Solanus Casey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Solanus Casey
Image illustrative de l'article Solanus Casey
Bienheureux
Naissance , Oak Grove, États-Unis
Décès , Détroit, États-Unis 
Nationalité Drapeau : États-Unis Américain
Ordre religieux Frères mineurs capucins
Vénéré à Couvent St Bonaventure de Détroit
Béatification à Détroit, par le cardinal Angelo Amato
Vénéré par l'Église catholique
Fête 31 juillet

Bernard Francis Casey (25 novembre 1870 – 31 juillet 1957) est né à Oak Grove, Comté de Pierce, dans le Wisconsin[1]. Prêtre capucin, connu pour son service aux plus nécessiteux et sa réputation de maître de vie spirituelle ; l'Église catholique le vénère comme bienheureux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sixième d'une famille d'immigrés irlandais de seize enfants, il contracte la diphtérie dans sa jeunesse et cette maladie lui laissera une voix frêle[2]. « Barney » quitte la ferme parentale et trouve du travail dans son État d'origine et au Minnesota comme bûcheron, aide-soignant, gardien de prison et conducteur de tramway. À l'âge de 21 ans, il entre au séminaire St. Francis à Milwaukee, en espérant initialement devenir prêtre diocésain. Cinq ans plus tard, il rejoint l'Ordre des Frères mineurs capucins et prend le nom de Solanus en référence à François Solano, missionnaire espagnol du XVIe siècle[2].

Casey rencontre des difficultés au séminaire, les cours étant généralement assurés en allemand, langue qu'il n'avait jamais étudiée auparavant. Le 24 juillet 1904, à l'âge de 33 ans, Solanus Casey est ordonné prêtre par l'archevêque Sebastian Gebhard Messmer dans l'église Saint François d'Assise à Milwaukee. Après son ordination, Casey travaille pendant vingt ans dans différents monastères capucins à New York, Harlem et Yonkers. En 1924, il est transféré au monastère St. Bonaventure à Détroit où il passe 21 ans[3].

À cause de ses résultats médiocres au séminaire, il n'obtient pas l'autorisation de prêcher et de confesser[4]. Mais tout le long de son ministère, Solanus Casey ramènera de nombreuses personnes à la foi. Ses conseils spirituels et ses prières étaient très recherchés également, accueillant n'importe qui de jour comme de nuit[5]. Mais il édifiait surtout les gens par son dévouement envers les plus nécessiteux des quartiers défavorisés, organisant des soupes populaires[4]. Comme l'on rapporté ceux qui l'avait connu, il sut toujours resté très modeste, accomplissant toutes les tâches qu'on lui demandait, et ne refusant jamais aucune affectation[6]. Il servit principalement de curé de paroisse ou de portier de son couvent. À sa mort, survenue le à Détroit, à l'âge de 86 ans, il jouissait déjà d'une réputation de sainteté.

Béatification[modifier | modifier le code]

La cause pour la béatification et la canonisation de Solanus Casey s'ouvre le à Détroit. L'enquête diocésaine est ensuite envoyée en 1986 à Rome, afin d'y être étudiée par la Congrégation pour les causes des saints. Le , le pape Jean-Paul II reconnaît l'héroïcité des vertus du P. Casey, lui attribuant ainsi le titre de vénérable[7].

Le , suite à la reconnaissance d'un miracle obtenu par son intercession par le pape François, celui-ci autorisa sa béatification. Celle-ci est célébrée le à Détroit par le cardinal Angelo Amato[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Solanus Casey » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]