Société de géographie d'Égypte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Société de géographie d'Égypte
Egpytiangeography.JPG
Siège de la société
Histoire
Fondation
Dissolution
Cadre
Type
Pays
Coordonnées

La Société de géographie d'Égypte est créée par un décret du khédive Ismaïl Pacha le .

Historique[modifier | modifier le code]

Ismaïl Pacha, khédive d'Égypte, fonde la société de géographie : « Compte tenu de l'utilité pour la science géographique et pour les intérêts industriels et commerciaux de l'Égypte, de promouvoir l'exploration des pays d'Afrique et des terres adjacentes, nous décrétons la fondation de la Geographic Society au Caire »[Notes 1]. La société doit « étudier toutes les branches de la géographie et faire la lumière sur des pays encore inexplorés ou peu connus »[Notes 2].

Son premier président est le botaniste, voyageur et ethnologue allemand Georg August Schweinfurth[1]. Fondée sous le nom de société khédiviale de géographie, son nom est modifié à plusieurs reprises, d'abord khediéviale, puis sultanienne, puis royale, ces changements de noms reflétant l'évolution du statut politique du pays. Son nom actuel de société de géographie d'Égypte lui est donné après la révolution égyptienne de 1952[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Considering the usefulness for Geographic Science and for the industrial and commercial interests of Egypt, to promote the exploration of the countries of Africa and adjacent lands, we decree the founding of the Geographic Society at Cairo ». Source : Egyptian Geographical Society (EGS) 1875 Statuts de la societe khediviale de geographie (Alexandria: Imp. Francaise A. Moures).
  2. « […] to study all branches of Geography, and to shed light on the still unexplored or little known countries ». Source : Egyptian Geographical Society (EGS) 1875 Statuts de la societe khediviale de geographie (Alexandria: Imp. Francaise A. Moures).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Donald Malcolm Reid, « The Egyptian Geographical Society: From Foreign Laymen's Society to Indigenous Professional Association », Poetics Today, vol. 14, no 3,‎ , p. 541 (lire en ligne, consulté le )
  2. Donald Malcolm Reid, « The Egyptian Geographical Society: From Foreign Laymen's Society to Indigenous Professional Association », Poetics Today, vol. 14, no 3,‎ , p. 540 (lire en ligne, consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frédérique Fogel, Une société savante entre deux mondes la société Khédiviale de géographie, Le Caire (1875-1917), Maîtrise Ethnologie Nanterre 1985 Université de Paris 10.
  • Donald Malcolm Reid, « The Egyptian Geographical Society: From Foreign Laymen's Society to Indigenous Professional Association », Poetics Today, vol. 14, no 3,‎ , p. 539-572 (lire en ligne, consulté le ).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]