Société de la morale chrétienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Société de la morale chrétienne fut fondée à l'initiative du duc François Alexandre Frédéric de La Rochefoucauld-Liancourt (1747-1827) le 19 novembre 1821, en collaboration avec Laborde[1], de Gérando, le pasteur Grepp, le comte de Lasteyrie et le baron de Staël. Elle se proposait de mettre en œuvre un évangile actif et utile. Les membres étaient donc des militants qui s'engagèrent dans des combats aussi difficiles que l'abolition de la traite des Noirs, l'amélioration des conditions d'incarcération ou bien encore l'aide aux réfugiés. Tocqueville, Thiers et Lamartine en firent partie.

En 1831, les membres de la Société, très influents, poussèrent le ministère Laffitte à interdire la Traite négrière : Loi du 4 mars 1831.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]