Sommets France-Afrique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sommet Afrique-France)

Les sommets Afrique-France[1], appelés sommets France-Afrique jusqu'en 2010, sont des sommets internationaux organisés initialement à un rythme annuel entre responsables africains et français depuis 1973.

Ils seront fortement critiqués pour être une expression de la « Françafrique »[réf. nécessaire][non neutre].

Histoire[modifier | modifier le code]

Même si des rencontres entre les responsables africains et français ont eu lieu de manière informelle entre les indépendances et 1973, c'est à partir de cette année-là que des sommets franco-africains, initialement limités aux pays francophones, se tiennent plus régulièrement (annuellement de 1975 à 1989), alternativement en France et dans un pays d'Afrique.

  1. Le premier sommet se tient à l'Élysée le , à l'initiative du président nigérien Hamani Diori, sous la présidence de Georges Pompidou, en présence de 10 délégations de pays africains dont les présidents de République Centrafricaine (Jean-Bedel Bokassa), de Côte d'Ivoire (Félix Houphouët-Boigny), du Gabon (Albert-Bernard Bongo), de Haute-Volta (Sangoulé Lamizana), du Niger (Hamani Diori), du Sénégal (Léopold Sédar Senghor) et de ministres du Congo-Brazzaville, du Dahomey, du Mali et du Togo[2].
  2. Le à Bangui, sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing avec de nouveaux participants comme les présidents du Rwanda (Juvenal Habyarimana), du Burundi (Michel Micombero) ainsi que des délégations du Zaïre, de Maurice et des Seychelles.
  3. Le à Paris : marqué par la participation des Comores récemment indépendantes et de pays lusophones (Cap-Vert, Guinée-Bissau, Sao Tomé-et-Principe)
  4. Le à Dakar, avec la participation du Tchad et des Seychelles, et du Territoire français des Afars et des Issas à la veille de l'indépendance de Djibouti.
  5. Le à Paris, en présence de Mobutu Sese Seko (Zaïre) et de Moktar Ould Daddah (Mauritanie)
  6. Le à Kigali, avec le Maroc et le Libéria
  7. Le à Nice
  8. Les 3 et à Paris (premier Sommet de François Mitterrand)
  9. Les 8 et à Kinshasa
  10. Les 3 et à Vittel
  11. Le à Bujumbura
  12. Le à Paris
  13. Le à Lomé
  14. Le à Antibes
  15. Le à Casablanca - pas de sommet en 1989 mais une réunion de suivi à Casablanca[3],[4] les 23 et (erreur dans source RFI de cet article)
  16. Les 19 au à La Baule, « conférence des chefs d’État d’Afrique et de France » où François Mitterrand prononce, le , le discours dit « de la Baule » [5]qui annonce le conditionnement de l'aide publique au développement à la démocratisation et à la bonne gouvernance.
  17. Le à Libreville
  18. Les 7 et à Biarritz
  19. Les 5 et à Ouagadougou (premier sommet de Jacques Chirac en tant que président de la République)
  20. Le à Paris
  21. Le à Yaoundé
  22. Le à Paris
  23. Le à Bamako
  24. Le à Cannes
  25. Le et à Nice (seul sommet « Afrique-France » de Nicolas Sarkozy) avec 52 pays invités[6],[1],[7]
  26. Les 6 et à Paris (premier Sommet de François Hollande sous le nom de « sommet pour la paix et sécurité en Afrique »)[8],[9]
  27. Les 13 et à Bamako « Pour le partenariat, la paix et l'émergence »[10]
  28. à Montpellier (sera le premier Sommet de Emmanuel Macron sous le nom de « Changer les villes pour changer la vie »)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Philippe Bernard, « Le 25e sommet Afrique-France s'ouvre à Nice sous le signe du "renouveau" », sur Le Monde, (consulté le 14 janvier 2017)
  2. Patrick Poivre d'Arvor et Jean-Claude Mangeot - France Inter, « Inter actualités de 19h00 du 12 novembre 1973 », sur Institut national de l'audiovisuel, (consulté le 14 janvier 2017)
  3. « Déclarations de MM. Roland Dumas, ministre des affaires étrangères, et J | Vie publique », sur www.vie-publique.fr (consulté le 25 novembre 2019)
  4. « Communiqué commun des ministres des affaires étrangères ayant participé à la réunion du suivi du sommet France-Afrique, sur la coopération franco-africaine, Casablanca le 24 novembre 1989. », sur discours.vie-publique.fr, (consulté le 3 mars 2018)
  5. « Allocution de M. François Mitterrand, Président de la République, sur la | Vie publique », sur www.vie-publique.fr (consulté le 25 novembre 2019)
  6. « De 1973 à 2010, les participants aux sommets France-Afrique : Cette année à Nice, 52 pays ont été invités pour le 25e sommet Afrique-France. », sur France 24,
  7. « Spécial 25e sommet Afrique-France » sur le site de RFI publié le 30 mai 2010
  8. Alain Boinet, « Sommet de l’Élysée pour la paix et la sécurité en Afrique : incantation ou changement de cap ? », sur Grotius international, Médias & humanitaire, (consulté le 14 janvier 2017)
  9. « À quoi aura servi le sommet Afrique – France 2013 pour les peuples du continent ? », sur Makaila, (consulté le 14 janvier 2017)
  10. « Sommet Afrique-France à Bamako : sécurité, démocratie, développement », sur L'Express,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]