Société des Amis du Muséum national d'Histoire naturelle et du Jardin des Plantes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Société des Amis du MNHN
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association loi de 1901, reconnue d'utilité publique en juillet 1926
But Appui moral et financier au Muséum
Fondation
Fondation Avril 1907
Fondateur Edmond Perrier
Identité
Siège 57 rue Cuvier, 75231, Paris
Président Bernard Bodo
Vice-président Raymond Pujol
Secrétaire général Yves Cauzinille
Secrétaire Ghalia Nabi
Trésoriers Christine Sobesky et Paul Varotsis
Membres 3000
Site web Site des Amis du MNHN

La Société des Amis du Muséum national d’Histoire naturelle et du Jardin des Plantes (souvent référée comme Les Amis du Muséum) est une association loi de 1901[1], créée en 1907, et reconnue d'utilité publique par décret en date du 28 juillet 1926. Elle a pour but de donner son appui moral et financier au Muséum national d'histoire naturelle, d'enrichir ses collections, ménageries, laboratoires, serres, jardins et bibliothèques, et de favoriser les travaux scientifiques et l'enseignement qui s'y rattachent.

Historique[modifier | modifier le code]

La Société a été fondée en 1907 par Edmond Perrier qui était anatomiste, zoologiste et directeur du Muséum national d'histoire naturelle. Grâce aux expositions coloniales beaucoup de gens s’intéressent aux nouvelles découvertes mais le Muséum n'a pas les moyens de financer de nouvelles acquisitions. Perrier décide alors de mettre en place une sorte de filiale privée de l’établissement pour soutenir les actions du Muséum, et aider à leur financement. Il crée alors la Société des Amis du Muséum avec pour président Léon Bourgeois, ministre, sénateur, président du Sénat (Statuts de la Société). Parmi les premiers Amis du Muséum on compte de nombreuses personnalités en vue qui apportent le concours de leur notoriété en aidant à l’acquisition de nouveaux spécimens ainsi qu’en favorisant l’apport d’aides financières. Ils s’appellent Aristide Briand, Raymond Poincaré, Émile Loubet, Paul Doumer mais aussi le prince Albert Ier de Monaco, Roland Bonaparte et Edmond de Rothschild. Ainsi, en 1909, le premier don que les Amis offrent au Muséum est un fossile d'ichtyosaure, fossile encore actuellement exposé dans la galerie de Paléontologie. Dès le début, la Société organise des activités pour ses membres.

En 1913 parait la première publication des Amis du Museum, sous le nom de Nouvelles du Muséum [2] elle sert à informer les membres des activités du Muséum et de la Société, c’est l’ancêtre de l’actuel Bulletin. Il inclut déjà au moins un article scientifique par numéro, comme dans le numéro de 1933 [3]. De nombreux numéros ont paru depuis ces débuts malgré les arrêts causés par les guerres et le manque de fonds. Il continue d’être publié chaque trimestre et reste gratuit pour les membres de la Société. Depuis 2012 le Bulletin inclut un supplément « L'Espace Jeunes » destiné aux plus jeunes adhérents. Le bulletin est en couleur depuis le numéro 244 de décembre 2010 et accessible en ligne sur le site de la Société des Amis (actuellement hébergé sur le site du Muséum).

En 1926 sous le Président Paul Doumer, à l’époque ministre des finances, les Amis du Muséum reçoivent la reconnaissance d'utilité publique qui leur permet de recevoir des dons et legs du gouvernement français.

En 1935 une section junior est ouverte pour les moins de quinze ans[4]. Deux filiales sont ouvertes à Arcachon et Tananarive (Antananarivo)[5] avec pour but de relayer l'action du Muséum. C’est la même année que le logo des Amis de Muséum est dessiné, il représente les trois règnes: minéral, végétal et animal[6]. Dans les années trente, la Société tient un rôle notable dans la création du parc zoologique de Vincennes.

Le secrétariat ferme en 1940 mais la Société survit durant la guerre : les conférences reprennent en 1941 (une par mois) et Marcel Duvau, son dynamique secrétaire général de 1932 à 1957, revient en 1942. Un seul bulletin est publié en 1942 avant de reparaître en 1948 sous le nom de Feuille d'information.

Dans les années 1950, sous l’impulsion de son secrétaire général, Marcel Duvau, la Société connaît une grande activité et atteint environ 12 000 membres vers 1955. Elle s’établit Maison Cuvier, fin 1953. Dans les années 1960, la société est en déclin malgré l’entrée à son conseil d’administration d’une personnalité comme Jean Rostand. L’écrivain Maurice Genevoix assure la présidence de 1970 à 1980.

Après la disparition de Maurice Genevoix, la présidence du professeur Maurice Fontaine (biologiste) est notamment marquée, en 1990, par l’obtention de la gratuité d’accès à toutes les entrées du site du Jardin des plantes. Ce privilège avait été en effet supprimé en 1923 et son renouvellement évidemment apprécié du public permet ainsi à la Société de croitre à nouveau. De 1991 à 2004, le président Yves Laissus, ancien directeur de la Bibliothèque du Muséum et le professeur Raymond Pujol, secrétaire général, trouvent une situation favorable au développement de la Société dont l’effectif atteint 2500 membres à la fin du siècle dernier. Depuis 2004 et son centenaire en 2007, la Société présidée par le professeur Jean-Pierre Gasc connaît un nouvel essor nourri par la visibilité et les possibilités de communication qu’offre notamment l’internet, tout en développant et en diversifiant ses missions traditionnelles : conférences ouvertes à tous, aides au Muséum, sorties et excursions scientifiques, participation annuelle à la Fête de la Nature et à la Fête de la Science organisées par le Muséum, projet de restitution du bassin historique de l’Esplanade Milne-Edwards, etc.

Acquisitions / Divers[modifier | modifier le code]

  • 1909 : Ichtyosaure fossile[6]
  • 1910 : Dessins d'Helen du Moustier de Marsilly[7]
  • 1913 : Collections d'insectes pour le laboratoire d'entomologie
  • 1933 : Collections de lépidoptères de Hans Fruhstorfer[6]
  • 1957 : Achat par la Société des Amis du terrain dit "abri Pataud", situé aux Eyzies-de-Tayac (Dordogne) et donation au Muséum
  • 1993 : Collections de vélins de C. Herpe-Graziani
  • 1995
  • 1996
    • collections africaines pour le laboratoire de Zoologie
    • collections de batraciens de Zaire
  • 1997
    • ouvrage de C. Jacqueme "Poissons et animaux marins"
    • collections d'aquarelles de M. Basseporte "Faune et flore d'Île-de-France"
  • 1998
  • 1999
    • manuscrits d'Alcide d'Orbigny "Voyages dans l'Amérique méridionale"[8]
    • 2000
    • manuscrit de Buffon " Les époques de la nature"
    • onze planches originales représentant des insectes par G. du Chatenet
  • 2001 : ouvrages scientifiques pour le laboratoire de Zoologie Mammifères et Oiseaux
  • 2003
  • 2004 : manuscrits de J.H. Fabre destiné à l'Harmas
  • 2005 : manuscrits autographes d'histoire naturelle de J.H. Fabre
  • 2006 : ouvrage d'Étienne de Laigue "Singulier traite sur des tortues, escargots et grenouilles et artichauts" [9]
  • 2007
    • Rénovation de la statue de Buffon par Carlus
    • Publication de l’Histoire naturelle des courges d’Antoine-Nicolas Duchesne
  • 2009 : Manuscrits autographes d’A.-L. de Jussieu, d’A. Thouin, de C. Darwin
  • 2010 : Flore de Nicolas François Regnault (85 planches milieu du XVIIIe siècle, ) et photographies du duc d’Orléans.
  • 2012
    • Participation financière à la réalisation d’un film sur Théodore Monod
    • Soutien à la publication de : Animal certifié conforme, sous la direction de B.Lizet et J.Milliet (Ed. Dunod).
  • 2013 : Achat de la météorite de Draveil pour la collection du Muséum.
  • 2014 : Exposition au CARAN à Paris : Retour à l’Eden, une expédition au temps des lumières en Tasmanie.
Léon Bourgeois 1er président de la société

Présidents[6][modifier | modifier le code]

  • 1907 - 1922 Léon Bourgeois, homme politique et sculpteur français
  • 1922 - 1931 Paul Doumer, homme d'État et président de la République
  • 1932 - 1945 Marcel Olivier, auteur et gouverneur général de Madagascar
  • 1945 - 1961 Jules Marcel de Coppet, gouverneur de Madagascar
  • 1961 - 1968 Julien Marnier-Lapostolle, botaniste
  • 1968 - 1969 Robert Genty, colonel
  • 1970 - 1980 Maurice Genevoix, écrivain romancier-poète
  • 1981 - 1991 Maurice Fontaine, éminent biologiste français
  • 1991 - 2004 Yves Laissus, archiviste paléographe, ancien directeur de la bibliothèque centrale du Muséum, inspecteur général honoraire des bibliothèques
  • 2004 - 2016 Jean-Pierre Gasc, spécialiste de la locomotion des vertébrés, professeur émérite du Muséum national d'histoire naturelle
  • Depuis 2016 Bernard Bodo, spécialiste de la chimie des substances naturelles, professeur émérite du Muséum national d'histoire naturelle

Services[modifier | modifier le code]

La Société des Amis du Muséum compte actuellement plus de 3 000 adhérents et son action prend notamment les formes suivantes[10] :

  • financement de projets scientifiques et de mission de chercheurs du Muséum, souvent de jeunes doctorants.
  • acquisition de spécimens pour les collections du Muséum.
  • acquisition d’ouvrages pour la bibliothèque du Muséum.
  • financement de projets éditoriaux et d’ouvrages..
  • conférences hebdomadaires durant l’année scolaire, fréquemment données par des chercheurs ayant reçu une aide financière.

La Société offre de nombreux avantages à ses adhérents :

  • gratuité sur l’ensemble du site du Jardin des Plantes : galeries permanentes, expositions temporaires, les Serres, la Ménagerie[11].
  • tarif réduit sur les autres sites du Muséum : arboretum de Chèvreloup, Harmas de Jean-Henri Fabre, etc.
  • voyages d’études et sorties en France et à l’étranger.
  • réductions sur de nombreux ouvrages d’histoire naturelle (35% sur les Publications scientifiques du Muséum ainsi que d’autres réductions).
  • Cours de dessin animalier pour les jeunes (En partenariat avec le Muséum).
  • Le Bulletin des Amis du Muséum, magazine trimestriel qui inclut un supplément Espace Jeunes.
  • Le secrétariat de la Société, Maison Cuvier, ouvert de 14h30 à 17:30, du mardi au samedi inclus accueille et informe les sociétaires, enregistre les adhésions, organise et planifie les activités et les sorties

Fonctionnement[10][modifier | modifier le code]

L'association est administrée par un conseil composé de seize à vingt-quatre membres élus au scrutin secret, pour quatre ans, par l'assemblée générale, et choisis dans les catégories de membres dont se compose cette assemblée. Les professeurs du Muséum qui font partie de l'association sont de droit, membres du conseil en surnombre (liste des administrateurs).

Le renouvellement du conseil a lieu par quart. Les membres sortant sont rééligibles. Le conseil choisit parmi ses membres, au scrutin secret, un bureau composé d'un président, deux vice-présidents, un secrétaire général, un trésorier et éventuellement un trésorier adjoint. Les anciens présidents peuvent être nommés présidents d'honneur. Le bureau est élu pour un an, sauf le secrétaire général qui est élu pour quatre ans. Le conseil se réunit au moins une fois tous les six mois et chaque fois qu'il est convoqué par son président ou sur la demande du quart de ses membres. La présence du tiers des membres du conseil d'administration est nécessaire pour la validité des délibérations.

Il est tenu procès-verbal des séances. Les procès-verbaux sont signés par le président et le secrétaire général. Ils sont transcrits sans blancs ni rature sur un registre coté et paraphé par le préfet de Paris ou son délégué. Les membres de l'association ne peuvent recevoir aucune rétribution en raison des fonctions qui leur sont confiées. Des remboursements de frais sont seuls possibles.

Personnes clés[modifier | modifier le code]

Personnalités qui ont présidé l’association ou participé activement à son essor : Émile Loubet, Raymond Poincaré, Paul Doumer, Présidents de la République ; S. A. S. le Prince Albert Ier de Monaco, S. A. Mgr le Prince Roland Bonaparte, Edmond Perrier, Léon Bourgeois, Edmond de Rothschild, Édouard Herriot, Gustave Eiffel, Camille Saint-Saëns, Jean Charcot, André Gide, Maurice Genevoix, Théodore Monod, Haroun Tazieff, Louis Mangin,Paul Lemoine (géologue), Louis Germain, Achille Urbain, Roger Heim, Maurice Fontaine, Yves Legrand, Jean Dorst, Philippe Taquet, Henry de Lumley, Yves Laissus, Jean-Claude Monnet, Raymond Pujol.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Société des Amis du Muséum, inscription au registre Infogreffe.fr
  2. Société des Amis du Muséum, Bulletin du Muséum national d'histoire naturelle (1947), Paris, Imprimerie nationale.
  3. Lester, P. (1933). La Mission scientifique de l'Omo. Journal de la Société des Africanistes. 3 (3-2), p. 347-348 Lien
  4. Société des Amis du Muséum, Bulletin du Muséum national d'histoire naturelle (1935), Paris, Imprimerie nationale.
  5. Société des Amis du Muséum, La Terre et la vie, n° 9 (4) ; 1939 ; publié par la Société des Amis du Muséum et la Société nationale d'Acclimatation de France.
  6. a b c et d Laissus, Y. (2007). Spécial Centenaire (1907-2007). Bulletin des Amis du Muséum national d'Histoire naturelle. 230 (Historique), p. 12-42
  7. « Dessins originaux par Mademoiselle Dumoustier, de Marsilly, des figures pour servir à l'Histoire des insectes, de Mr de Réaumur », publiée en 1734-1742, 6 vol. (in Calames, le Catalogue en ligne des archives et des manuscrits de l'enseignement supérieur)
  8. Heurtel, P et al. (2000). Dix années d'enrichissement du patrimoine (1990-2000). Paris: Éditions du Muséum national d'histoire naturelle
  9. Heurtel, P et al. (2010). Acquisitions Patrimoniales (2001-2010). Paris: Éditions du Muséum national d'histoire naturelle.
  10. a et b Site internet officiel de la Société des Amis du Muséum national d'histoire naturelle
  11. Hominidés.com, les évolutions de l'homme, section « Les Amis du Muséum National d'Histoire Naturelle »

Liens externes[modifier | modifier le code]