Sommervieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sommervieu
Sommervieu
L'église Saint-Pierre-et-Sainte-Geneviève.
Blason de Sommervieu
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Bayeux
Canton Bayeux
Intercommunalité Communauté de communes Bayeux Intercom
Maire
Mandat
Mélanie Lepoultier
2014-2020
Code postal 14400
Code commune 14676
Démographie
Gentilé Sommerviducasses
Population
municipale
1 003 hab. (2016 en diminution de 4,11 % par rapport à 2011)
Densité 233 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 17′ 39″ nord, 0° 38′ 47″ ouest
Altitude Min. 31 m
Max. 68 m
Superficie 4,30 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Sommervieu

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Sommervieu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sommervieu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sommervieu
Liens
Site web www.sommervieu.fr

Sommervieu est une commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 1 003 habitants[Note 1] (les Sommerviducasses).

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Sommervieu[1]
Magny-en-Bessin Ryes Ryes
Saint-Vigor-le-Grand Sommervieu[1] Le Manoir
Saint-Vigor-le-Grand Vienne-en-Bessin Vienne-en-Bessin

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Summerveium en 1218 ; Sommerium en 1234 (lib. rub. Troarn. p. 122) ; Sommerveium in Comba en 1241 (ch. de Mondaye) ; Summerveyum en 1247 (cartul. norm. n° 1179, p. 323) ; Sommeium en 1264 (ch. d’Ardennes, p. 33) ; Summerveum 1277 (ch. de l’abb. de Mondaye et ch. de Bayeux) ; Sommerveu 1290 (censier de Saint-Vigor, n° 36) ; Sommerveyum XIVe siècle (taxat. decim.) ; Sommarvieu en 1377 (ch. de Bayeux, rôle 102) ; Sommervieulx 1653 (carte de Tassin)[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1989 1995 Hubert Bodin   Professeur des écoles
1995 mars 2001 Gaston Hélie    
mars 2001 avril 2014 Hubert Bodin PS Professeur des écoles, retraité
avril 2014[3] En cours Mélanie Lepoultier DVD Enseignante, conseillère départementale
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2016, la commune comptait 1 003 habitants[Note 2], en diminution de 4,11 % par rapport à 2011 (Calvados : +1,23 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
427316422422427453423481502
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
519548547531506485483452478
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
473427343304314285264314326
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
3593435558047867349671 0001 025
2016 - - - - - - - -
1 003--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

L'Union sportive intercommunale Bessin Nord fait évoluer une équipe de football en ligue de Basse-Normandie et deux autres en divisions de district[10].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Sommervieu

Les armes de la commune de Sommervieu se blasonnent ainsi :
de gueules aux deux clefs renversées d'argent passées en sautoir, soutenues de deux léopards contournés d'or passant l'un sur l'autre[11].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Altitudes, superficie : répertoire géographique des communes[12].
  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  2. Célestin Hippeau, Dictionnaire topographique du département du Calvados, Paris, 1883, p. 271 [1]
  3. « Sommervieu (14400) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 26 avril 2014)
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. « Œuvres mobilières à Sommervieu », base Palissy, ministère français de la Culture.
  9. « Monuments à Sommervieu », base Mérimée, ministère français de la Culture
  10. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – U.S.I. Bessin Nord » (consulté le 4 février 2009).
  11. De gueules à deux clés renversées d'argent passées en sautoir, soutenues de deux léopards d'or, l'un au-dessus de l'autre.
  12. Site de l'IGN.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :