Sologne bourbonnaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sologne (homonymie).
Sologne bourbonnaise
Image illustrative de l'article Sologne bourbonnaise
Paysage de la Sologne bourbonnaise

Pays France
Subdivision administrative Auvergne-Rhône-Alpes
Bourgogne-Franche-Comté
Subdivision administrative Allier
Nièvre
Saône-et-Loire
Villes principales Moulins
Régions naturelles
voisines
Nivernais
Morvan
Charolais
Brionnais
Roannais
Montagne bourbonnaise
Limagne bourbonnaise
Bocage bourbonnais
Pays (div. territoriale) Territoire Bourbon, Pays de Moulins, Auvergne
Régions et espaces connexes Basses Marches du Bourbonnais
Pays de Fours

Image illustrative de l'article Sologne bourbonnaise
Les régions naturelles d'Auvergne

La Sologne bourbonnaise est une région naturelle française s’étendant sur le nord-est du département de l’Allier, entre l'Allier et la Loire, ainsi que sur une petite partie de la Saône-et-Loire et de la Nièvre.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Cette région se situe entre les vallées de l'Allier et de la Loire. Elle occupe également une bande d'environ dix kilomètres de large à l'est de la Loire entre Fours et Digoin. D'est en ouest elle s'étire de Gueugnon à Moulins et du nord au sud de Decize à Lapalisse. La Sologne bourbonnaise est entourée au nord par le Nivernais et le Morvan, à l'est par le Charolais et le Brionnais, au sud par le Roannais, la Montagne bourbonnaise et la Limagne bourbonnaise et à l'ouest par le Bocage bourbonnais.

Topographie[modifier | modifier le code]

La Sologne bourbonnaise est une vaste région de bas plateaux sillonnée par de belles rivières. De nombreux étangs occupent le fond des vallons tandis que les hauteurs sont couvertes de bruyères, de bois et de taillis. Les seules hauteurs notables sont le Signal de Mont à l'extrême limite est (469 mètres) et le Puy Saint-Ambroise à la limlite sud (436 mètres).

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le sol argileux et sablonneux de la Sologne est assez imperméable et retient facilement l'eau ; cela explique le grand nombre d'étangs. Les plus connus sont les étangs de Pissegrain à l'ouest, de Perdriat au nord ou l'étang de Brifaut à l'est. Bien que l'Allier constitue la limite ouest de la région, l'essentiel des rivières de la région sont des affluents de la Loire. Les principaux cours d'eau sont les suivants :

L'Acolin près de Prud'homme
Rive droite de la Loire Rive gauche de la Loire Rive droite de l'Allier

Attraits touristiques[modifier | modifier le code]

Sous-ensembles topographiques[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]