Social

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sociaux)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la sociologie
Cet article est une ébauche concernant la sociologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Dans une définition large de la notion du social, on peut l'entendre comme l'expression de l'existence de relations entre les humains. Certains animaux, tels que la plupart des mammifères par exemple, sont qualifiés d'espèces sociales. Il en va de même pour certains insectes.

Au sens commun, le terme social renvoie généralement vers le nom commun : société. Cependant, les conceptions sociologiques de société sont nombreuses et même parfois, chez certains auteurs, complètement remises en question.

En Droit, le terme social peut avoir une signification ambigüe :

  1. Tantôt il désigne ce qui se rapporte aux relations du travail (ex. : le droit social) ;
  2. Tantôt il désigne ce qui se rapporte aux relations entre associés d'une même société (ex. : le mandat social).

Social en tant que concept sociologique[modifier | modifier le code]

Les conceptualisations sociologiques de ce que représente le social sont apparues avec la nécessité de définir l'objet de recherche de la sociologie. Georg Simmel et Émile Durkheim furent les premiers sociologues, et définirent ce qu'est la sociologie en posant comme objet de recherche spécifique, le social; c'est à dire ce qui est produit de interactions sociales et qui influence les comportements, attitudes et perceptions des gens[1].

Critique du terme en philosophie[modifier | modifier le code]

Le terme est parfois critiqué en philosophie pour être un terme sans signification et qui ne sert qu'à empêcher toute réflexion. Ainsi, l'économiste autrichien Friedrich Hayek écrivait-il en 1957 dans ses Essais de philosophie, de science politique et d'économie, que « l'adjectif social est devenu un mot qui ôte à toutes les expressions tout sens clair »[2]. Il critique en particulier la déresponsabilisation induite par l'utilisation à outrance du terme social, au détriment de la responsabilité des individus libres. Dans Droit, législation et liberté, il revient sur cette dénonciation du « social », en particulier à travers la critique de la « justice sociale ».

Hannah Arendt trouve la notion faible. Elle décrit un ordre domestique et économique d'une part, et un espace public et politique d'autre part ; social serait un terme général et flou, ambivalent. Il serait, pour elle, l'indice d'un élargissement du premier ordre vers l'espace du second pour le vider de son sens politique. La production économique se déploie sans limite, détruisant et pervertissant l'espace public. L'origine de ce phénomène serait l'expropriation des paysans et des monastères et l'accumulation de capital, qui conduit à l'apparition d'états bureaucrates, pour contrer l'apparition de la pauvreté, de l'indigence, etc. Le social est en fait une organisation de propriétaires, pour lesquels l'accumulation de richesses est une fin en soi[3].

L'utilisation fréquente du néologisme « sociétal » met en évidence une perception restrictive du mot « social » qui, au moins selon certains[Qui ?], ne serait pas applicable à l'ensemble des questions de société. Cette spécialisation conceptuelle semble cependant limitée au milieu francophone, sachant notamment que les deux mots se traduisent en Anglais par « social ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. Marc Sagnol, « Le statut de la sociologie chez Simmel et Durkheim », Revue française de sociologie, Access JSTOR through a library JSTOR, no Vol. 28, No. 1,‎ , p. 99-125
  2. Friedrich Hayek, Essais de philosophie, de science politique et d'économie, 1957, chap. XVII.
  3. Disselkamp Annette, Sobel Richard, « L'ambivalence politique du « social » dans les sociétés capitalistes : Arendt avec Castel  », Raisons politiques 2/2012 (n° 46), p. 195-215 URL : www.cairn.info/revue-raisons-politiques-2012-2-page-195.htm. DOI : 10.3917/rai.046.0195.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Émile Durkheim (1900), « La sociologie et son domaine scientifique. » Édition électronique de la version française d'un article publié en italien, « La sociologia e il suo domino scientifique » in Rivista italiana di sociologia, 4, 1900, pp 127-148. Réimpression dans Émile Durkheim, Textes. 1. Éléments d'une théorie sociale, pp. 13 à 36. Collection Le sens commun. Paris: Éditions de Minuit, 1975, 512 pages.

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]