Somethin' Stupid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Disque de gramophone américain

Somethin' Stupid est une chanson écrite par C. Carson Parks, qui fut enregistrée pour la première fois en 1966 par « Carson et Gaile » (Parks et sa femme Gaile Foote). La version la plus connue est celle qui fut interprétée en 1967 par Frank Sinatra et sa fille, Nancy Sinatra, sur l'album The World We Knew. La chanson fut classée numéro 1 aux États-Unis et valut à Sinatra son premier single d'or.

La même année, Tammy Wynette interpréta sa version (avec David Houston) sur son premier album, My Elusive Dreams.

Toujours en 1967, Sacha Distel interpréta sa version française de la chanson, Ces mots stupides, en duo avec Joanna Shimkus.

Par la suite, Jean Poiret en interpréta une version française plus satirique : Je m'aime.

Plus récemment, elle fut reprise en 2001 par Robbie Williams, sur son album Swing When You're Winning, en duo avec Nicole Kidman.

Elle a été interprétée en 2005 sur son album Je vais changer par Albin de la Simone en duo avec Jeanne Cherhal.

Encore plus récemment, elle fut reprise en français en 2009 par Marie-Ève Janvier et Jean-François Breau, sur leur album Donner pour Donner.

En 2013, elle est à nouveau reprise par Michael Bublé, en duo avec Reese Witherspoon sur son album To be loved.

Paternité contestée[modifier | modifier le code]

La paternité de cette chanson a été revendiquée par un musicien malgache réputé nommé Barijaona, sous le titre de He tomarataratra ou Avia Hilalao (Viens ici), créé en 1958. Selon les versions de l'affaire, celui-ci aurait obtenu[1] ou refusé[2] une compensation financière de la part du producteur de Frank Sinatra.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Joro Andrianasolo, « Somethin’ Stupid - Quand Sinatra plagiait Barijaona », sur www.nocomment.mg, No comment editions,
  2. Maminirina Rado, « Madagascar : Musique - Barijaona plagié par Franck Sinatra », sur AllAfrica.com, AllAfrica Global Media,