Some Bizzare Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Some bizzare)
Aller à : navigation, rechercher
Some Bizzare Records
Fondation 1980
Fondateur Stevo Pearce
Genre New wave, musique industrielle
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Siège Londres
Site web somebizzare.com

Some Bizzare Records est le nom d'un label indépendant anglais consacré à la musique new wave, puis à la musique industrielle, fondé en 1980 par Stevo, manager du groupe Soft Cell. C'est aussi le titre d'une compilation éditée par ce label.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondé par Stevo Pearce, le label produit dans un premier temps les disques de groupes new wave comme Soft Cell, The The, Cabaret Voltaire, Einstürzende Neubauten, Depeche Mode, ou B-Movie. Il s'orientera ensuite de plus en plus vers la musique « indus » avec Psychic TV, Test Dept, Coil, Swans, Foetus. Les anciens membres de Soft Cell, Marc Almond et Dave Ball, y auront aussi leur place.

Some Bizzare Album[modifier | modifier le code]

Titre d'une des toutes premières productions du label édité en 1981 sous la forme d'un disque 33 tours. Celui-ci compilait les morceaux de groupes anglais débutants, notamment Photographic, la première chanson enregistrée par le groupe Depeche Mode et d'autres de Soft Cell, The The, B-Movie et quelques formations obscures du même type.

Cette version de Photographic se trouve sur la réédition de la compilation The Singles 81-85 de Depeche Mode parue en 1998.

Liens externes[modifier | modifier le code]