Société des amis de Victor Hugo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Société des amis de Victor Hugo
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Forme juridique
Domaine d'activité
Pays
Organisation
Fondateurs
Président
Site web
Identifiants
RNA

La Société des Amis de Victor Hugo est une association française, constituée le 6 janvier 2000. Les fondateurs sont : Arlette Albert-Birot, Nicole Carrière, Marie Hugo, Jean-Claude Carrière, Arnaud Laster, André Lhomme, et Jean-Paul Papot.

Statuts[modifier | modifier le code]

La Société des Amis de Victor Hugo, se donne pour but de « contribuer au rayonnement de la pensée et de l’œuvre de Victor Hugo »[1],[2]. Son comité d’honneur est composé de personnalités du monde de la politique, des sciences et des arts. Dès la fin de sa première année d’existence, la SAVH a compté plusieurs centaines de membres, sans doute sous l'impulsion du bicentenaire de la naissance de Victor Hugo. La SAVH a participé activement à la célébration de ce bicentenaire en collaborant notamment avec le Ministère de la culture à la rédaction du répertoire des manifestations. Dans le même temps, le Ministère de l’éducation nationale se dotait d’une cellule chargée de coordonner dans les écoles, les collèges et les lycées les manifestations du bicentenaire, à laquelle a collaboré Gérard Pouchain qui deviendra secrétaire de l’association en avril 2002.

L'association s'est également signalée dans le maintien d'une cohérence autour de l'œuvre de Victor Hugo, prenant par exemple partie en 2001 contre l'écriture d'une suite aux Misérables, par des auteurs contemporains, s'associant sur ce sujet aux descendants du poète[3],[4].

Les présidents[modifier | modifier le code]

Antoine Duhamel a succédé à Marie Hugo à la présidence en 2006. Depuis 2011, c'est Arnaud Laster qui assure cette présidence[5],[6].

Michel Butor a succédé à Lauretta Hugo à la présidence d'honneur en 2006. Robert Badinter est le président d'honneur depuis 2016.

La revue[modifier | modifier le code]

L’Association publie chaque année, depuis 2001, L’Écho Hugo, bulletin de l'association créé par Danièle Gasiglia-Laster. Sont déjà parus 14 numéros ainsi qu'un hors série. L'Echo Hugo propose des articles originaux, des points de vue d’écrivains de notre temps sur Hugo - ont déjà été publiés ceux de Michel Butor (qui fut président d'honneur de l'association), Philippe Forest, Bernard Noël, Georges-Emmanuel Clancier, Hubert Haddad, Zéno Bianu, Victor Haïm, Robert Badinter (actuel président d'honneur) - des comptes rendus de livres et de spectacles, des reportages, des documents inédits ou rares, des rubriques comme « Victor Hugo sur Internet », « Victor Hugo et la Philatélie » ou encore « Victor Hugo et la carte postale », des informations en lien avec Victor Hugo. Les adhérents reçoivent gratuitement cette publication. Une lettre d’information hebdomadaire concernant l’actualité hugolienne leur est également envoyée par courrier électronique.

Le Festival[modifier | modifier le code]

La Société des Amis de Victor Hugo a suscité la création du Festival Victor Hugo et Egaux qui montre chaque année, depuis 2007, toutes les formes sous lesquelles l’œuvre de Victor Hugo et celle d’un autre grand écrivain auquel est parallèlement rendu hommage sont diffusées. Ce festival doit son titre à une phrase de Victor Hugo dans son William Shakespeare : « L’art suprême est la région des égaux ». Il a pour but de faire mieux connaître des œuvres du passé mais a également une dimension de création contemporaine : des œuvres d’aujourd’hui inspirées par Hugo ou par l’écrivain qui lui est associé sont créées ou reprises (sur scène ou sur écran). Depuis 2007, 10 festivals ont déjà été organisés par la Société des Amis de Victor Hugo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « www.victorhugo.asso.fr », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Marva A. Barnett, Victor Hugo on Things That Matter: A Reader, Yale University Press, (lire en ligne), p. XXII
  3. Pierre Marcelle, « Le père Hugo hors jeu », Libération,‎ (lire en ligne)
  4. Alain Salles, « Les descendants de Victor Hugo veulent interdire la suite des « Misérables » », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  5. « Arnaud Laster », sur France Culture
  6. « Arnaud Laster », sur Presses Sorbonne Université

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]