Son frère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Son frère
Réalisation Patrice Chéreau
Scénario Patrice Chéreau
Anne-Louise Trividic
d’après un roman de Philippe Besson
Acteurs principaux
Sociétés de production Azor Film
Pays d’origine France
Genre Drame
Durée 135
Sortie 2003

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Son frère est un film français réalisé par Patrice Chéreau, sorti le 10 septembre 2003.

Il s'agit de l'adaptation du roman éponyme de Philippe Besson, paru en 2001.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Thomas vit à Paris, il est atteint d’une maladie incurable qui détruit ses plaquettes sanguines. Un soir, affolé, il débarque chez Luc, son frère qu’il n’a pas vu depuis longtemps afin de lui faire part de la gravité de sa maladie. A bout de nerfs, les deux hommes vont enfin se parler. Thomas semble éprouver de l'intérêt pour la vie privée de Luc, homosexuel. Claire, la petite amie de Thomas, ne supporte plus la maladie et refuse de voir Thomas au plus bas. Elle décide de le quitter. Les deux hommes décident alors de partir se reposer dans la maison de leur enfance à l’île de Ré[1],[2]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Visa d'exploitation : 105524
  • Sortie : 10 septembre 2003
  • durée : 95 minutes
  • Langue : français

Distribution[modifier | modifier le code]

et Claudine Bénichou, Véronique Iafrate, Cathy Roudaut, Sabrina Fessan, Catherine Moulin, Rémy Boulay, Patrick Gautier, Eric Cattacin, Grégory Pomet, Nicole Daresco, Thierry Colas, Anne Noblanc, Lucie Noblanc, Sandrine Faccini, Jessy Etienne, Gisèle Lioni, Antoinette Naras, Christine Cros, Eddy Battery, Yves Maestrati, Stéphane Jamet, Antoine Rousseau, Hayatte Mazit, André Petijean et Hichem Allaouchiche

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

La scène du rasage du corps de Thomas fait une référence picturale au tableau La Lamentation sur le Christ mort du peintre de la Renaissance Andrea Mantegna[3],

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son frère sur Allociné.
  2. Son frère sur le site Ciné-Ressources (Cinémathèque française).
  3. Yann Calvet, « Patrice Chéreau, la mort de l’autre », sur journals.openedition.org, (consulté le 23 février 2019)