Sol plastique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sol PVC)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un sol plastique (ou revêtement de sol PVC ou vinyle) est un revêtement de sol technique qui répond à différentes contraintes : résistance au trafic, aux rayures et aux tâches, usure à la marche, poinçonnement et tenue à l'eau et aux produits chimiques.

Formulation[modifier | modifier le code]

Les revêtements de sol PVC sont composés de :

  • Résine PVC issue à 57 % du sel et à 43 % de dérivés du pétrole
  • Plastifiants pour lui donner de la souplesse
  • Stabilisants pour améliorer les performances UV
  • Pigments pour assurer la coloration
  • Encres pour l’impression
  • Charges pour améliorer certaines qualités techniques comme la résistance aux frottements
  • Armature (voile et/ou grille de verre) pour garantir la stabilité dimensionnelle
  • Couche de vernis en polyuréthane pour la résistance à l'usure, la conservation du décor et la facilité d’entretien
  • Sous-couche en mousse pour l’efficacité acoustique
  • La part de ces composants varie en fonction des différents formats : rouleaux, dalles et lames.

Typologies[modifier | modifier le code]

Il existe quatre grandes familles de revêtements de sol en PVC :

  • Les compacts homogènes qui sont composés d’une seule couche
  • Les compacts hétérogènes qui sont composés de plusieurs couches de formulation différentes et qui peuvent être renforcés par une armature (grille ou voile de verre)
  • Les hétérogènes acoustiques qui sont multicouches, le plus souvent renforcés par une armature et avec une sous-couche. Trois catégories de sous-couches existent : VSM (Vinyle Sur Mousse), VER (Vinyle Expansé à Relief) et VSL (Vinyle Sur Liège)
  • Les sols PVC spéciaux comme les sols PVC électro-conducteurs et dissipateurs, antidérapants et semi-flexibles

D’une manière générale, les revêtements de sol PVC hétérogènes se décomposent en cinq couches :

  • Le traitement de surface qui protège le revêtement des rayures et fait barrière à l’encrassement et aux bactéries
  • La couche d’usure qui renforce la résistance à l’usage dans le temps
  • L’épaisseur, qui varie en fonction des usages et des besoins, et favorise l’isolation acoustique, la sonorité à la marche et le confort à la marche
  • La mousse décor ou la couche imprimée du revêtement qui permet d’obtenir des décors multiples et variés

Procédés de fabrication[modifier | modifier le code]

Il existe trois techniques de fabrication : le calandrage, l’enduction et le pressage. Ce sont les deux premières techniques qui sont les plus utilisées.

Mise en œuvre[modifier | modifier le code]

Pour poser le revêtement de sol PVC dans les règles de l’art, il est nécessaire de maîtriser les techniques de préparation des supports ou les techniques particulières de pose, comme, celle du concept douche, sur escaliers ou encore les poses conductrices et dissipatrices et de se conformer à la norme de mise en œuvre des revêtements de sols PVC collés : NF DTU 53.2 - Avril 2007[1]. La pose de revêtements de sol PVC requiert la maîtrise de techniques reconnues. C’est un travail de précision qui demande de solides connaissances théoriques et pratiques qui s’acquièrent lors de formations au métier de solier.

Usages[modifier | modifier le code]

On retrouve les sols PVC dans les établissements de santé (hôpitaux, cliniques, maisons de retraites), l’enseignement (crèches, lycées, universités), l’industrie, le tertiaire (bureaux et locaux commerciaux, pièces techniques) et l'hôtellerie. Mais aussi dans l’habitat social et privé ou les transports. Il est aussi adapté pour certains sols sportifs.

Émissions de composés organiques volatils[modifier | modifier le code]

Comme tous les produits de construction et de décoration, les revêtements de sol PVC sont soumis à la réglementation française qui impose l'affichage des émissions de COV mesurées à 28 jours, avec une échelle allant de A+ à C[2],[3]. Tous les revêtements de sol PVC des fabricants européens sont classés A+, la meilleure classe d'émission.

Classement et certifications UPEC[modifier | modifier le code]

Les revêtements de sol PVC doivent répondre à des niveaux de performance spécifiques définis en fonction du type de local. Ceux-ci sont répertoriés dans le Classement UPEC des locaux[4]. Ce classement indique le niveau de résistance à atteindre en matière d’usure à la marche (U), de poinçonnement dû au mobilier fixe ou roulant ou à la chute d’objet (P), de tenue à l’eau ou à l’humidité (E) et aux produits chimiques ou tâchants (C). Les marques de certification QB UPEC et QB UPEC.A+ garantissent les propriétés UPEC des produits. Les revêtements de sol PVC peuvent répondre aux classements allant de U2sP2E2C2 à U4P3E2/3C2.

Recyclage[modifier | modifier le code]

Les revêtements de sol PVC sont intégralement recyclables. Les déchets de pose, sans colle, peuvent être recyclés par certains fabricants dans de nouveaux revêtements de sol PVC. Les déchets en fin de vie, eux, peuvent être recyclés dans de nouvelles applications dans le cadre de la filière PVC Next.

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]