Smith & Wesson Safety Hammerless

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Smith & Wesson Safety Hammerless
Image illustrative de l'article Smith & Wesson Safety Hammerless
S&W .32 Safety hammerless
Présentation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Type Revolver
Munitions .38 Smith & Wesson et .32 Smith & Wesson
Fabricant Smith & Wesson
Période d'utilisation 1887 et 1888
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 530 g et 400 g.
Masse (chargé) g
Longueur(s) 17 à 19 cm
Longueur du canon 7 à 9 mm
Caractéristiques techniques
Mode d'action Double action
Capacité 5 coups

Le Smith & Wesson (S & W) Safety Hammerless ou Smith & Wesson New Departure (surnommé familèrement le presse-citron) est un révolver à barillet à double action qui a été fabriqué en deux tailles de 1887 à 1940 à plus de 500 000 exemplaires.

Le revolver à sûreté et à chien interne complète et succède à la gamme de révolvers de même calibres de type new modele three, et influence la création du Smith & Wesson modèle n°4.

Particularités[modifier | modifier le code]

Comme l'indique son nom, ce modèle de revolver possède un dispositif de sûreté (safety) et pas de chien apparent (hammerless). Ils sont les derniers de la série à canon brisé et viennent avant la série Hand ejector avec barillet swing out.

Sûreté[modifier | modifier le code]

La sûreté qui bloque la gâchette est verrouillée et déverrouillée avec un bouton-pressoir situé à l'arrière sur toute la hauteur du manche, ce qui lui a valu le surnom de "presse citron". La poignée de sûreté a été réutilisée à partir de 1952 pour les Smith & Wesson modèles 40 et 52.

Chien interne[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas de chien à l'extérieur: le marteau et le mécanisme de la percussion sont cachés dans un carter situé en haut du manche, comme pour les carabines Winchester. Cette disposition présente l'avantage de ne pas permettre un accrochage involontaire dans la poche ou ailleurs; il place les mécanismes à l'abri des poussières, des fumées et donc de l'oxydation. Il a l'inconvénient de ne pas permettre de procéder manuellement au réarmement et de compliquer le démontage.

Canon brisé[modifier | modifier le code]

L'éjection et le rechargement des balles sont plus rapides, le barillet a moins tendance à prendre du jeu ou à faire des erreurs d'indexation.

Publicité dans Harpers magazine 1899
Smith and Wesson Nouveau Départ 15 pouces, avec ses munitions de 0,32 32 S&W.

Percussion[modifier | modifier le code]

Ces revolvers étaient très avancés parce qu'ils possèdent un percuteur à inertie, développé par Joe Wesson, fils de Daniel B. Wesson. Il est monté dans l'armature et à ressort; il pouvait frapper l'amorce seulement lorsqu’il recevait un coup suffisant du chien, qui transférait l'élan à partir du chien à la tige de percuteur elle-même. Quand le chien caché était au repos contre la tige du percuteur, celle-ci ne dépassait pas de l'armature.

Présentation[modifier | modifier le code]

C'est un révolver à barillet à brisure. Le barillet est verrouillé.

Il est fabriqué en acier avec une finition noir acier bleui ou nikelé, mais le pontet et la gachette sont toujours noir bleui.

Les plaquettes de crosse sont en gutta-percha puis en ébonite, et portent un macaron avec S&W en général noir, parfois marron foncé. On en trouve aussi en nacre.

Le marquage se trouve sur le dessus du canon, et assez rarement, sur commande spéciale, à droite du canon avec la mention Made in USA. Pour le calibre 32 un logo S&W est toujours gravé sur le côté gauche de la platine, mais pas sur le calibre 38.

Fabrication[modifier | modifier le code]

Le calibre 38 utilise la carcasse 2 du S&W, tandis que la calibre 32 utilise une carcasse 1 1/2.

La conception du premier modèle .38 a été achevée le 1er mai 1884. Cette version avait quelques défauts qui pouvaient occasionner des tirs accidentels.

Calibre .38[modifier | modifier le code]

Le S&W .38 Safety Hammerless a été produit en huit exemplaires nickelés en juillet 1886, et vingt autres, aussi nickelés, en août 1886. La commercialisation s'est faite de 1887 à 1940 en cinq versions et vendu à 261 493 exemplaires.

Il a été fabriqué en cinq versions qui diffèrent essentiellement par leur système de verrouillage:

  • 1er modèle : a été commercialisé de 1887 à 5 125 exemplaires.
  • 2e modèle : fabriqué à 73 000 exemplaires de 1888 à 1889 (n° 5 126 à 42 483). Nouveau verrouillage.
  • 3e modèle : fabriqué à 45 000 exemplaires de 1890 à 1898 (n° 42 484 à 116 002). Tringle de déverrouillage sur le dessus dite z-bar.
  • 4e modèle : fabriqué à 105 000 exemplaires de 1898 à 1907 (n° 116 003 à 222 000) Porte le sigle S&W gravé sur la face droite de la platine.
  • 5e modèle : fabriqué à 38 000 exemplaires de 1907 à 1940 (n° 222 001 à 261 493) Porte le sigle S&W gravé sur la face droite de la platine.

Calibre .32[modifier | modifier le code]

Le S&W .32 Safety Hammerless a été produit dès février 1888 (avec 6 premiers exemplaires nickelés) à 1937, et vendu à 242 981 exemplaires. Le premier modèle du .32 correspond au troisième modèle du .38.

Il a été fabriqué en trois versions:

  • Le 1er modèle a été fabriqué de 1888 à 1902.
  • 2e modèle : fabriqué de 1903 à 1909.
  • 3e modèle; fabriqué de 1909 à 1937 (n° xxx à 242 981)

Imitations[modifier | modifier le code]

Ce modèle avec sa sûreté et son chien interne, a été repris par des fabricants américains qui ont commercialisé des versions courantes beaucoup moins chères, comme Iver Johnson, Harrington & Richardson, American Arms co Boston. Ces imitations moins chères et de moins bonne qualités car destinées à un usage occasionnel, étaient destinées à un public les particuliers qui voulaient une arme de défense contre une agression; produites en petit calibre, elles sont parfois nommées par dérision Saturday night special 32, ou Suicide special 32.

Le Safety Hammerless a aussi été copié pour faire quelques versions très luxueuses, comme celles de la firme Spencer dans le Connecticut (le Spencer safety hammeless pat. jan. 24 1888.

Il y a eu aussi eu de nombreuses imitations fabriquées en Espagne et en Belgique et commercialisées sous des marques fantaisies.

Variantes & versions[modifier | modifier le code]

Le Smith & Wesson à sûreté et à chien interne est décliné en deux calibres: 0.38 et 0.32 qui ont des carcasses différentes.

Calibre .38[modifier | modifier le code]

On le trouve avec un canon de 2 pouces (4,4 cm), de 3 pouces (5,1 cm), de 3,5 pouces (8,9 cm), et même des exemplaires très rares avec un barillet de 6 pouces (15,2 cm).

Sa longueur minimale est de 19 cm. Le canon mesure 8,3 cm, 10,2 cm, 15 cm ou 16,5 cm.

Calibre .32[modifier | modifier le code]

Sa longueur minimale est de 15 cm, 17,7 cm. Le canon mesure 5,1 cm, 7,6 cm ou 8,9 cm

Une version de 15 cm avec un canon de 2 ouces qui pèse 380 grammes a été commercialisée à partir de 1898 pour permettre aux cyclistes de se défendre contre les attaques de chiens.

Le S&W .32 Safety Hammerless a donné lieu à de nombreuses imitations économiques commercialisées auprès des particuliers comme armes de défense occasionnelle; ils sont appelés suicide special ou saturday night special.

Smith & Wesson Modèle n°4[modifier | modifier le code]

Il ressemble beaucoup au Safety Hammerless dont il a les mêmes caractéristiques.

  • Calibre unique: .32 S&W. Le Barillet mesure 3 ou 5 pouces.

Munitions[modifier | modifier le code]

Balles à poudre noire .38 Smith & Wesson et .32 Smith & Wesson qui ne sont plus fabriquées par la firme, mais qui restent fabriquées industriellement dans certains pays (Autriche, Brésil, Italie, États-Unis) pour ceux qui pratiquent le tir de loisir.

Quelques utilisateurs célèbres[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Smith & Wesson Modèle n°4
Smith & Wesson Safety Hammerless

Télévisions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]