Somasteroidea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Somasteroidea est le nom d'une classe d'échinodermes disputée.

Selon les classification, il s'agit soit d'un groupe éteint du Paléozoïque (conception défendue par les publications les plus récentes[1]), soit d'une classe actuelle ne contenant qu'une seule espèce contemporaine (hypothèse rendue obsolète par les données génétiques modernes).

Description et caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les somastérides ressemble à des étoiles de mer très aplaties (avec des bras plus ou moins développés) et assez rigides. Ces animaux étaient vraisemblablement adaptés à la consommation de détritus sur la surface du sédiment plutôt qu'à la prédation active (au contraire des étoiles de mer primitives). Ce groupe se distingue notamment par son squelette très développé, composé d'un réseau d'ossicules reliés par du tissu conjonctif[2].

Registre fossile[modifier | modifier le code]

Ce groupe semble avoir eu une durée d'existence relativement courte, apparaissant au début de l'Ordovicien (le Trémadocien, il y a 510-493 millions d'années, juste avant les deux autres groupes d'Asterozoa) pour s'éteindre vers la fin du Dévonien[2].

Classification[modifier | modifier le code]

Selon Spencer (1951)[2] :

Selon BioLib (24 décembre 2017)[3] :


Selon ITIS (20 décembre 2013)[4] :

World Register of Marine Species range l'espèce Plasterias latiradiata sous le nom Luidia latiradiata (Gray, 1871), dans la classe des Asteroidea (étoiles de mer), conformément à la redescription de Blake (1982)[2], et ne laissant par conséquent aucun taxon actuel à ce groupe. O'Hara et al. (2017) confirme cet état de fait, et en fait une classe fossile au sein des Asterozoa[1].


Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Timothy D. O’Hara, Andrew F. Hugall, Ben Thuy, Sabine Stöhr et Alexander V. Martynov, « Restructuring higher taxonomy using broad-scale phylogenomics: The living Ophiuroidea », Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 107,‎ , p. 415-430 (DOI 10.1016/j.ympev.2016.12.006, lire en ligne).
  2. a b c et d (en) Alexander E. Primus, « Somasteroidea », sur tolweb.org, .
  3. BioLib, consulté le 24 décembre 2017
  4. ITIS, consulté le 20 décembre 2013