Soieries Ducharne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Soieries F. Ducharne
logo de Soieries Ducharne

Création 1920
Disparition 1972
Fondateurs François Ducharne
Siège social FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Drapeau de France France
Activité textile
Produits soie

Les soieries F. Ducharne, sont un ensemble d'entreprises créées en 1920 par François Ducharne à Lyon, avec une usine de production à Neuville-sur-Saône, dans le département du Rhône, ainsi qu'un atelier de création graphique à Paris.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une première société en nom collectif, est créé à Lyon, le 20 décembre 1920 sous le nom de "Ducharne & Cie"[1], puis elle sera transformée en société anonyme, avec transfert de son siège social à Paris le 27 juillet 1922.

La même année (1920), une usine de production est créée avenue Sadi-Carnot à Neuville-sur-Saône.

Parallèlement, un atelier de création de dessins dédié à la soierie est créé à Paris, cet atelier comptera jusqu’à 33 dessinateurs, dont de grands peintres, dont : Guy de Chaunac (connu comme Dom Robert), Bernard Lorjou et Yvonne Mottet qui, y faisant leur apprentissage, s'y rencontreront. Jusqu'en 1932, année de la fermeture de cet atelier, les créations alimenteront les plus prestigieuses maisons de hautes coutures : Jacques Fath, Balmain, Lanvin, Christian Dior etc[2] ...

Ces créations entraineront les Soieries F. Ducharne, vers des succès dépassant l'horizon français[3].

Au faîte de sa gloire, François Ducharne fait édifier en 1923-1924 un hôtel particulier au 15 rue Albéric-Magnard[4], dans le 16e arrondissement de Paris. L’œuvre est signée de l'architecte Pierre Patout[5] et sa décoration est confiée à l'ensemblier Jacques-Émile Ruhlmann. L'industriel s'en sépare au milieu des années trente et son nouveau propriétaire y apporte plusieurs modifications qui altèrent son aspect d'origine, notamment sa façade principale. L'hôtel est finalement détruit en 1968 pour laisser place à un immeuble de plusieurs étages.

Les Soieries F. Ducharne, continueront leurs activités jusqu'en 1972. À cette date, elles seront vendues à François de Grossouvre, qui les développera en leur rattachant la production de fibre de verre (entreprise Ducharne et Verester).

Notes et références[modifier | modifier le code]