Somerset Gough-Calthorpe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Somerset Gough-Calthorpe
Somerset Gough-Calthorpe
Somerset Gough-Calthorpe.

Naissance
Londres
Décès (à 71 ans)
Ryde, Île de Wight
Origine Britannique
Allégeance Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Arme Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Grade Admiral of the Fleet
Années de service 1878-1930
Commandement HMS Halcyon (en)
HMS Pandora (en)
HMS Roxburgh (en)
HMS Hindustan (en)
HMS Dreadnought
2e escadre de croiseurs
Garde côtière et réserves
Mediterranean Fleet
Commandant en chef de Portsmouth
Conflits Quatrième guerre anglo-ashanti
Première Guerre mondiale
Distinctions Voir la section « Distinctions »
Famille Gough-Calthorpe (en)

Somerset Arthur Gough-Calthorpe, né le à Londres et mort le à Ryde (Île de Wight, Angleterre), parfois appelé Somerset Calthorpe, est un officier de la Royal Navy et un membre de la famille Gough-Calthorpe (en). Après avoir servi comme officier subalterne au cours de la quatrième guerre anglo-ashanti, il devient attaché naval observant les actions de la Marine impériale russe durant la guerre russo-japonaise, il commande ensuite un croiseur cuirassé puis un navire de guerre pendant les premières années du XXe siècle.

Pendant la Première Guerre mondiale, Gough-Calthorpe sert d'abord comme commandant de la 2e escadre de croiseurs de la Grand Fleet, puis devient Deuxième Lord de la Mer et après cela devient amiral commandant la garde côtière et les réserves. Dans les dernières années de la guerre, il sert comme commandant en chef de la Mediterranean Fleet, à ce titre, il signe l'armistice de Moudros au nom de tous les Alliés, par laquelle l'Empire ottoman reconnaît sa défaite et cesse les hostilités. L'occupation de Constantinople commence en novembre 1918, lorsque la flotte alliée conduit par le navire amiral HMS Superb de Gough-Calthorpe entre dans Constantinople.

Après la guerre, Gough-Calthorpe sert comme commissaire britannique dans l'Empire ottoman au cours d'une période d'instabilité politique considérable associé à la partition de l'Empire ottoman et à l'intervention alliée pendant la guerre civile russe.

Carrière navale[modifier | modifier le code]

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Somerset Arthur Gough-Calthorpe est le fils de Somerset John Gough-Calthorpe (en), 7e baron Calthorpe (en) et d'Eliza Maria Gough-Calthorpe (née Chamier)[1], il rejoint la Royal Navy en tant que cadet à bord du navire de formation HMS Britannia (en) le 15 janvier 1878[2]. Promu au grade de midshipman le 19 mars 1880, il est nommé à bord du croiseur cuirassé HMS Northampton (en), vaisseau amiral de la North America and West Indies Station plus tard dans l'année[2]. Promu au grade de sous-lieutenant le 19 mars 1884, il rejoint la corvette HMS Rover (en) dans l'escadron d'entraînement en septembre 1885 et après une nouvelle promotion au grade de lieutenant le 19 mars 1886, il est transféré à bord du cuirassé HMS Colossus (en) en juin 1886[2]. Après avoir fréquenté l'école de torpilleurs sur le navire-école HMS Vernon (en), il rejoint le personnel dirigeant en 1890 et est ensuite déployée à Hong Kong en août 1891 avant de rejoindre le personnel dirigeant du HMS Vernon en janvier 1894[2]. Il devient officier de torpilles sur le croiseur HMS St George (en) dans la Cape of Good Hope and West Coast of Africa Station (en) en octobre 1894 et participe à la quatrième guerre anglo-ashanti au sein des brigades navales[2].

Promu au grade de commander le [3], Gough-Calthorpe devient commandant en second à bord du croiseur cuirassé HMS Imperieuse (en), navire amiral de la Pacific Station, en mars 1896[4]. Après une autre tournée à bord du HMS Vernon, il devient commandant de la canonnière-torpilleur (en) du HMS Halcyon (en) dans la Mediterranean Fleet en septembre 1900[4]. Il devient ensuite le commandant du croiseur HMS Pandora (en) pendant les essais de l'hélice à Portsmouth en juillet 1901[5] et, après avoir été promu au grade de captain le [6] et après avoir suivi un cours au Royal Naval College (en) de Greenwich[7], il devient attaché naval observant les actions de la Marine impériale russe durant la guerre russo-japonaise[8]. En novembre 1905, il devient commandant du croiseur cuirassé HMS Roxburgh (en) et ensuite, ayant été nommé membre de l'ordre royal de Victoria le 25 septembre 1906[9], il devient commandant du cuirassé HMS Hindustan (en) en décembre 1907[4]. Il devient ensuite capitaine de la flotte pour la Home Fleet à bord du cuirassé HMS Dreadnought en décembre 1909[4]. Il est élevé commandeur de l'ordre royal de Victoria le 2 août 1910[10]. Promu au grade de rear admiral le 27 août 1911[11] et, ayant été nommé compagnon de l'ordre du Bain le 27 septembre 1912[12], il devient commandant en second de la 1re escadre à bord du cuirassé HMS St. Vincent en décembre 1912[4].

Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le cuirassé HMS Superb, navire amiral de Gough-Calthorpe avec lequel il conduit la flotte alliée dans Constantinople en novembre 1918.

Sur le déclenchement de la Première Guerre mondiale en juillet 1914, Somerset Gough-Calthorpe devient commandant de la 2e escadre de croiseurs de la Grand Fleet à bord du croiseur cuirassé HMS Shannon (en)[4]. Élevé chevalier commandeur de l'ordre du Bain le [13], il devient Deuxième Lord de la Mer en juillet 1916 et amiral commandant la garde côtière et les réserves en décembre 1916[4]. Promu au grade de vice-admiral le 26 avril 1917[14], il devient commandant en chef de la Mediterranean Fleet à bord du cuirassé HMS Superb en juillet 1917[4]. À ce titre, il établit un système de convois complexe afin de protéger les navires britanniques et alliées en mer de l'attaque de sous-marins ennemis dans la Méditerranée[1].

Portrait par Philip Connard (en) de Gough-Calthorpe à bord du HMS Superb à Constantinople en novembre 1918.

Le 30 octobre 1918, il signe l'armistice de Moudros au nom de tous les Alliés, par laquelle l'Empire ottoman reconnaît sa défaite et cesse les hostilités[4]. Georges Clemenceau, chef du gouvernement français, s'est plaint que l'amiral Dominique Gauchet n'a pas assisté à la signature du traité, mais le gouvernement britannique donne son plein appui à Gough-Calthorpe[4]. En novembre 1918, la flotte alliée conduit par le navire amiral de Gough-Calthorpe, le HMS Superb, entre dans Constantinople[4].

Après la guerre[modifier | modifier le code]

À la fin de la guerre, Somerset Gough-Calthorpe devient commissaire britannique dans l'Empire ottoman au cours d'une période d'instabilité politique considérable associé à la partition de l'Empire ottoman et à l'intervention alliée pendant la guerre civile russe[4]. Élevé chevalier grand-croix de l'ordre de Saint-Michel et Saint-Georges le [15] et promu au grade d'admiral le 31 juillet 1919[16], il devient commandant en chef de Portsmouth en avril 1920[17]. En juillet 1920, il devient également représentant naval à la commission permanente sur les armements de la Société des Nations[18].

Gough-Calthorpe est élevé chevalier grand-Croix de l'ordre du Bain le 3 juin 1922[19], nommé Deputy Lieutenant de l'île de Wight le 14 février 1924[20] ainsi que First and Principal Naval Aide-de-Camp du roi, le 31 juillet 1924[21]. Promu admiral of the Fleet le 8 mai 1925[22], il prend sa retraite en mai 1930 et, ayant été nommé Deputy Lieutenant de Southampton le 26 mars 1932[23], il meurt à son domicile à Ryde sur l'île de Wight le 27 juillet 1937[17].

Famille[modifier | modifier le code]

Effie Calthorpe née Dunsmuir.

Somerset Gough-Calthorpe se marie avec Effie Dunsmuir, fille de l'hon. Robert Dunsmuir (en), du château de Craigdarroch (en) à Victoria en Colombie-Britannique, et de sa femme, Joanna, fille de Alexander White, de Kilmarnock en Écosse, à St George's Hanover Square à Londres en mars 1900[24]. Ils n'ont pas eu d'enfants[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Somerset Gough-Calthorpe », Oxford Dictionary of National Biography (consulté le 26 octobre 2014).
  2. a, b, c, d et e Heathcote 2002, p. 103.
  3. (en) London Gazette: no. 26696. p. 4. 3 janvier 1896. Retrieved 26 octobre 2014.
  4. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l Heathcote 2002, p. 104.
  5. (en) « Naval & Military intelligence », The Times, Londres, no 36553,‎ , p. 8.
  6. (en) London Gazette: no. 27393. p. 3. 3 janvier 1902. Retrieved 26 octobre 2014.
  7. (en) « Naval & Military intelligence », The Times, Londres, no 36657,‎ , p. 8.
  8. J. Rickard, « Somerset Arthur Gough-Calthorpe », (consulté le 6 février 2016).
  9. a et b (en) London Gazette: no. 27960. p. 7108. 23 octobre 1906. Retrieved 26 octobre 2014.
  10. a et b (en) London Gazette: no. 28403. p. 5581. 2 août 1910. Retrieved 26 octobre 2014.
  11. (en) London Gazette: no. 28526. p. 6373. 29 août 1911. Retrieved 26 octobre 2014.
  12. a et b (en) London Gazette: no. 28648. p. 7107. 27 septembre 1912. Retrieved 26 octobre 2014.
  13. a et b (en) London Gazette: (Supplement) no. 29423. p. 80. 31 décembre 1915. Retrieved 26 octobre 2014.
  14. (en) London Gazette: no. 30037. p. 3955. 27 avril 1917. Retrieved 26 octobre 2014.
  15. a et b (en) London Gazette: (Supplement) no. 31099. p. 109. 31 décembre 1918. Retrieved 26 octobre 2014.
  16. (en) London Gazette: no. 31489. p. 9961. 5 août 1919. Retrieved 26 octobre 2014.
  17. a et b Heathcote 2002, p. 105.
  18. (en) « Armaments (Permanent Commission) », Hansard, (consulté le 6 février 2016).
  19. a et b (en) London Gazette: (Supplement) no. 32716. p. 4321. 2 juin 1922. Retrieved 26 octobre 2014.
  20. (en) London Gazette: no. 32910. p. 1574. 22 février 1924. Retrieved 26 octobre 2014.
  21. (en) London Gazette: no. 32962. p. 5889. 5 août 1924. Retrieved 26 octobre 2014.
  22. (en) London Gazette: no. 33049. p. 3445. 22 mai 1925. Retrieved 26 octobre 2014.
  23. (en) London Gazette: no. 33813. p. 2144. . Retrieved 26 octobre 2014.
  24. (en) Henry James Morgan, « Types of Canadian women and of women who are or have been connected with Canada », Toronto, (consulté le 6 février 2016), p. 426.
  25. (en) London Gazette: (Supplement) no. 31063. p. 14685. 10 décembre 1918. Retrieved 26 octobre 2014.
  26. (en) London Gazette: (Supplement) no. 31553. p. 11583. 12 septembre 1919. Retrieved 26 octobre 2014.
  27. (en) London Gazette: (Supplement) no. 30616. p. 4264. 5 avril 1918. Retrieved 26 octobre 2014.
  28. (en) London Gazette: (Supplement) no. 31354. p. 6449. 23 mai 1919. Retrieved 26 octobre 2014.
  29. (en) London Gazette: (Supplement) no. 31553. p. 11582. 12 septembre 1919. Retrieved 26 octobre 2014.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) T. A. Heathcote, The British Admirals of the Fleet 1734 – 1995, Pen & Sword Ltd, , 320 p. (ISBN 0-85052-835-6)