Sommet du G7 de 2016

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sommet du G7 de 2016
Leaders du G7.
Leaders du G7.

Type Conférence diplomatique
Édition 42e
Localisation Drapeau du Japon Shima
Coordonnées 34° 18′ 30″ nord, 136° 49′ 08″ est
Date 26 et 27 mai 2016
Participant(s) Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de la France France
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau du Japon Japon
Drapeau du Canada Canada
Drapeau des États-Unis États-Unis
Europe Union européenne
+ Pays invités

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Sommet du G7 de 2016

Géolocalisation sur la carte : Asie

(Voir situation sur carte : Asie)
Sommet du G7 de 2016

Le sommet du G7 2016 a eu lieu les 26 et à Shima (dans la préfecture de Mie) au Japon. Il a réuni les participants permanents du sommet du G7 2015 (Allemagne), les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, la France, l'Allemagne, l'Italie et le Japon. Le FMI, l'ONU et l'OCDE étaient également représentés.

Composition et mission du G7[modifier | modifier le code]

Le sommet du G7 est un forum qui joue un rôle important dans la formulation de réponses mondiales aux défis planétaires, en complément de la coordination économique assurée par le G20. Il réunit les dirigeants de l'Allemagne, du Canada, des États-Unis, de la France, de l'Italie, du Japon, du Royaume-Uni et de l'Union européenne.

Représentants des participants permanents[modifier | modifier le code]

Participants au G7 de Shima
Membres Représenté par Fonction
Drapeau du Canada Canada Justin Trudeau Premier ministre
Drapeau de la France France François Hollande Président
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Angela Merkel Chancelière fédérale
Drapeau de l'Italie Italie Matteo Renzi Président du Conseil
Drapeau du Japon Japon Shinzō Abe Premier ministre
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni David Cameron Premier ministre
Drapeau des États-Unis États-Unis Barack Obama Président
Drapeau de l’Union européenne Union européenne Jean-Claude Juncker Président de la Commission
Donald Tusk Président du Conseil

Leaders invités[modifier | modifier le code]

L’objectif[modifier | modifier le code]

L’objectif du Premier ministre (Shinzō Abe) est de montrer aux principaux leaders mondiaux, un pays riche d’histoire et de tradition ainsi que la beauté de sa nature. La ville d’Ise, abrite l'un des sanctuaires les plus importants du Japon et la péninsule de Kii est une région montagneuse réputée, comprenant des chemins de pèlerinage classés à l’Unesco. Il s'agit également de faire accepter par le G7 la politique économique de Shinzo Abe.

Lieu du sommet[modifier | modifier le code]

Réunion de travail à Tokyo.

C’est la 5e fois que le Japon accueille le sommet du G7. La capitale, Tōkyō, a été choisie en 1979, 1986 et 1993. Puis cela a été au tour de Nago, préfecture d’Okinawa, en 2000 et de Tōyako, Préfecture de Hokkaidō, en 2008.

L'Union européenne[modifier | modifier le code]

Le rôle de l'UE se limitait à ses domaines de compétence exclusive, mais ce rôle a pris de l'importance au fil du temps. L'UE a été progressivement intégrée à tous les débats politiques à l'ordre du jour du sommet et, depuis le sommet d'Ottawa (1981), elle participe à toutes les séances de travail du sommet.

L’UE assume toutes les responsabilités d'un membre. Le communiqué du sommet est politiquement contraignant pour tous les membres du G7.

La rotation de la présidence est la suivante : Japon en 2016, Italie en 2017, Canada en 2018, France en 2019 et États-Unis en 2020.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Invité en tant que Président de l'Union africaine