Société française de constructions mécaniques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article général Pour un article plus général, voir Fives (entreprise).

La Société française de constructions mécaniques (SFCM), succède aux Anciens Établissements Cail[1]. C'est une société anonyme au capital de 12 000 000 de francs. Elle est constituée le [2]. Le siège social se trouve à Paris, 21 rue de Londres, puis 14 rue Cambacérès. La direction générale est elle au 28, rue de Lille à Douai et par la suite à Denain (Nord).

Plaque de constructeur SFCM anciennement Cail, de 1921.

Les usines se situent à Denain et Douai dans le nord de la France et les fonderies à Albert dans le Somme. L'usine de Denain possède une superficie de 50 hectares et emploie 6 000 personnes.

En 1958, la société est regroupée avec Fives-Lille pour donner naissance à la société Fives-Lille-Cail.

Production et réalisations[modifier | modifier le code]

Ponts[modifier | modifier le code]

Viaduc des Fades

Le , la Société Française de Constructions Mécaniques a été déclarée adjudicataire du chantier du viaduc des Fades, grand pont ferroviaire construit entre 1901 et 1909 au dessus de la la Sioule dans le Puy-de-Dôme.

Locomotives à vapeur[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source bibliographique[modifier | modifier le code]

  • Naissance d'un géant, histoire illustrée de la construction du viaduc des Fades, Jean-Paul Soulier, Éditions La Vie du Rail, Paris, 1984, (ISBN 2-902808-15-1).