singles

  1. Shake
    Sortie : mars 1990
  2. Red Dress
    Sortie : 1990

Son of Albert est un album d'Andrew Ridgeley sorti en mai 1990. Après la séparation du groupe Wham!, Andrew Ridgeley se consacre à la compétition automobile. Avec cet album, il renoue avec une carrière musicale. Mais Son of Albert ne reçoit pas un bon accueil critique. Le titre de Son of Albert fait référence au nom du père d'Andrew Ridgeley[3].

En 1990, deux titres extraits de l'album, Sake et Red Dress, sortent en singles.

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

No Titre Auteur(s) Durée
1. Red Dress Gary Bromham et Andrew Ridgeley 4:09
2. Shake David Austin et Andrew Ridgeley 3:29
3. The Price of Love Don et Phil Everly 4:09
4. Flame David Austin et Andrew Ridgeley 4:58
5. Hangin' Bernard Edwards et Nile Rodgers 3:21
6. Mexico Gary Bromham, Danny Cummings et Andrew Ridgeley 5:47
7. Big Machine Gary Bromham et Andrew Ridgeley 4:25
8. Kiss Me Hugh Burns et Andrew Ridgeley 4:30
9. Baby Jane Mike Cozzi et Andrew Ridgeley 5:10
10. Shake (Hardcore) David Austin et Andrew Ridgeley 6:04
46:02

Classements[modifier | modifier le code]

Classement (1990) Position
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard 200) 130[4]

Interprètes[modifier | modifier le code]

  • Andrew Ridgeleychant
  • Andrew Ridgeley, Mary Cassidy, Lauren Fownes, Brie Howard, Miss Johnny, George Michael (Red Dress) et Tessa Niles - voix additionnelles
  • Andrew Ridgeley, Gary Bromham, Danny Cummings, Dan McAfferty et Mark « Bobby » Robinson – voix allemandes (Mexico)
  • Andrew Ridgeley et Richard Gibbs – voix électroniques
  • Robert Ahwai, Tony Barnard, Gary Bromham, Hugh Burns, Mike Cozzi et Phil Palmer – guitares
  • Tony Barnard et Mike Cozzi – guitares électriques
  • Hugh Burns – guitares allemandes (Mexico)
  • Gary Masters – claviers
  • Mark Felthan – harmonica
  • Graham Edwards, Deon Estus, David Faragher, Jerry Ferguson, Paul Gray et Danny Thompson – guitares basses
  • Danny Thompson – contrebasse
  • Gary Bromham, Pat Torpey et Paul Ridgeley – batteries
  • Laurence Cottell, David O'Higgins et Paul Spong – cors
  • Danny Cummings – percussions

Production[modifier | modifier le code]

L'ingénierie est assurée par Harvey Birrell, Jacques Erhardt, Gordon Fordyce, Paul Gomersall, Martyn « Max » Heyes, Russell Leahy et Gary Wilkinson.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Son of Albert – Andrew Ridgeley », sur Allmusic (consulté le 28 janvier 2011).
  2. (en) Greg Sandow, « Son of Albert – Andrew Ridgeley », Entertainment Weekly,‎ (lire en ligne).
  3. (en) « Andrew Ridgeley Biography », sur Andrew Ridgeley.com (consulté le 28 janvier 2011).
  4. (en) « Andrew Ridgeley – Billboard 200 », sur Billboard.com (consulté le 5 janvier 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]