Soins de support

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les soins de support représentent l'ensemble des moyens mis en œuvre autour d'une personne atteinte d'une maladie chronique, ou en fin de vie dans le cadre des soins palliatifs. Ils permettent de fournir une approche pluri-disciplinaire et pluri-professionnelle à la personne ou à sa famille élargie dans le processus d'évolution de sa maladie.

Les soins de support ont fait leur apparition au sein des unités de cancérologie[1] dans le cadre de la continuité des soins prodigués à une personne atteinte d'une pathologie cancéreuse, et en particulier au moment de la fin de vie. Ils se sont élargis au réseau de santé (définis dans la loi du 4 mars 2002) et s'intègrent dans la prise en charge médicale d'une personne hospitalisée ou à domicile[2].

Les soins de support sont effectués par des professionnels de la santé : médecins, infirmiers, diététiciens, kinésithérapeutes ; y participent également des bénévoles d'accompagnement d'associations[3], des personnes travaillant dans le secteur du bien-être : masseur, coiffeur ; des représentants d'Église ; et des acteurs sociaux : assistant social, éducateur spécialisé ainsi que par des psychologues.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • En France, Circulaire ministérielle DHOS/SDO/2005/101 du 22 février 2005 relative à l’organisation des soins en cancérologie.
  • Loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé [1]

Articles connexes[modifier | modifier le code]