Soibahadine Ibrahim Ramadani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Soibahadine Ibrahim Ramadani
Illustration.
Fonctions
Président du conseil départemental de Mayotte

(6 ans, 2 mois et 28 jours)
Élection
Prédécesseur Daniel Zaïdani
Successeur Ben Issa Ousseni
Conseiller départemental de Mayotte

(6 ans, 2 mois et 28 jours)
Avec Moinécha Soumaïla
Élection 29 mars 2015
Circonscription Canton d'Ouangani
Prédécesseur Rastami Abdou
Successeur Saindou Attoumani
Sénateur français

(6 ans, 11 mois et 29 jours)
Élection 26 septembre 2004
Circonscription Mayotte
Groupe politique UMP
Biographie
Date de naissance (73 ans)
Lieu de naissance Chiconi (France)
Nationalité Française
Parti politique UMP puis LR
Profession Chargé de mission

Soibahadine Ibrahim Ramadani, né le à Chiconi, est un homme politique français. Membre de l’UMP puis de LR, il est sénateur de Mayotte de 2004 à 2011 et président du conseil départemental de 2015 à 2021.

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur en sciences de l'éducation en 1981[1], il se consacre à l'alphabétisation des adultes puis est nommé chargé de mission auprès du vice-recteur de Mayotte.

Soibahadine Ibrahim Ramadani est président départemental de la fédération RPR de 1993 à 1996. Il est battu à l'élection cantonale de Chiconi en 1994. Conseiller municpal de Chiconi, il préside le syndicat mixte d'investissement pour l'aménagement de Mayotte de 2001 à 2008.

Il est élu sénateur à Mayotte le . Au Sénat, il est membre de la commission nationale d'évaluation des politiques de l'État outre-mer et membre de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication et siège avec le groupe UMP. Lors des sénatoriales de 2011, il se classe en troisième position au second tour et ne retrouve pas son siège[2].

En , il est élu conseiller départemental dans le canton d'Ouangani, en tandem avec Moinécha Soumaïla[3],[4],[5],[6]. Il est élu quelques jours plus tard à la tête du conseil départemental de Mayotte. Lors des élections départementales de 2021, il ne brigue pas un nouveau mandat dans son canton, et Ben Issa Ousseni (LR) lui succède à la tête du département[7],[8].

Détail des mandats et fonctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]