Sofina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sofina
Création 1898
Forme juridique Société anonyme
Action Euronext : SOF
Siège social rue de l'Industrie 31, Bruxelles
Drapeau de Belgique Belgique
Direction Harold Boël
Activité Société d'investissement
Filiales Danone
Site web http://www.sofina.be

Sofina est une société de portefeuille cotée sur la bourse de Bruxelles.

La Sofina est actionnaire (avec un siège dans le conseil d’administration) des sociétés Danone (elle tient 1,1 % des titres de cette société), SES S.A (3,8 % des titres de cette société), Colruyt (5,2 %) , Delhaize (3,5 %), Eurazeo (5,7 %), Luxempart (5,2 %), GDF Suez, …

La majorité des actions est dans les mains des familles Boël, via les structures Union Financière Boël (18,89 % de l'actionanariat), Société des Participations Industrielles (15,02 % des actions), et Henex (15,88 % des actions), actionnaires agissant de concert en vertu d’un accord relatif à la possession, l'acquisition ou la cession de titres conférant le droit de vote des actions Sofina [1].

Le président exécutif du conseil d’administration est le comte Richard Goblet d’Alviella (en) et l'administrateur délégué est Harold Boël. Yves Boël († 19/06/2012) en était le président honoraire.

En mai 2012 Guy Verhofstadt a été désigné administrateur indépendant pour un mandat de trois ans [2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La Société Financière de Transports et d'Entreprises Industrielles S.A. (Sofina) est créée en 1898 comme société anonyme de droit belge.

Elle a été fondée à l’initiative du groupe allemand UEG (de) (Union Elektrizitäts Gesellschaft, précurseur de l'AEG), lié aux groupes américains Thomson-Houston Electric Company et General Electric.

Simple société à portefeuille au départ, la Sofina devient après 1905, un puissant trust électrique, grâce à l’action énergique d’un ingénieur américain d’origine allemande, Dannie N. Heineman (1872-1962). Sous sa direction, la Sofina obtient successivement d’importantes concessions de tramways et d’électricité en Espagne, Hongrie, Argentine, Italie, France, dans l’Empire ottoman, et au Portugal.

En 1919 une filiale est fondée, la Compania Hispano-Americana de Electricidad, alias Chade (es). Heineman collabore aussi avec le financier Alfred Loewenstein au sein du holding canadien Sidro (Société Internationale d’Énergie Hydroélectrique) qui détient d’importants intérêts dans des sociétés d’électricité à Barcelone et au Mexique [3].

En Belgique, la Sofina joue un rôle important, notamment dans les efforts de rationalisation et de coordination de la production et du transport d’électricité.

L’empire industriel de la Sofina se désagrège à partir des années 1930, sous les coups de boutoir du nationalisme qui sévit avec virulence en Europe et en Amérique latine. La plupart des entreprises du groupe sont nationalisées ou rachetées par les pouvoirs publics.

Après la Seconde Guerre mondiale, le groupe investit essentiellement aux États-Unis, dans les secteurs de l’électricité et du pétrole. Les importantes liquidités de la Sofina continuent à susciter des convoitises et elle passe en 1964 sous le contrôle conjoint des groupes Boël et Société générale de Belgique.

La Sofina est devenue depuis une société à portefeuille. Elle a toujours son siège à Bruxelles.

Comme l’écrit l‘ Association pour la valorisation des archives d’entreprises (AVAE), (qui a fait le travail d’inventorier plus de 150 mètres linéaires d’archives de la société Sofina), "la Sofina est le parangon des holdings de développement aux ambitions internationales" [4].

Une première publication (BRION, R et MOREAU, J.-L., Inventaire des archives du Groupe Sofina (Société Financière de Transports et d'Entreprises industrielles). 1881-1988, Bruxelles, 2001 (Archives générales du Royaume. Inventaires, n° 291, xxix + 190 p.) traite surtout la période 1890-1950, époque où la Sofina agissait comme holding de développement[Quoi ?].

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Au 29 avril 2019[5].

Nom Actions %
Boel (famille) 18 665 018 54,5%
Brederode 684 121 2,00%
Sofina 619 306 1,81%
CAPFI DELEN Asset Management 571 250 1,67%
The Vanguard Group 415 426 1,21%
Norges Bank Investment Management 386 013 1,13%
BlackRock Fund Advisors 131 339 0,38%
Mercier Vanderlinden Asset Management 124 480 0,36%
First Eagle Investment Management 105 118 0,31%
Lyxor International Asset Management 76 038 0,22%

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Au siège de la société Sofina à Bruxelles est domicilié depuis février 2006 l'ASBL "Club Sofina"[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1] Sofina Communiqué du 4 mai 2012
  2. Moniteur Belge en ligne 21 mai 2012
  3. "La vie et la mort d’Alfred Loewenstein", Maurice Privat, La Nouvelle Société d’Edition, 1929
  4. [2] Inventaire Sofina
  5. Zone Bourse, « SOFINA : Actionnaires Dirigeants et Profil Société | SOF | BE0003717312 | Zone bourse », sur www.zonebourse.com (consulté le 29 avril 2019)
  6. Moniteur belge en ligne 24 février 2006.

Lien externe[modifier | modifier le code]