Société Kaiser-Wilhelm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Institut Kaiser-Wilhelm pour la chimie (aujourd'hui Hahn-Meitner-Bau)
Institut Kaiser-Wilhelm pour la biologie.

La Société Kaiser-Wilhelm ou, de façon plus précise la « Société Kaiser-Wilhelm pour le Progrès des sciences » (Kaiser-Wilhelm-Gesellschaft zur Förderung der Wissenschaften e. V.) était la principale institution scientifique de l’Allemagne impériale. En tant que société savante, elle servit d’incubateur aux différents instituts et laboratoires de recherche placés sous son égide. Étant donné le nombre d'instituts qui lui étaient rattachés, elle fut aussi appelée Institut Kaiser-Wilhem.

Création[modifier | modifier le code]

La Société Kaiser-Wilhelm a été fondée en 1911[1]. La création de cette institution savante, destinée à se consacrer exclusivement à la recherche fondamentale était, selon l’historien Dieter Hoffmann, une réaction au nombre sans cesse croissant d'étudiants, aux obstacles insurmontables rencontrés en Allemagne par la recherche de pointe dans les sciences naturelles et à la concurrence de plus en plus vive des universités américaines[2]. Compte tenu des maigres subsides de la Couronne, les instituts de recherche devaient en règle générale se financer par des collaborations avec les entreprises ; leurs mécènes furent essentiellement « la haute bourgeoisie technique et industrielle et le capital banquier juif[2]. » L’État prenait en charge la paye des chercheurs et des employés[2]. Le premier directeur fut Fritz Haber, qui dirigeait en même temps le Kaiser-Wilhelm-Institut für physikalische und Elektrochemie. En 1948, de nombreux instituts de l'ex-KWG furent rattachés au Max-Planck-Institut.

Les laboratoires[modifier | modifier le code]

Les différents laboratoires de l'Institut Kaiser-Wilhelm ont été, par ordre de création :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La cérémonie d'inauguration s'est tenue le 11 octobre 1910 dans la grande salle de l’Université Frédéric-Guillaume de Berlin, et la séance inaugurale du Conseil le 11 janvier 1911 dans la salle de conférences de l’Académie Royale des Beaux-Arts sur la Pariser Platz de Berlin (d'après Kurt Nowak, Die Kaiser-Wilhelm-Gesellschaft, p. 55 et légende des photos pp. 58-59)
  2. a, b et c D'après Dieter Hoffmann, « Kaiser-Wilhelm-Gesellschaft. Der Einstein-Verein », Der Tagesspiegel, no 9 janvier,‎ 2011 (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]