Sokółka (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sokółka
POL Sokółka COA.svgPOL Sokółka flag.svg
Image dans Infobox.
Nom officiel
(be) Саколка (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom local
(pl) SokółkaVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Voïvodie
Powiat
Gmina urbaine-rurale
Capitale de
Superficie
18,61 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Jumelages
Identifiants
Code postal
16-100Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Sokółka est une ville polonaise de la voïvodie de Podlachie et du powiat de Sokółka. Elle est le siège de la gmina de Sokółka ; elle s'étend sur 18,59 km2 et comptait 18.532 habitants en 2011.

Histoire[modifier | modifier le code]

Village, puis à partir de 1609, ville du Grand Duché de Lituanie faisant partie de la Pologne, Sokółka passe sous la domination russe, à la suite des partages du royaume de Pologne et guerres napoléoniennes, en 1807 pour devenir un chef-lieu du district du même nom dans le gouvernement (gubernia en russe) de Grodno.

En 1862 la bourgade voit arriver le chemin de fer reliant Vienne à Saint-Pétersbourg via Varsovie. En 1878 la localité compte 3431 habitants dont 411 orthodoxes ( Biélorusses ou Russes ), 1433 catholiques ( Polonais ) et 1543 Juifs[1]. Lieu de marché hebdomadaire, de trois foires annuelles, ses habitants vivent de la tannerie, du petit commerce et d'artisanat. En 1918 la ville devient polonaise alors qu'en 1939 les Soviétiques l'occupent en vertu des accords Hitler-Staline. À partir de 1941 les nazis enferment les Juifs de la ville et des environs dans le ghetto avant de les anéantir. En 1945 elle redevient polonaise.

Personnalités[modifier | modifier le code]

L'actrice française d'origine polonaise Esther Gorintin est native de Sokółka.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pl) « Historia », sur SOKÓŁKA - Gmina Sokółka (consulté le ).
  • Słownik Bronisława Chlebowskiego, tome IX, p.26, Warszawa 1890