Société de saint François Xavier pour les missions étrangères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Société de saint François Xavier pour les missions étrangères
Image illustrative de l’article Société de saint François Xavier pour les missions étrangères
Ordre de droit pontifical
Approbation diocésaine
par Mgr Magani (it),
Approbation pontificale 6 janvier 1921
par Benoît XV
Institut congrégation cléricale
Type Apostolique
But missions
Structure et histoire
Fondation 3 décembre 1898
Parme
Fondateur Guy Marie Conforti
Abréviation S.X.
Autres noms missionnaires xavériens
Fin travail en pays de mission
Patron saint François Xavier
Site web http://www.saveriani.it/
Liste des ordres religieux

La Société de saint François Xavier pour les missions étrangères (en latin Pia Societas Sancti Francisci Xaverii pro exteris missionibus), dite aussi communément Société des Missions étrangères de Parme, constitue une congrégation cléricale italienne de droit pontifical. Fondée en 1895, elle est entièrement consacrée au travail en pays de mission. Ses membres s'appellent Missionnaires xavériens.

Historique[modifier | modifier le code]

Dans sa jeunesse, Guy Marie Conforti (1865-1931) essaye sans succès d'entrer chez les jésuites ou les salésiens et après son ordination sacerdotale (1888) demande en vain à son évêque d'être envoyé en pays de mission. Pour réaliser sa vocation missionnaire, il pense commencer une nouvelle congrégation.

Le , Conforti écrit au cardinal Mieczysław Ledóchowski, préfet de la congrégation pour la propagation de la foi pour lui présenter le projet de fonder un séminaire pour la formation du clergé missionnaire. Le 1er novembre 1895, Mgr Francesco Magani (it), évêque de Parme, signe le décret d'érection du séminaire des missions étrangères et le , fête de saint François Xavier, il approuve la congrégation sous le nom d'institut de saint François Xavier pour les missions étrangères.

Le , trois ans et demi après l'ouverture du séminaire, les deux premiers missionnaires xavériens (le prêtre Caio Rastelli et le sous-diacre Edouard Manini) sont envoyés en Chine dans le Shanxi où opèrent déjà les frères mineurs capucins.

En 1903, Conforti, ancien vicaire général de Parme, prend possession de l'archevêché de Ravenne et doit abandonner la direction de son institut, il confie au stigmatin Melchiade Vivari la préparation de statuts plus complets afin d'obtenir l'approbation pontificale mais en 1904, il quitte l'archidiocèse de Ravenne pour raison de santé et retourne à Parme.

L' institut reçoit le décret de louange de la propagation de la foi le et est finalement approuvé par Benoît XV le , la dernière version des constitutions est le résultat du chapitre général de 1983.

Activités et diffusion[modifier | modifier le code]

Les missionnaires xavériens ont comme fin unique et exclusive les missions à travers le monde.

Ils sont présents en :

La maison-mère est à Parme et la maison généralice est à Rome.

À la fin 2016, les missionnaires xavériens comptaient 816 membres dont 660 prêtres, 36 frères et 121 étudiants[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]