Société sportive d'aviron Castro-Urdiales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
SDR Castro
Logo du SDR Castro
Généralités
Nom complet Société sportive d'aviron Castro-Urdiales
Fondation 1879
Couleurs Rouge et noir
Trainière La Marinera
Championnat actuel Ligue San Miguel
Président Agustin Anglada
Site web www.lamarinera.net

Maillots

 
Maillot jersey
Maillot jersey
 
Maillot shorts
 
Maillot


Traînière de Castro-Urdiales.

La Société Sportive d'Aviron Castro Urdiales (Sociedad Deportiva de Remo Castro Urdiales en castillan et Castro Urdialesko Arraun Elkartea en basque) est un club sportif de Castro-Urdiales, en Cantabrie (Espagne), qui a obtenu d'importants succès tout au long de son histoire. Bien qu'encore non constituée comme société d'aviron, son premier triomphe est la confrontation d'autres traînières de Cantabrie et de Biscaye dans des régates tenue à Santander le 23 juin 1861, en présence de la reine Isabelle II qui était en visite dans la ville. Depuis lors il a participé aux régates dans toutes les catégories et disciplines de banc fixe, dans des batels[1], trainerillas[2] et traînières.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1847, lorsqu'arrive à Castro-Urdiales le premier chalutier, barré par un certain Anduiza et contrairement ce qui pourrait être supposé au début, il n'a pas directement à voir avec l'activité de la pêche, sinon avec la surveillance et l'arrestation de contrebandiers le long de la côte de la ville.

À partir de 1930 la traînière de Castro obtiendra des temps méritoires et on l'appellera l'invincible, barrée par Dionisio Iriberri Pelucu.

La Société Sportive d'Aviron a été formée par un groupe d'amis, son premier président étant Juan Carlos Verde. Le 30 novembre 1966, la SDR Castro a participé à une régate non officielle avec le batel Castreñuco, barré par Shilling Lazcano. En 1974 on construit une nouvelle traînière baptisée La Marinera et la direction de la SDR Castro apporte un homme mythique de l'aviron, Ignacio Sarasua le vieux. Cette année il gagne le championnat provincial, la coupe du généralissime (Coupe d'Espagne) et obtient d'autres bons résultats.

Jusqu'en 1997 La Marinera a continué à participer dans tous les domaines de régates de Cantabrie, obtenant des résultats variés, mais en prenant part aux plus importants.

En 1998, le président est Vicente Korta. La SDR Castro décide de parier fort et d'imposer José Luis Korta comme technicien, en considérant qu'il est l'homme adéquat pour mettre La Marinera dans la place qu'elle a toujours occupée parmi les meilleurs. Le résultat de cette décision est que La Marinera, après 25 années, est avec la ville et la ville avec La Marinera.

Le projet de José Luis Korta va culminant pas à pas. L'appui des amateurs font qu'ils gagnent jusqu'au point que dans la saison de 2001 La Marinera termine une campagne historique grâce aux victoires dans les trois grandes compétitions au sein desquelles elle participe, le Championnat d'Espagne, la Ligue Basque et le Drapeau de La Concha, avec un important nombre de drapeaux qui la situe comme la traînière la plus régulière de la saison. Dans la saison 2007, le brillant cycle de José Luis Korta se termine, avec les castreños (gentilé espagnol de Castro) et commence avec le nouveau Juan Mari Extabe qui forme un tandem superbe avec son compatriote Joseba Fernández, pendant les saisons 2008 et 2009, comme responsables du club rojillo.

Les drapeaux obtenus pendant ces campagnes sont nombreux, et couronnent dans la saison 2009 en gagnant la Ligue San Miguel de traînières et la Couronne Caja Madrid, en battant le record de drapeaux que détenait la traînière d'Astillero. Ils établissent le nouveau record avec 13 victoires sur 17 régates disputées. Dans la saison 2010 le nouveau technicien responsable est Joseba Fernández de la S.D.R de Castro-Urdiales.

Il s'agit du club d'aviron le plus ancien du Golfe de Gascogne (1879), fondé après une forte galerne qui s'est produit le 20 avril 1878, tristement connue comme la Galerne du Samedi de Gloire et que José María de Pereda reprendra dans son roman Sotileza. Dans cet événement 322 pêcheurs sont morts noyés dans la mer Cantabrique (132 cantabres et 190 basques). Pour venir en aide aux familles on a organisé une régate contre des traînières biscaïennes, lesquelles ont été victorieuses. Pour éviter de futures défaites on a créé la Société d'Aviron.

Depuis 1974 la traînière de la SDR Castro Urdiales porte le nom « La Marinera ». Fin 2009 c'est la traînière que a gagné le plus de drapeaux l'histoire de l'ACT.

Palmarès[modifier | modifier le code]

La Marinera s'entrainant dans le port.

Titres Nationaux[modifier | modifier le code]

Titres Régionaux[modifier | modifier le code]

Drapeaux[modifier | modifier le code]

Installations sportives Société sportive d'aviron Castro-Urdiales.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Batel est un bateau à aviron composé de 4 rameurs et un barreur ou timonier. Les rameurs manient chacun un aviron, tout comme le barreur. Ils sont normalement disposés l'un derrière l'autre (bien que ceci puisse varier) chaque rameur rame sur le côté opposé à celui qui se trouve devant lui. C'est un bateau de 7 mètres de longueur environ.
  2. La Trainerilla est un bateau à aviron composé de 6 rameurs et un barreur ou un timonier. Les rameurs manient chacun un aviron, tout comme le barreur. Ils sont normalement disposés l'un derrière l'autre (bien que ceci puisse varier). Chaque rameur rame sur le côté opposé à celui qui se trouve devant lui. C'est un bateau de 9 mètres de longueur environ.
  3. La coupe de S.E. El Generalísimo est un prix qui était disputé dans une régate d'aviron en banc fixe, tenue annuellement à La Corogne, en Galice, jusqu'au décès de Franco en 1975, bien qu'elle ait eu lieu pour une dernière édition en 1976.
  4. (es) El Mundo Deportivo
  5. Le Trophée Portus Amanus est une régate d'aviron en banc fixe qui avait lieu chaque année à Castro-Urdiales en Cantabrie.
  6. (es) El Mundo Deportivo

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Linares Argüelles, Mariano; Pindado Uslé, Jesús; Aedo Pérez, Carlos. Gran enciclopedia de Cantabria. Éditions Cantabria. 1985. (ISBN 84-86420-00-8) (Œuvre complète)
  • (ISBN 84-86420-02-4) (Tome II).
  • (es) Historia del Remo Castreño: Castro Urdiales 1854-2002, 2004, Éditions Sociedad Deportiva Remo Castro Urdiales (Castro Urdiales), (ISBN 84-609-1381-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]