Solary

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Solary
logo de Solary

Création 17 octobre 2017

(4 ans)

Dates clés 27 octobre 2017 :
Web TV Solary
28 février 2018 :
Web TV SolaryFortnite
27 janvier 2019 :
Extension dans l'esport
26 février 2019 :
Web TV SolaryHS
Fondateurs Romain "Caelan" Albesa,
Alexis "Melon" Barrachin,
Alexis "Chap" Barret,
Julien "Jbzz" Dupré,
César "Wakz" Hugues,
Diego "TaipOuz" Mamés Andres,
Sakor "Le Roi Bisou" Ros,
Amaury Vedis
Forme juridique Société par actions simplifiée
Slogan Solary Team d’amis
#SLYWIN
Siège social Tours
Drapeau de France France
Direction Sakor "Le Roi Bisou" Ros
Actionnaires Romain "Caelan" Albesa,
Alexis "Chap" Barret,
César "Wakz" Hugues,
Diego "TaipOuz" Mamés Andres,
Alexandre "Narkuss" Mege,
Sakor "Le Roi Bisou" Ros,
Amaury Vedis
Filiales Solary Shop
Lunary
SIREN 832698310[1],[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web solary.fr
solaryshop.com
slyprod.fr

Chiffre d'affaires 2018 : 1,67 million d'euros
Résultat net 2018 : 100 000 euros

Solary est une société française indépendante fondée en 2017 et basée à Tours, de production de divertissements via ses web TV principalement et une structure esport. Elle a la particularité d'avoir été créée par huit anciens employés d'Eclypsia, joueurs et régisseurs, partis pour l'occasion de la web TV EclypsiaTVLoL pour la plupart.

Solary est donc au départ la suite spirituelle de la web TV League of legends d'Eclypsia, et suit donc le même principe, qu'elle déclinera sur ses autres jeux principaux (Fortnite et Hearthstone), de posséder à la fois des streamers, qui font plus de l'animation mais possédant tout de même un très bon niveau sur leur jeu vidéo respectif, et des joueurs e-sportifs professionnels s'entraînant, en live ou non, afin de participer à des compétitions nationales et internationales[3].

La structure possède ainsi des joueurs professionnels sur Fortnite, League of Legends, Hearthstone, Rocket League, TrackMania, Super Smash Bros. Ultimate, ou encore Teamfight Tactics.

Solary a depuis sa création élargi ses domaines d'activités, comme dans la commercialisation de produits dérivés liés à Solary, l'organisation de tournois de jeux vidéo, la production et réalisation de vidéos internes et externes à l'entreprise et bientôt dans la gestion d'un débit de boissons.

Historique[modifier | modifier le code]

Fin , Solary annonce le recrutement de l'ex-formation d'Oserv sur un jeu en plein développement, Fortnite[4]. Cette section connaît un fort succès avec une qualification acquise de ses deux duos en pour les phases finales de Coupe du monde de Fortnite[5],[6]. Lors de cette première coupe du monde en , Karim « Airwaks » Benghalia, remporte le tournoi ProAm, les joueurs professionnels s'alliant à une association pour leur reverser leurs gains. Le joueur reverse ainsi un million d'euros à l'association de protection de l'environnement WWF[7].

Les Web TV[modifier | modifier le code]

Solary[modifier | modifier le code]

Au lancement de Solary seule la TV généraliste, Solary TV, suite spirituelle de la web TV League of Legends d'Eclypsia, est lancée en présence d'autres streamers dont ZeratoR.

C'est une TV diffusée sept jours sur sept et, autant que possible, vingt quatre heures sur vingt quatre. Elle diffuse principalement des créneaux solos ou duos de parties de League of Legends. Elle propose aussi des émissions en plateau et des émissions de groupes.

SolaryFortnite[modifier | modifier le code]

La deuxième web TV, Solary Fortnite, est elle quasi exclusivement composée de contenu Fortnite Battle Royale, que ce soit des parties ou des commentaires de tournois du même jeu. Elle a atteint lors des qualifications pour la Fortnite World Cup le record de spectateurs de Solary soit environ 200 000.

SolaryEvent[modifier | modifier le code]

Une troisième TV est lancée le , elle n'a pas vocation a diffuser du contenu de façon continue mais de pouvoir être allumée lors d’évènements lorsque les TV principales sont occupées ou pour du contenu censé attirer moins de monde. Elle est lancée lorsque la TV principale était dédiée au marathon du début de la saison 9 de League of Legends mais que LRB voulait absolument faire le jeu Kingdom Hearts 3 en entier qui attire moins de monde.[8] Elle est aussi régulièrement utilisée pour diffuser des compétitions de Super Smash Bros. Ultimate.

SolaryHS[modifier | modifier le code]

La quatrième TV est spécialisée dans les jeux vidéos de cartes à collectionner et principalement Hearthstone. Elle est lancée le à la suite des démissions de cinq streamers de la structure ArmaTeam, qui montent leur nouvelle web TV au sein de la structure Solary.

Autres chaines[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs autres chaines appartenant à Solary (Solaryirl, Slylol1, Slylol2, Slyhs1, Slyfn1, Slyfn2, Slyfn3) mais qui ne sont exploitées qu'en tant que « tampons » pour les chaines principales, soit pour éviter de devoir couper le flux des chaines principales lors de coupures volontaires ou involontaires, soit pour récupérer les points de vues de plusieurs joueurs lorsque qu'ils ne sont pas tous au même endroit que la régie, soit pour insérer du délai au stream sans couper le flux, afin d'éviter que les adversaires des joueurs Solary ne trichent en regardant l'écran des joueurs qui diffusent leurs parties. Il arrive aussi que les chaines personnelles des joueurs ou des régisseurs servent parfois dans ces différents cadres-là.

La chaine Solaryirl a été créée au départ pour les lives en extérieur lors du voyage de Solary en Corée du sud en 2018 avec le « sac à dos » prêté par Twitch (dit « Backpack Twitch », qui est équipé du nécessaire pour pouvoir diffuser en mobilité dans de bonnes conditions via les réseaux mobiles), la chaine avait pour but d'éviter les coupures du flux sur le live principal lors de problèmes avec la diffusion du « sac à dos » Twich, mais elle a depuis servi régulièrement aux différents autres cas mentionnés ci-dessus.

Les chaines Slylol1, Slylol2, Slyfn1, Slyfn2, Slyfn3 et Slyhs1 ont été créées durant la période du confinement de 2020 en France alors que les personnes de Solary évitaient de se rendre aux locaux de l'entreprise, ces chaines ont permis aux « streamers » de diffuser depuis chez eux sans devoir couper le flux des chaines principales à chaque changement de créneaux et a permis aussi de diffuser plusieurs points de vues lors des émissions en groupe comme s'ils étaient dans les locaux avec la régie, les régisseurs réalisant les émissions depuis leur domicile aussi.

L'Esport chez Solary[modifier | modifier le code]

Solary

Pays d'origine
Création
2017
Divisions

Sponsors
Acer Predator (en)
Logitech G
Winamax
Objectif code
Justin Bridou
Site web

La structure Solary a depuis ses débuts les gènes de l'esport et c'est tout naturellement que l'ancienne équipe League of Legends d'Eclypsia devient l'équipe Solary. Il en va de même quand les premiers streamers Fortnite sont recrutés par Solary c'est par et pour leurs compétences esportives.

Malgré tout, la structure Solary est dans l'esport mais aussi dans le divertissement et c'est avec les équipes Lunary qu'elle incarne ce coté moins tourné sur les performances pures et plus sur un mélange performances/amusement nécessitant peu d'entrainement avec des crédo tels que « We are Lunary, we are Alpha » (Nous sommes Lunary, nous sommes Alpha) ou « Alpha et beau jeu ».

En 2019, Solary est dans l'optique de s’étendre dans le milieu esportif avec pour ambition de devenir une des grande structure de l'esport en France et aussi pour faire taire certaines structures concurrentes qui affirment, notamment aux potentiels sponsors, que Solary ne fait pas d'e-sport et que ce sont juste des streamers, ce qui agace chez Solary et notamment Caelan qui déclara « Le prochain plouc qui vient me voir en disant que Solary ne fait pas de l'esport, je lui met mon poing dans la gueule »[9],[10]. C'est ainsi qu'ils annoncent que le le recrutement de plusieurs joueurs reconnus pour leurs niveaux sur les scènes compétitives des trois nouveaux jeux qu'ils ont sélectionné pour étoffer la branche esport de Solary, FIFA, Super Smash Bros. et TrackMania²: Stadium[11]. Et un mois plus tard Hearthstone grâce à l'arrivée des anciens joueurs et streamers de la structure Armateam et d'un joueur pro sur la nouvelle TV SolaryHS.

Un an plus tard de nouveaux changements surviennent avec le retrait de Solary de la scène FIFA mais aussi son arrivée sur celle de Rocket League.

En parallèle, il arrive que certains joueurs tentent de faire ponctuellement de la compétition sur d'autres jeux, comme LRB sur Mario Tennis Aces, Katare sur Battlerite Royale et Jbzz, Twiks et MZQQQ sur Apex Legends.

League of Legends[modifier | modifier le code]

Solary (LFL Division 1)[modifier | modifier le code]

L'équipe Solary est l'équipe esport professionnelle de Solary qui évolue en LFL Division 1 (Ligue Française de League of Legends).

C'est au moment où l'équipe commençait à avoir une bonne synergie accompagnée de bons résultats en fin d'Open Tour 2018 que les deux derniers joueurs arrivés, Trayton et Skeanz, sont recrutés par l'équipe "Academy" de Vitality (Vitality.bee) avec un meilleur salaire et une possibilité à terme de jouer dans la ligue européenne (LEC) dans laquelle l'équipe principale de Vitality se trouve.

Solary est une des huit équipes participant au lancement de la LFL Division 1 en . Avec ce lancement, le salaire moyen des joueurs professionnels du jeu est en augmentation mais Solary n'ayant pas les moyens de s'aligner à cette époque, pour remplacer ces joueurs partis, ils préfèrent se pencher sur le recrutement de deux jeunes joueurs inconnus qu'ils ont remarqués et dans lesquels ils fondent leurs espoirs, Manaty et Hantera. L'équipe fini les deux segments de 2019 (spring et summer) sur les mêmes scores : 2 victoires pour 12 défaites amenant à deux dernières places consécutives et surtout à la création de la référence moqueuse « 2 - 12 » les suivant depuis et qu'ils propagent eux-mêmes avec auto-dérision.

Lors de la saison LFL spring 2020, l'équipe parvient à hausser son niveau de jeu, arrachant plusieurs victoires notamment contre les favoris de l'épreuve, Vitality.bee. Ces résultats permettent à Solary d'espérer atteindre la phase des barrages (Play-Offs) qui ne sera finalement pas atteinte. Les mêmes espoirs animeront Solary et leurs fans durant le segment summer 2019 avec la même finalité.

Lassé de ne pas atteindre les résultats escomptés, symbolisés par l'accès à la phase des barrages (playoffs), depuis le début de la LFL Division 1, ainsi que de ne pas avoir réussi à retenir Manaty, qui était devenu la mascotte de l'équipe, en 2021, Solary, fait table rase et change tous les joueurs de l'équipe Solary, seul reste Samchaka, le coach, la société en profite pour revoir ses objectifs à la hausse et ajuste en conséquence le budget global alloué aux salaires des joueurs de l'équipe Solary en le doublant afin d'avoir la possibilité de recruter des joueurs "stars" reconnus pour leurs performances, qui sont plus demandés et donc plus chers. C'est aussi la première fois que l'équipe intègre des joueurs étrangers non-francophones et donc la communication au sein de l'équipe se fait essentiellement en anglais[12], situation qui ne convient finalement pas à Samchaka, qui préfère, après un démarrage difficile de l'équipe en LFL, laisser sa place et se mettre un peu en retrait, de sa propre initiative[13].

Solary League of Legends
Pseudo Identité Rôle Arrivée Équipe précédente
« Eyliph » Cédric Robert (21 ans) Top Laner [12] Izi Dream
« Djoko » Charly Guillard (24 ans) Jungler [12] Team MCES
« Scarlet » Marcel Wiederhofer (23 ans) Mid Laner [12] EURONICS Gaming
« Asza » Patrick Jacobs (?? ans) Bot Laner [12] EURONICS Gaming
« Steeelback » Pierre Medjaldi (25 ans) Support [12] Team Vitality
« Just jon » Drapeau de la Suède Jonathan Ellis (27 ans) Coach 30 mai 2021 [14] Godsent (Coach)
« Rafa » Eduardo Moreira (26 ans) Coach assistant 30 mai 2021[15] Phlox Gaming (Coach)
« Samchaka » Romain Melaye (42 ans) Coach assistant [16] Solary (Coach)
Anciens joueurs de l'équipe Solary League of Legends
Pseudo Nom Rôle Arrivée Départ Équipe précédente Équipe suivante Cause du départ
« Fraid » Frédéric Simonet Top Laner GG Call Nash Changement complet de l'équipe
« Manaty » Stéphane Dimier Jungler Legion Gamma Changement complet de l'équipe
« Tonerre » Scott Ménard Mid Laner [17] GamersOrigin Changement complet de l'équipe
« Dreamsu » Joffrey Livet Bot Laner Team Oplon Changement complet de l'équipe
« Hantera » Jules Bourgeois Support E-corp Gaming Changement complet de l'équipe
« Katare » Andrea Suchodolski Top Laner Eclypsia Eclypse Création de la troisième équipe « Eclypse »
« Wakz » César Hugues Bot Laner Eclypsia Eclypse Création de la troisième équipe « Eclypse » avec volonté de se libérer du temps
« Caelan » Romain Albesa Coach fin 2019 Solary -
« Tio » Théo Puissant Mid Laner [18] Lunary Lunary
« Skeanz » Duncan Marquet Jungler [19] [20] Team LDLC Vitality.Bee
« TraYtoN » Jean Medzadourian Support Gentside Vitality.Bee
« Melon » Alexis Barrachin Mid Laner Eclypsia Les prodiges de 2014 (Betary)
« Caelan » Romain Albesa Support Eclypsia Solary (coach)
« Chap » Alexis Barret Jungler Eclypsia Lunary
« H1iva » Aleksi Kaikkonen (27 ans) Coach [21] 30 mai 2021 Munster Rugby (Support) Misfist premier (Coach)
Remplaçants de l'équipe Solary League of Legends
Pseudo Nom Saison Rôle Équipe Participations
« Melon » Alexis Barrachin 9 (2019) Mid Laner Lunary Aucune
« Chap » Alexis Barret 9 (2019)

11(2021)

Tous Lunary Aucune
« Gob » Julian Tréguer 8 (2018) Top Laner Stream Team Lors de certaines qualifications en ligne lorsque Katare ne pouvait pas être présent.
Compétitions principales
Compétition Saison Barrage Notes
LFL spring 2021 6e sur 10 -
LFL summer 2020 7e sur 8 -
LFL spring 2020 6e sur 8 -
LFL summer 2019 8e sur 8 -
LFL spring 2019 8e sur 8 -
Open Tour 2018 7e sur 40 5e sur 8
Challenge France winter 2017 - 5/6e sur 6

Solary Academy (LFL Division 2)[modifier | modifier le code]

L'équipe Solary Academy est la formation de Solary qui évolue en LFL Division 2 depuis 2021. Elle prend la place de l'équipe Eclypse de Solary qui passe alors en Open Tour.

En tant qu'équipe "Academy", ses joueurs ont, aussi, pour but de remplacer les joueurs de l'équipe Solary LFL Division 1 qui seraient dans l'incapacité de participer à des matchs.

L’idée affichée avec Solary Academy est de tenter de recréer le phénomène que Solary a réussi à produire avec leurs anciens joueurs Manaty et Hantera, c'est-à-dire recruter de jeunes joueurs avec un potentiel dans lequel Solary croit, et les encadrer pour qu’ils développent et améliorent leur jeu en équipe, mais aussi, ce que beaucoup de structures oublient, les accompagner dans la construction de leur image auprès du public, ce qui est de plus en plus important pour se vendre à d’autres structures et aussi pour susciter l’engouement du public derrière leur équipe.

Le premier joueur à être annoncé, et autour duquel l'équipe a été formée, Badlulu, n'est pas un inconnu, c'était un joueur emblématique de la ZrT TrackMania Cup jouissant d’une cote de popularité importante en étant le plus jeune joueur (14 ans pour sa première scène en 2017) à avoir atteint régulièrement les demi-finales de cette compétition et à avoir intégré l’équipe PAX, créé pour lui, par les streamers populaires Domingo et Xari. Hors de cette compétition, il joue assez peu à Trackmania et depuis 2019 il s’est remis plus sérieusement à LOL sur lequel il atteint un niveau Challenger 1000LP (League Points) en fin de saison en 2020, ce qui provoque la mise en place de l'idée de Solary de développer leur équipe "Academy".

Le reste de l'équipe est recruté plus conventionnellement, avec un appel à candidature suivie de matchs de test.

Narkuss avait déjà tenté la formation d'une équipe "Academy" avec Lunary Academy en , mais elle a été assez rapidement dissoute dans l'indifférence, trois mois plus tard.

Solary Academy League of Legends
Pseudo Nom Rôle Arrivée Équipe précédente
« Badlulu » Lucas Piochaud (19 ans) Top Laner [22] Pax (Trackmania)
« Zicssi » Lanzo Ciajolo (≃18 ans) Jungler [23] Initial Esports
« Odin » Josselin Odin (≃20 ans) Mid Laner [24] MTP Esport
« iWa » Cléante Oullion (≃21 ans) Bot Laner [23] FC Nantes Esports
« Zoelys » Théo Le Scornec (18 ans) Support [23] Shield Esport Academy
« Supernova » Paul Piquée-Audrain (24 ans) Coach [23] Team BDS
« Samchaka » Romain Melaye (42 ans) Coach assistant [16] Solary LFL Div 1 (Coach)
« Bënjamin » Benjamin Sagroun (≃19 ans) Manager [23]

Eclypse (Open Tour)[modifier | modifier le code]

L'équipe Eclypse est composée exclusivement de streamers de Solary qui ont une certaine envie de s'investir et d'avoir des résultats, comme un retour à ce qu'était l'équipe Solary à l'origines. Eclypse s'est formée après le départ de Wakz et Katare de l'équipe Solary. Les trois autres joueurs pour compléter l'équipe proviennent de chez Lunary.

Au départ Eclypse était destinée à évoluer en LFL Division 2, mais six mois après sa création, elle laisse sa place dans cette ligue à l'équipe Solary Academy nouvellement créée.

Le nom Eclypse vient d'un manque d'inspiration et d'une volonté de faire un clin d’œil à leur ancienne équipe Eclypsia.

Eclypse League of Legends
Pseudo Nom Rôle Arrivée Équipe précédente
« Katare » Andrea Suchodolski (24 ans) Top Laner Solary
« Chap » Alexis Barret (25 ans) Jungler Lunary
« Tio » Théo Puissant (≃28 ans) Mid Laner Lunary
« Wakz » César Hugues (28 ans) Bot Laner Solary
« Sharkk » Luc Gonçalves (29 ans) Support Lunary
« Taipouz » Diego Mamés Andres Coach par intermittence Lunary

Lunary (Open Tour)[modifier | modifier le code]

L'équipe Lunary est composée de joueurs qui jouent surtout pour le plaisir mais qui savent se dépasser lorsqu'ils ont la motivation et un vrai but, comme les matchs contre leur ennemi juré ArmaTeam, ou venger l'équipe sœur Solary (match Lunary-Millenium à la Lyon Esport 2018) ou pour remporter un tournoi de streamers européens (Twitch Rivals Europe 2019). L'équipe existe depuis la création de Solary.

L'élément central de Lunary est Narkuss, mais celui-ci est peu motivé depuis mi-2019 et est de plus en plus critique et lassé de la tournure que prend le jeu. Il ne faut pas oublier l'autre élément presque autant central de Lunary, LRB, celui-ci ne jouant plus au jeu qu'à quelques évènements. Il y avait aussi Sharkk, Chap et Tio mais ceux-ci ont rejoint l'équipe Eclypse à sa création. Un autre élément qui a marqué Lunary est Jbzz qui a ensuite changé de jeu et plus tard quitté Solary.

Lunary League of Legends
Pseudo Nom Rôle Arrivée Équipe précédente
« Le Roi Bisou » Sakor Ros (30 ans) Top Laner Eclypsia Spirit
« Narkuss » Alexandre Mege (31 ans) Jungler GG Call Nash
« Krakmo » Mathias Laborde Mid Laner Oserv Esport
« Brigels » Corentin Briglia Bot Laner Eclypsia
« Rx Dye » Kevin Goulven Support Alphas Slayers
Anciens joueurs de l'équipe Lunary League of Legends
Pseudo Nom Rôle Arrivée Départ Équipe précédente Équipe suivante Cause du départ
« Jbzz » Julien Dupré Mid Laner Lunary Fortnite Départ de la structure Solary
« Chap » Alexis Barret Jungler Lunary Eclypse Création de la troisième équipe « Eclypse »
« Tio » Théo Puissant Jungler Solary Eclypse Création de la troisième équipe « Eclypse »
« Sharkk » Luc Gonçalves Support GrosBill Esport Eclypse Création de la troisième équipe « Eclypse »
« Melon » Alexis Barrachin Mid Laner ? Les prodiges de 2014 (Betary) M'azing
« Narkuss » Alexandre Mege Jungler Lunary academy (coach) GG call nash
« Chap » Alexis Barret Bot Laner Lunary Lunary Repasse sur son rôle principal après le retrait de Narkuss
« Narkuss » Alexandre Mege Jungler Eclypsia Spirit Lunary academy (coach) Plus la même vision de ce que doit être l'équipe Lunary
« Krakmo » Mathias Laborde Mid Laner [25] Plus de place dans l'équipe qui privilégie les personnes de chez Solary
« Tio » Théo Puissant Mid Laner Lunary Solary Passe dans l'équipe Solary
« Tio » Théo Puissant Bot Laner Eclypsia Spirit Lunary Passe Mid Laner à la place de Jbzz
« Jbzz » Julien Dupré Mid Laner Eclypsia Spirit - Est passé sur le jeu Fortnite
Remplaçants de l'équipe Lunary League of Legends
Pseudo Nom Rôle Équipe Participations
« Narkuss » Alexandre Mege Jungler Eclypsia Spirit
« Bando » Brian Ferrando Top Laner Team-LDLC Lors du Lol Open Tour le
« Mactor » Mathieu Félicité Bot Laner Lorsque Chap a joué avec l'équipe éphémère "Les prodiges de 2014" renommé Betary par les joueurs de Lunary.
« Gob » Julian Tréguer Top Laner Stream Team Lors de certaines qualifications en ligne lorsque Le Roi Bisou ne pouvait pas être présent.

Fortnite[modifier | modifier le code]

Solary Fortnite
Pseudo Nom Périphériques Arrivée Équipe précédente
« Hunter » Corentin Granger Clavier souris Oserv Esport
« Magl » Enzo Da Silva Manette GOLDEN
« Emxxrr » Emir Zengin Clavier souris [26]
« Floki » Manoël Da Costa Clavier souris [27] Supremacy
« Blastr » Malow Orrieux Clavier souris 06 février 2021 ATX esport
« Clement » Clement Lesobre Clavier souris 14 août 2021
« Papasss » (coach) Antoine Pasquier - [28] Vitality (analyste)
Anciens joueurs de l'équipe Solary Fortnite
Pseudo Nom Arrivée Départ Équipe précédente Équipe suivante Cause du départ
« Kinstaar » Duong Huynh Oserv Esport - Arrête définitivement Fortnite et change de chaine pour aller sur Solary (LoL)[29]
« MzQQQ » James Paumard Oserv Esport
« Airwaks » Karim Benghalia [30] [31] Lunary Vitality
« Nikof » Nicolas Frejavise Bastille Legacy Vitality
« Samchaka » Romain Melaye fin 2019 Solary League of Legends Solary League of Legends
« ADZ » Adil Kamel Mate Me Up Vitality A préférer accepter l'offre de Vitality quand Kinstaar ne l'a pas choisi comme duo.
« Yoshi » Carlos Abreu Oserv Esport - Pas au niveau et manque d'envie, continue la compétition en duo et solo
Lunary Fortnite
Pseudo Nom Arrivée Équipe précédente
« Twiks » Julien Tonneau -
« Yoshi » Carlos Abreu Oserv Esport
Anciens joueurs de l'équipe Lunary Fortnite
Pseudo Nom Arrivée Départ Équipe précédente Équipe suivante Cause du départ
« Jbzz » Julien Dupré Lunary (League of Legends) Lunary (League of Legends)
« Xewer » Grégory Boye Mate Me Up - Parti de Solary en solo
« Airwaks » Karim Benghalia [32] Team ROCCAT (League of Legends) Solary Promotion dans l'équipe Solary après le départ de ADZ
« Hoppy » Dylan Aube Vitality (H1Z1) - Ban de Twitch
« Mushway » Johann Cyr - Prism Ban de Twitch
« Cataleya » Sarah Gia MCES - Fin de contrat
Joueurs occasionnels de l'équipe Lunary Fortnite
Pseudo Nom Équipe Participations
« Hoppy » Dylan Aube - 2018-10-14 Valenciennes Game Arena

2018-09-09 ESWC Metz 2018 2018-06-03 Occitanie Esports Montpellier 2018

« Sir » 2018-09-09 ESWC Metz 2018

Hearthstone[modifier | modifier le code]

Solary Hearthstone
Pseudo Nom Arrivée Équipe précédente
« Dizdemon » Loïc Poulain (26 ans) Team Oplon
« Felkeine » Théo Dumont (26 ans) ArmaTeam
« Maverick » Michaël Looze (26 ans) [33] Vitality
« Odemian » Alexandre Leadley (31 ans) ArmaTeam
« Oliech » Arnaud Stassart (32 ans) ArmaTeam
« Pilou » Pierre Chardon (27 ans) Helios Gaming
« Tars » Rémi Roesch (32 ans) ArmaTeam
« Vinz » Vincent Ralambomiadana (32 ans) ArmaTeam

Super Smash Bros.[modifier | modifier le code]

Solary Super Smash Bros.
Pseudo Nom Personnage principal Arrivée Équipe précédente
« Glutonny » William Belaïd (26 ans) Wario orKs Grand Poitiers
« Leon » Nassim Laib

(33 ans)

Lucina Neokan

Le Français Enki « Enki » Dufoyer, spécialisé Pikachu, a officiellement porté le maillot Lunary pour la compétition internationale Genesis 6 du 1er au à Oakland en Californie, où il finit 123e sur plus de 2000 participants.

En parallèle, Christopher « NTK » Nunes rejoint Solary le en tant qu'administrateur de tournois afin de développer la compétition sur le jeu en France car Solary a le projet d'organiser des tournois mensuels à Paris avec de l'argent pour les gagnants.[34]

TrackMania[modifier | modifier le code]

Solary TrackMania
Pseudo Nom Circuits préférés Arrivée Équipe précédente
« Carl Jr. » Carl-Antoni Cloutier (24 ans) Tech .zT
Compétitions principales
Compétition Carl Jr. Bren Notes
TMGL winter 2021 Médaille d'or - Carl Jr. remporte cette compétition avec un duel final contre Pac, favoris sur le papier.
TMGL Fall 2020 Médaille d'or - Carl Jr. prend sa revanche sur Gwen (gagnant de la ZrT 2020) dans un face à face final extrêmement serré.
ZrT Trackmania cup 2020 Médaille d'argent Médaille de bronze
(ex æquo)
Format en ligne, dernière compétition de Bren pour l'équipe Solary/Lunary
TMGL winter 2020 Médaille d'or 10e Car Jr. remporte cette compétition, Bren étant en Australie (étapes à 4h du matin) pour ses études et le surf, il s'est moins investi.
TMGL Beta Edition 5/6e 4e Carl Jr. n'a pas pu jouer la finale à cause d'examens, néanmoins il a été 1er tout le long de la compétition bien devant les autres.
ZrT Trackmania cup 2019 Médaille d'or Format duo, c'est la 1re victoire de Bren sur une ZRT Trackmania cup, et la 5e pour Carl Jr..
Anciens joueurs de l'équipe
Pseudo Nom Circuits préférés Arrivée Départ Équipe précédente Équipe suivante
« Bren » Brendan Seve Trial / RPG (à 20 ans) (à 21 ans) .zT Kcorp

Carl-Antoni « Carl Jr. » Cloutier, triple champion du monde, et Brendan « Bren » Seve, rejoignent Solary le à l'occasion du lancement du tout nouveau championnat officiel de Nadeo, la TrackMania Grand League (TMGL), qui se déroule en plusieurs étapes suivi d'un tournoi pour les 8 meilleurs. Les étapes avaient la particularité jusqu'à la saison Fall 2021 que les joueurs avaient la probabilité de perdre la totalité de leurs points acquis sur l'étape pendant les dernières cartes jouées, ce qui frustrait terriblement les joueurs, et à l'été 2020 ils s'étaient même tous rassemblés pour protester officiellement contre ce système mis en place. A partir de Fall 2021, le système a été remplacé par un système de combos multiplicateurs au lieu de la perte de points.

Pour l'annonce de leur arrivée à Solary, ZeratoR, qui aide à populariser le jeu en France auprès des spectateurs de Twitch en organisant chaque année la ZrT TrackMania Cup, que Carl Jr. avait déjà remporté quatre fois, a participé à la vidéo de l'annonce du transfert de ces deux joueurs de son équipe .ZT vers l'équipe Solary. Les deux joueurs sont très proches et très complémentaires sur le jeu, ils jouent et s'entrainent majoritairement ensemble.

À la suite de la volonté de Nadeo de limiter à un seul joueur les structures participantes à la TrackMania Grand League, afin d'avoir un grand nombre d'équipes différentes, Bren est obligé de quitter Solary avant le début de la saison Fall 2020 (automne 2020) pour pouvoir continuer de participer à la TrackMania Grand League. Durant la saison winter 2020, Solary avait déplacé Bren dans une équipe Lunary pour qu'il puisse rester vu qu'aucun des deux se voulaient se quitter, mais la saison suivante, Nadeo a resserré les conditions d'accès, et le montage Solary/Lunary n'était plus accepté.

Rocket League[modifier | modifier le code]

Solary Rocket League
Pseudo Nom Arrivée Équipe précédente
« Virtuoso » Drapeau de l'Irlande Nelson Lasko (18 ans) Endpoint
« Parka » Drapeau de la Belgique Jovan Richet (17 ans) Homyno
« Kisai » Drapeau de la France Maël Vilain (18 ans) Homyno
« Fuury » (coach) Florian Marquis [35]
Anciens joueurs de l'équipe
Pseudo Nom Arrivée Départ Équipe précédente Équipe suivante
« Meloshisu » Alexis Fernandes Block Block Sauce Squad
« Yukiss » Clément Pardonche [36] Magnifico Sauce Squad
« ExoTiiK » Drapeau de la France Brice Bigeard 20 février 2020 10 mars 2021 Block Block TrainHard eSport
« Kérian » Drapeau de la France Kérian Candolfi 20 février 2020 10 mars 2021 Block Block 3 Musketeers
« Tox » Drapeau de l'Allemagne Damian Schäfer 1er novembre 2020 10 mars 2021 Giants Gaming (en) Aether
« Ferra » Victor Francal 11 mars 2021 26 juin 2021 Oxygen Esport
« Chausette45 » Thibault Grzesiak 11 mars 2021 26 juin 2021 Oxygen Esport SMPR
« AztraL » Drapeau de la Belgique Maello Ernst 11 mars 2021 26 juin 2021 Oxygen Esport Karmine Corp

Longtemps évoqué, Solary arrive finalement en sur la scène esport du jeu Rocket League en recrutant une équipe constituée depuis , Bloc Bloc, se composant de trois jeunes joueurs (moyenne age de 16 ans), et évoluant en RLRS (division 2)[37]. Peu de temps après leur arrivé, les joueurs arrivent à gagner leur place pour la saison 10 des RLCS (division 1), première équipe composée entièrement de français à réaliser l'exploit[38].

Peu de temps après avoir réussi à accéder aux RLCS, une certaine confusion au sein de l'équipe a mené à ce que le joueur Meloshisu soit mis en retrait[39] avant qu'il soit finalement remplacé par Yukiss, dont Tox prendra la place quelques mois plus tard.

Le 10 mars 2021, Solary se sépare de son équipe[40], et annonce le lendemain leur nouvelle composition, qui est en fait l'ancienne équipe de Oxygen Esports[41].

Teamfight Tactics[modifier | modifier le code]

Solary Teamfight Tactics
Pseudo Nom Arrivée Équipe précédente
« Voltariux » Eric Gadchaux [42]

À l'occasion des TFT Galaxies Championship de 2020, l'équivalent des championnats mondiaux sur le jeu Teamfight Tactics, Solary se lance dans l'esport TFT avec le joueur Voltariux, un des deux francais ayant réussi à se qualifier pour les phases finales de la compétition.

FIFA[modifier | modifier le code]

Solary a eu pendant un peu plus d'un an, un joueur FIFA avant d'abandonner ce jeu après le départ du joueur.

Anciens joueurs de l'équipe
Pseudo Nom Équipe jouée Arrivée Départ Équipe précédente Équipe suivante
« Samylumine » Samy Bakthi Millenium

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « https://solary.fr/pages/mentions-legales » (consulté le )
  2. « https://www.slyprod.fr/page/mentions-legales » (consulté le )
  3. « Esport : Solary fête ses deux ans à Tours », sur France Bleu, (consulté le )
  4. « eSport : Solary saute dans le train Fortnite », sur L'Équipe, (consulté le )
  5. « Esport - Fortnite : Solary en finale de la Coupe du monde », sur L'Équipe, (consulté le )
  6. Recueilli par Hugo Quennehen, « eSport. « Les chiffres sont hallucinants » : entretien avec le coach de l'équipe Solary Fortnite », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  7. « Fortnite : aux championnats du monde, les tourangeaux de Solary remportent 1 million d'euros pour l'association WWF », sur France 3 Centre-Val de Loire, (consulté le )
  8. « Premier live sur la chaîne EVENT qui ne sera up que pour des EVENTS », sur twitter.com, (consulté le )
  9. « Caelan ploucs », sur twitter.com
  10. « Caelan menaçant », sur twitter.com
  11. « Trackmania, FIFA 19, Super Smash Bros Ultimate : Le recrutement coup de poing de Solary », sur gameblog.fr, (consulté le )
  12. a b c d e et f « Esport - League of Legends : Solary jouera le titre », sur L'Équipe (consulté le )
  13. Samchaka, « L'auto bench, best moove de l'année, rien que pour ça je mérite la médaille de meilleur coach world », sur twitter.com, (consulté le )
  14. « Bienvenue à @justjon_lol, le nouveau Head Coach de notre équipe #LFL ! ☀️ », sur Twitter,‎ (consulté le )
  15. « Jon sera aidé dans sa mission par @RafaL0L, son assistant coach ! Visage souriant avec des yeux rieurs Allez aussi le follow pour le soutenir ! Mains levées », sur Twitter, (consulté le )
  16. a et b « Samchaka reste à nos cotés et devient Assistant Coach #LFL & #Div2LoL pour continuer de nous apporter toute son expérience ainsi que ses précieux conseils ! », sur twitter.com, (consulté le )
  17. « LoL : Solary recrute Tonerre au mid pour la LFL », sur breakflip.com, (consulté le )
  18. « Update par rapport a la team League of Legends de Solary », sur twitlonger.com, (consulté le )
  19. « Skeanz et Trayton rejoignent Solary », sur team-aaa.com,
  20. « Skeanz et TraYton quittent Solary », sur team-aaa.com,
  21. « Bienvenue à @HiivaLoL qui nous rejoint en tant que Head Coach pour notre équipe #LFL ! », sur twitter.com, (consulté le )
  22. SolaryTV, « Nous lançons aujourd'hui notre équipe Academy qui jouera en Division 2 la saison prochaine », sur twitter.com,
  23. a b c d et e SolaryTV, « Bienvenue à notre nouvelle équipe de #DIV2LoL ! », sur twitter.com,
  24. « On a trouvé notre midlaner pour la #SolaryAcademy ! », sur twitter.com,
  25. « Comme vous avez pu le voir ce soir, je ne fais plus partie de l'équipe Lunary, je tenais à remercier tout le staff et les joueurs @SolaryTV pour cette aventure, ça aura été une de mes meilleures expériences dans l'esport ! :D », sur twitter.com,
  26. « Welcome EMXXRR ! | SOLARY », sur www.solary.fr (consulté le )
  27. « Esport : le Lillois Floki rejoint l'équipe Solary sur Fortnite », sur France 3 Centre-Val de Loire (consulté le )
  28. « https://twitter.com/solarytv/status/1275430357081493507 », sur Twitter (consulté le )
  29. « https://twitter.com/kinstaar92i/status/1313162613296111624 », sur Twitter (consulté le )
  30. « Un joueur Lunary devrait remplacer adz chez Solary Fortnite », sur dexerto.fr,
  31. Flamm, « Airwaks et Nikof quittent Solary pour Vitality », sur team-aaa.com, (consulté le )
  32. « Airwaks rejoint la line-up Fortnite de Lunary ! », sur connectesport.com, (consulté le )
  33. « https://twitter.com/solarytv/status/1279478632944205828 », sur Twitter (consulté le )
  34. « Esport - Super Smash Bros Ultimate : « Conquérir les États-Unis, c'est mon but » », sur lequipe.fr, (consulté le )
  35. « https://twitter.com/SolaryTV/status/1370037934590599170 », sur Twitter, (consulté le )
  36. « https://twitter.com/solarytv/status/1322574127681732610 », sur Twitter (consulté le )
  37. (en) Rocketeers, « Solary, Notorious Legion acquire RLRS teams while Team Esper adds OCE squad », sur Rocketeers, (consulté le )
  38. (en-US) « Calculated: Promotion Tournament », sur Rocket League Esports (consulté le )
  39. « TwitLonger — When you talk too much for Twitter », sur www.twitlonger.com (consulté le )
  40. « https://twitter.com/solarytv/status/1369648995807547392 », sur Twitter (consulté le )
  41. DH Les Sports+, « Le Belge Maëllo "AztraL" Ernst quitte Oxygen Esports et rejoint la structure française Solary », sur DH Les Sports +, (consulté le )
  42. « https://twitter.com/solarytv/status/1300511881950617605 », sur Twitter (consulté le )

Lien externe[modifier | modifier le code]