Sobieslaw Zasada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sobieslaw Zasada
Sobiesław Zasada in Kielce.jpg
Sobiesław Zasada à Kielce (2010).
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Domaine
Distinctions
Chevalier de l'ordre Polonia Restituta
Médaille pour les réalisations sportives exceptionnelles (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Sobieslaw Zasada, né le à Dąbrowa Górnicza, est un ancien pilote de rallye polonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Capable de lancer un javelot à 55 mètres 65 en 1951, il devient diplômé de l'école d'économie de Cracovie en 1952.

Ce pilote a remporté au total 148 courses de rallyes automobiles.

Il a conduit des véhicules des marques Steyr-Puch (3 ans), Porsche (5 ans), BMW (2 ans), et enfin Mercedes-Benz, constructeur pour lequel il devint le délégué général du groupe pour la Pologne de 1990 à 1996.

En 1964, il remporte le Rallye de Tchécoslovaquie (alors encore simplement appelé rallye Vltava, ou Moldau), sur Steyr-Puch 650TR avec Kazimierz Osinski.

En 1964, 1967, 1969 et 1971, il remporte le Rallye de Pologne, sur Steyr-Puch 650TR, puis Porsche 912, Porsche 911S, et enfin BMW 2002 Tii.

En 1967, il remporte le Österreichische Alpenfahrt, avec Jerzy Dobrzansky sur Porsche 911 S.

En 1971 et 1972, il gagne le Rallye Pneumant (ou rallye d'Allemagne de l'Est), avec Adam Wędrychowski (BMW 2002 Ti), puis Andrzej Komorowski (Porsche 911 S) (déjà second en 1968)[1].

En 1972, il remporte le Rallye Albena - Zlatni Piassatzi - Sliven bulgare, avec Richard Ziskowski sur Porsche 911 S, et termine second du Rallye du Kenya avec Marian Bień (en Coupe Internationale des Marques).

En 1975, il remporte le Rallye Press on Regardless américain, avec Wojciech Schramm pour copilote sur Porsche 911 S.

En 1977, il crée pour un groupe américain la société "Alpha", usine de production de fermetures à glissière à Cracovie.

En 1978, il termine second du Tour d'Amérique du Sud avec son compatriote Andrzej Zembruski sur Mercedes 450 SLC (5.0), derrière Andrew Cowan sur le même type de véhicule (la plus longue course du monde, de 20 000 miles).

Son meilleur résultat en WRC est obtenu en 1978, 6e au Rallye Safari du Kenya, sur Mercedes 280 E, avec son compatriote Błażej Krupa (et 7e avec Jerzy Dobrzański du Rallye Press on Regardless version WRC de 1974, sur sa Porsche 911). En 1973, il termine second de ce même rallye, mais dans le cadre de la Coupe Internationale des Marques (sur Porsche 911 S).

De 1981 à 1986, il est consultant pour le groupe Porsche.

L'année 1993 le voit enfin réaliser ses propres voitures de course, dans ses propres locaux, ainsi que des voiturettes décapotables pour enfants, de type Mercedes-Benz.

Il est l'un des industriels les plus fortunés de son pays au XXIe siècle, construisant notamment des pièces pour camions et d'autobus (société "Jelcz"), et des composants électroniques d'ordinateurs (société "Data HSK").

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Sportif polonais de l'année: 1967;
  • Ordre Polonia Restituta :
    • Croix de Chevalier (5e classe);
    • Croix d'Officier (4e classe);
    • Croix de Commandeur avec étoile (2e classe) en 2000;
  • Laureat du prix Kisiel en 1996;
  • Lauréat du prix Magellan pour son activité professionnelle en 2009.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sobiesław Zasada en 2013.
  • 1970 : Voiture, Rallye, Aventure, éd. Sport et Tourisme.
  • 1970, 1992, 1993, 2002 : Vitesse de sécurité & Rallyes mondiaux, éd. Motorpress, (ISBN 83-923153-1-6) (traduit dans les langues: tchèque, 1975, bulgare 1977, 1979 et 2002, lituanien et letton 1982 et 2004, et russe).
  • 1978 : Observations et principes, conseils de Sobieslaw, éd. GDL, (coauteur : Dariusz Piatkowski).
  • 1996 : Mes rallyes, éd. Moto-Presse. (ISBN 83-905612-1-2).
  • 2004 : La vitesse sécuritaire & le safari-rallye, éd. Étrangères Enterprise ALPHA, Cracovie, (ISBN 83-902196-1-1).
  • 2009 : Bon voyage - Amélioration des techniques de conduite., Éd. STO, (ISBN 978-83-60003-29-9).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]