Somogy Éditions d'art

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 15 juin 1937
Fondée par Aimery Somogy
Fiche d’identité
Forme juridique SASU
Statut Éditeur indépendant
Slogan « 75 ans d'Art - 75 ans de références »
Siège social 57, rue de la Roquette 75011 Paris  (France)
Dirigée par Louise Blouin, directrice générale
Spécialités Livres d'art et catalogues d'exposition
Langues de publication Français
Diffuseurs Flammarion Diffusion - Union Distribution
Société mère Blouin Corp[1]
Effectif 14
Site web http://www.somogy.fr
Données financières
Chiffre d'affaires NC
Résultat net NC

Somogy éditions d'art est une maison d'édition française de livres d'art fondée par Aimery Somogy le 15 juin 1937. Elle s'est spécialisée dans les coéditions de catalogues d'expositions pour les musées et les institutions patrimoniales.

Le Fondateur[modifier | modifier le code]

Emeric Somogyi est né le 1er mars 1897 à Bečej, au sein de la communauté juive hongroise de cette ville. Il émigre en France en 1925 et fonde son entreprise en 1937[2]. Il ne demande officiellement sa naturalisation française qu’en 1964, promulguée par le décret du 28 janvier 1965 et publiée au Journal officiel du 31 janvier 1965. Emeric Somogyi devient légalement à cette date Aimery Somogy[3]. Il décède le 29 décembre 1991 à l'hôpital Ambroise-Paré, à Boulogne-Billancourt[2].

La Librairie Somogy[modifier | modifier le code]

Fondée le 15 juin 1937 à Paris, par Emeric Somogyi, la Librairie Somogy, maison d’édition et librairie en gros, installée au no 95 puis 91 de la rue de Rennes, commence son parcours avec la publication d'essais ou d'œuvres de fiction françaises et étrangères. Aimery Somogy appuie le développement de sa maison d’édition sur le principe de la coédition, en acquérant les droits de traduction de livres étrangers, puis en proposant l’impression et la mise à disposition d’exemplaires aux grandes maisons d’éditions françaises ou de clubs de lecteurs.

Cette maison d'édition rencontre le succès avec la publication en 1938 du brûlot anti-Nazi d’Hermann Rauschning, Hitler m’a dit, 213 000 exemplaires vendus en cinq mois. L'ouvrage est constamment réimprimé jusqu'à la déclaration de guerre. Cela entraîne dès le 29 octobre 1940 la mise sous tutelle par ordonnance de la maison avec nomination d’un administrateur provisoire du fonds, puis à une fermeture forcée par les autorités allemandes durant toute l’Occupation. Hermann Rauschning est un ancien membre du Parti national-socialiste des travailleurs allemands, devenu un opposant, et son ouvrage prétend relater des entretiens particuliers avec Hitler. L'authenticité des propos rapportés est cependant remise en cause, aujourd'hui, par plusieurs historiens, dont Ian Kershaw[4].

Éditions Aimery Somogy SARL et SA[modifier | modifier le code]

En 1945, Aimery Somogy publie Spartacus d'Arthur Koestler[2]. Le 15 juin 1946, il reprend possession de ses anciens biens. Aimery Somogy change alors le nom de la maison en Éditions Aimery Somogy SARL et récupère l’ensemble de ses droits. L'entreprise s'intitule Éditions Aimery Somogy SA à partir d'octobre 1959. Le 1er octobre 1984, elle installe son siège social au no 20 de l’avenue Rapp.

Éditeur d’œuvres de fiction et d’essais politiques, il abandonne ces deux activités en 1948 pour se consacrer exclusivement à l’édition de livres d’art, en particulier de monographies de peintres. Il applique alors sa méthode de coédition aux livres d’art et devient, pendant des années, le fournisseur attitré de grandes maisons d’éditions européennes et internationales (Thames and Hudson, Bertelsmann, Harry N. Abrams N.V., Éditions Corvins, Ediciones Daimon, Editorial Verbo…).

Par l’intermédiaire des Éditions Pierre Tisné et d'Emery Reves, journaliste et grand collectionneur d’art, spécialiste des impressionnistes et post-impressionnistes, il s’entoure de conservateurs de musées et historiens d’art : Jean Adhémar, Renée Arbour, Germain Bazin, Marcel Brion, Pierre Cabanne, Jean Cassou, Frank Elgar, Robert Genaille, Jacques Lassaigne, etc.

Aimery Somogy décède le 29 décembre 1991 à l'âge de 94 ans sans héritier direct.

Le 31 décembre 1991, un administrateur provisoire est nommé par ordonnance du Tribunal de commerce jusqu’au 12 août 1992, date de cession de la société Éditions Aimery Somogy SA au profit de la société Les Éditions de l’Amateur associée à des repreneurs particuliers.

Somogy éditions d’Art[modifier | modifier le code]

Nicolas Neumann, directeur littéraire aux Éditions Aimery Somogy SA depuis 1989, reprend la maison d'édition et rachète le fond en 1992[5],[6].

Dès 1993, Somogy éditions d’art SARL reprend le principe des partenariats éditoriaux pour l’étendre à la coédition de catalogues d’exposition, d’abord avec la BPI et la Bibliothèque Forney, avant de l'appliquer auprès des musées[7]. Le 1er avril 1997, Somogy éditions d’art SARL transfère son siège social au no 4, passage de la Main-d'Or. Début 2000, un nouvel actionnaire, Nicolas Philippe, associé-gérant de CPI, prend 66 % du capital. Le 8 novembre 2000, le siège social déménage de nouveau pour le no 57 de la rue de la Roquette, adresse actuelle de la maison. En 2004, Somogy éditions d’art SARL entre dans le groupe de presse international LBM, dirigé par Louise Blouin, basé à New York et Londres. En 2006, Somogy éditions d'Art prend successivement le statut de SA puis de SASU[5],[6],[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Duray 2012 Site galleristny.com
  2. a, b et c LM 1992, Le Monde.
  3. JORF du 31 janvier 1965
  4. Ian Kershaw, Hitler, tome I, Flammarion, 2000, p. 11
  5. a et b Walter 2013, Livres-Hebdo.
  6. a et b Castelain 2008, L'Œil.
  7. Colonna-Césari 2001, L'Express.
  8. Grangeray 2000, Le Monde.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Autres sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Dan Duray, « Louise Blouin Announces Blouin Artinfo Brazil », sur le site galleristny.com, .
  • Acte de naturalisation officielle promulgué par le ministère de la santé publique et de la population Dossier 8.304 x 63 - 75 - du 28 janvier 1965
  • Journal officiel du 31 janvier 1965

Liens externes[modifier | modifier le code]