Société historique et archéologique de Langres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Société historique et archéologique de Langres
Image illustrative de l’article Société historique et archéologique de Langres
Logo de la société.
Fondation 1835
Discipline sciences, lettres, arts...
Objectifs se perfectionner dans les Sciences, dans les Belles-Lettres et dans les Arts
Pays France
Ville Langres
Langue Français
Président Pierre Gariot
Affiliation Comité des travaux historiques et scientifiques

La Société historique et archéologique de Langres, anciennement Société archéologique de Langres, est une société savante fondée en 1835.

La création[modifier | modifier le code]

Les fondateurs[modifier | modifier le code]

En 1832, Joseph-Philibert Girault de Prangey, archéologue et un des premiers photographes, soutenu par Aubert, maire de Langres, fait avec Génuyt-Besancenet un recensement des antiquités se trouvant inclus dans les remparts. Puis, une commission municipale en fait un inventaire, mais ne réussit pas à obtenir qu'ils soient conservés dans l'ancienne église saint-Didier.

La fondation[modifier | modifier le code]

À la suite de ces initiatives, la Société archéologique de Langres est fondée le 21 mai 1836 sous l'impulsion de monsieur Jean-Félix-Onésime Luquet, architecte, qui devient par la suite Mgr Luquet[1]. Elle fut autorisée par le ministre de l'intérieur le 17 juillet 1836.

Elle prend le nom de Société historique et archéologique de Langres le 18 février 1842, et ses statuts définitifs datent de 1859, ainsi que sa reconnaissance d'utilité publique, signé le 24 décembre par l'empereur Napoléon III[2],[3].

Les objectifs[modifier | modifier le code]

Elle organise des visites, des conférences et toutes autres manifestations liées à l'histoire et à l'archéologie de Langres et de son pays.

Elle possède des collections et des archives qu'elle a reçues en donation, elle en assure la conservation et la publication, une partie de ses collections sont au Musée d'Art et d'Histoire de Langres qu'elle a fondé.

C'est une institution culturelle ouverte aux chercheurs, aux enseignants, aux étudiants, et à tous ceux qui s'intéressent à la culture de cette province.

Les actions[modifier | modifier le code]

  • Elle édite le Bulletin de la Société historique et archéologique de Langres qui est trimestriel, ainsi que les Mémoires de la Société historique et archéologique de Langres.

Administration[modifier | modifier le code]

La Société est dirigée par un conseil d'administration qui élit un bureau. Le président est Pierre Garriot, Georges Viard étant président honoraire.

Son siège est à l'hôtel du Breuil, à Langres.

Elle est membre de l'Association bourguignonne des sociétés savantes, dont elle a accueilli les autres membres dans un colloque tenu à Langres en 1927. Elle fait partie du comité des travaux historiques et scientifiques, un institut dépendant de l'école nationale des chartes.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Admission des membres[modifier | modifier le code]

Liste des présidents[modifier | modifier le code]

  • Henry Brocard (-1898),
  • 1972 - André Garnier (Chaumont 1813-2009), docteur en droit, avocat puis magistrat;

Membres remarquables[modifier | modifier le code]

  • Joseph-Philibert Girault de Prangey (1804-1892), un des fondateurs de la société;
  • Marie-Joseph Monny de Mornay (1804-1868), directeur de l'agriculture, membre correspondant de la Société en 1847 ;
  • Arthur Daguin (Nogent 1849 -1944 ), ingénieur, historien, géographe, magistrat, philanthrope.
  • Émile Jolibois, archiviste à Chaumont.
  • Mme Du Breuil Saint-Germain, donatrice d'une collection de faïences d'Aprey en 1921.
  • Général Raoul Phlipin de Piépape (Langres 1869) (en 1930)
  • Abbé Jacob Maitrier (en 1930)
  • Arthur de L'Horme (Langres 1871-1941), dit le Baron, officier, généalogiste
  • Edouard Dessein (Langres 1875-1961), avocat, ancien maire de Langres, ancien député (de 1914 à 1928)
  • Docteur Brocard (en 1930)
  • Henri Maitrier (Langres 1874-1949), alpiniste. (en 1930)
  • Charles Royer (en 1930)
  • Bernard Gueniot (1915-2006), libraire, imprimeur.
  • André Journeaux Langres 1915-2006), universitaire, géographe, auteur de Histoire de Langres des origines à nos jours, 1991.
  • Nicolle Villa, épouse Sébline (1922-2008), archiviste paléographe, fille du peintre Georges Villa
  • Jean Poullain (1924- Langres 2008), directeur de Plastic Omnium
  • André Delattre (1927-2006), conseiller à la Cour de cassation

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La SHAL, une société se penche sur son passé, Pierre Gariot, Bulletin de la SHAL n°348, p.86, 2002
  2. Gariot,( 2002), p.89
  3. [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Origine et constitution de la Société historique et archéologique de Langres, dans Mémoires de la Société historique et archéologique de Langres, mars 1847, p. I-VIII (lire en ligne)
  • H. Brocard, Origines de la Société historique et archéogique de Langres, dans Bulletin de la Société historique et archéologique de Langres, 1872, tome 1, p. 259-266 (lire en ligne)
  • Recueillir, réunir, étudier...une société savante aux origines de l'archéologie locale, Georges Viard, dans : Collectif, Sur les traces des troubadours : la Haute-Marne et son patrimoine au XIXe siècle, Somogy, 2002, (ISBN 9782850565533)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]