Solidarité, écologie, gauche alternative

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
L'admissibilité de cet article est à vérifier (décembre 2015).
Motif : Pas de sources secondaires indépendantes.
Vous êtes invité à le compléter pour expliciter son admissibilité, en y apportant des sources secondaires de qualité, ainsi qu'à discuter de son admissibilité. Si rien n'est fait, cet article sera proposé à la suppression un an au plus tard après la mise en place de ce bandeau.
Conseils utiles à la personne qui appose le bandeau

Solidarité, Écologie, Gauche Alternative (SEGA) est une association française regroupant des candidatures de gauche alternative et écologiste pour les élections. Créée à l'occasion de la mise en place du financement public de la vie politique française en 1993, elle a pour fonction de regrouper en une entité comptable unique plusieurs partis ou mouvements écologistes et alternatifs.

Historique[modifier | modifier le code]

SEGA est apparue pour la première fois lors des élections législatives de 1993 par l'AREV et la Convention pour une alternative progressiste (CAP). Elle regroupe depuis régulièrement la mouvance de la gauche alternative et écologiste.

69 candidats ont porté cette étiquette lors des élections législatives de juin 2002, récoltant en tout 37 854 voix.

84 candidats (dont 30 femmes) ont porté cette étiquette lors des élections législatives de juin 2007. Ces candidats, se présentant sous le label « Gauche alternative 2007 » (qui regroupe aussi des candidats rattachés au PCF) ont obtenu 73 220 voix, accédant ainsi au financement public des partis politiques.

En 2012, en revanche, il n'obtient pas suffisamment de voix pour conserver l'accès au financement public des partis.

Composantes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]