Société des chemins de fer d'intérêt local du département des Landes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ancienne gare de Saint Paul en Born sur la ligne de Labouheyre à Mimizan

La Société des chemins de fer d'intérêt local du département des Landes (CFILL) est créée pour construire et exploiter un réseau ferroviaire dans le département des Landes.

En 1916, elle prend le nom de Société anonyme des Voies Ferrées des Landes (VFL)[1]

Histoire[modifier | modifier le code]

La concession d'un réseau de chemins de fer d'intérêt local est attribué à Mrs Jean Batiste Codur et Louis Ferdinand Gemähling, le 10 avril 1877[2]. Ces derniers établissent une convention avec la compagnie du Midi pour l'exploitation des lignes.

Les lignes[modifier | modifier le code]

Ychoux - Pissos: (15 km), ouverture 1890, fermeture 1979
Pissos - Moustey: (7 km), ouverture 1904, fermeture 1979
Ychoux - Parentis-en-Born: (12 km), ouverture 1899
Parentis - Biscarrosse-Bourg: (9 km), ouverture 1903,
  • Labouheyre - Sabres: (19 km), ouverture 1889, fermeture 1969
  • Labouheyre - Mimizan-Bourg: (28 km ), ouverture 1889,
Morcenx - Sindères : (7 km), ouverture 1889, fermeture 1969
Sindères - Mézos : (16 km), ouverture 1889, fermeture 1969
  • Sindères - Uza ( Lit-et-Mixe): (23 km), embranchement, ouverture 1889, fermeture 1969
  • Laluque - Tartas: (13 km), ouverture 1890
  • Laluque - Linxe : (27 km), ouverture 1890, fermeture 1979
  • Saint-Vincent-de-Tyrosse - Soustons : (12 km), ouverture 1891, fermeture 1969

Gares de jonction[modifier | modifier le code]

Avec la compagnie du Midi

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Locomotives à vapeur

  • N° 1 à 6: type 030T livrées en 1890 par Fives-Lille, (n° construction 2735-2740)
  • N° 7 à 12: type 030T livrées en 1890 par Schneider, (n° construction 2450-2455)[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]