Société Deulin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Société Deulin
Création fin du XVIIIe siècle
Disparition début du XIXe siècle
Fondateurs Alexandre Deulin
Siège social Saint-Remy-Chaussée
Drapeau de France France
Activité Recherche de houille
Produits aucun

La Société Deulin, dirigée par Alexandre Deulin, a ouvert la fosse de Saint-Remy-Chaussée vers la fin du XVIIIe siècle et le début du XIXe siècle, sur le territoire de Saint-Remy-Chaussée. Cette fosse est particulière en ce sens où elle est isolée dans l'arrondissement d'Avesnes-sur-Helpe, à environ 25 kilomètres au sud-est du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais. À cette époque, les limites du bassin sont encore mal connues, quelques entrepreneurs tentent alors de rechercher la houille dans des zones encore inexplorées. Dans ce cas, les recherches sont situées bien trop au sud de la formation houillère, par conséquent, le charbon n'a jamais été trouvé.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1783, le Sieur Deulin pousse jusque 150 pieds l'approfondissement d'une fosse ouverte à Saint-Remy-Chaussée et prétend y avoir trouvé le charbon[D 1]. Il obtient le 16 mai 1786 le privilège exclusif d'exploiter pendant vingt ans les mines des environs de Landrecies et de Maubeuge[E 1].

Le 25 février, le même Alexandre Deulin, de Maroilles, demande une permission provisoire d'un an pour continuer les recherches de Saint-Remy-Chaussée, où il a creusé, dit-il, un puits de 230 pieds, où tout annonce la présence de houille. En 1819 et 1820, il demande une concession définitive, pour remplacer celle du 16 mai 1786 dont il produit le titre, et qui est expirée depuis le 16 mai 1806[E 2]. L'administration lui répond que son titre ayant expiré, sa demande rentre dans le cadre ordinaire de la loi, et il lui est donné satisfaction en la mettant aux affiches[E 2].

D'après les Annales des Mines[1], deux puits de recherche ont été creusés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références
  1. Annales des Mines, Tome XIII, p.  296
Références à Émile Vuillemin, Le Bassin Houiller du Pas-de-Calais. Tome II, Imprimerie L. Danel,
  1. Vuillemin 1880, p. 330
Références à Émile Vuillemin, Le Bassin Houiller du Pas-de-Calais. Tome III, Imprimerie L. Danel,
  1. Vuillemin 1883, p. 106
  2. a et b Vuillemin 1883, p. 107

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.