Soleil d'Or (rose)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Soleil d'Or
Image illustrative de l’article Soleil d'Or (rose)

Type Hybride de thé
Obtenteur Pernet-Ducher
Pays France
Année 1900

Soleil d'Or est le nom d'un cultivar de rosier créé en 1900 par le rosiériste français Pernet-Ducher. C'est le premier des rosiers pernetiana maintenant classés dans les hybrides de thé.

Cet hybride est un hybride de la deuxième génération de l'hybride remontant 'Antoine Ducher' × Rosa foetida 'Persian Yellow'[1]. Il a une importance historique majeure, puisque c'est de lui que descendent un grand nombre de rosiers jaunes modernes.

Description[modifier | modifier le code]

Ce rosier buisson, d'une hauteur de 100 à 110 cm, présente de grandes fleurs doubles odorantes, de couleur jaune orangé teintée de rose.

Ce rosier associe la floraison abondante et remontante des hybrides remontants, caractères hérités des rosiers de Chine et la beauté et l'élégance des fleurs et du feuillage des rosiers thé ; il a la rusticité des hybrides de thé, mais a gardé la forme et le parfum des roses thé. On peut notamment l'admirer à l'Europa-Rosarium de Sangerhausen.

Il a donné naissance à 'Rayon d'Or' (Pernet-Ducher, 1910), à 'Juliet' (Paul, 1910) et à 'Madame Édouard Herriot' (Pernet-Ducher, 1913)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charlotte Testu, Les roses anciennes, Paris, La Maison rustique - Flammarion, (ISBN 2-7066-0139-6), p. 183.
  2. Par croisement avec 'Madame Caroline Testout'.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Midori Goto, Roses anciennes et anglaises, 2016, Larousse, page 56

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]