Soham El Wardini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Soham El Wardini
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Maire
Dakar
depuis le
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Parti politique

Soham El Wardini, née en 1953, est une femme politique sénégalaise, maire de Dakar depuis le 29 septembre 2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en 1953 à Latmingué, commune rurale de la région de Kaolack[1], d’un père libanais, commerçant dans l’arachide, et d’une mère sénégalaise, elle grandit au sein d'une fratrie de dix frères et sœurs. Après la mort de son père, la famille déménage dans la ville de Kaolack. Elle poursuit, après le lycée, des études supérieures d’anglais[1].

Adolescente, elle est dauphine du concours de Miss Senegambie. Elle devient enseignante, professeure d’anglais. Mais en 1999, elle devient aussi militante au sein de l’Alliance des forces de progrès (AFP), de Moustapha Niasse. Elle fait la connaissance de Khalifa Sall en 2009, devenu maire de Dakar cette année-là, et s'en rapproche progressivement bien qu'il n'appartienne pas à l'AFP. Celui-ci lui propose en 2014 d'être sa première adjointe, après avoir été adjointeà la culture. Khalifa Sall est arrêté en mars 2017, étant mis en cause dans une affaire de détournement d'argent (arrestation qu'il considère comme politique). Mais Sall est condamné à 5 ans de prison le 30 mars 2018. Soham El Wardini assure l'intérim à partir de ce mois de mars et rencontre Khalifa Sall une fois par semaine à la prison de Rebeuss. Finalement, Khalifa Sall est révoqué le 31 août 2018 de ses fonctions de maire par décret présidentiel, une décision qui ouvre la porte à une nouvelle élection par le conseil municipal[2],[3],[4],[5],[6].

Le 29 septembre 2018, elle est élue au premier tour de scrutin avec 64 voix sur 90 suffrages exprimés, deux autres conseillers municipaux ayant présentés également leur candidature. Mais ni l’Alliance pour la République (APR, le parti au pouvoir au Sénégal) ni le Parti socialiste d’Ousmane Tanor Dieng n’ont poussé un autre candidat[5],[7],[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Matteo Maillard, « Qui est Soham El Wardini, première femme maire de Dakar ? », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. « Soham El Wardini, première adjointe de Khalifa Sall : "Que ce soit du liquide ou des biens, une caution est une caution…" », Dakar Matin,‎ (lire en ligne)
  3. Mehdi Ba, « Sénégal : Soham El Wardini, à la tête de la mairie de Dakar en l’absence de Khalifa Sall », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne)
  4. « Soham El Wardini, itinéraire politique de la nouvelle maire de la ville de Dakar ! », Senenews,‎ (lire en ligne)
  5. a et b Olivier Liffran, « Sénégal : Soham El Wardini est élue maire de Dakar par le conseil municipal », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne)
  6. Olivier Liffran, « Soham El Wardini, née d'un père libanais, élue maire de Dakar », L'Orient-Le Jour,‎ (lire en ligne)
  7. « Sénégal: Soham El Wardini, fidèle de Khalifa Sall, prend la mairie de Dakar », Radio France internationale,‎ (lire en ligne)
  8. « Sénégal : Soham El Wardini élue maire de Dakar », Le Point,‎ (lire en ligne)

Article connexe[modifier | modifier le code]